Best Of - 4 aptitudes indispensables pour tout Expert de la « Data » - 30 septembre 2014

4 aptitudes indispensables pour tout Expert de la « Data »

Le mot « Data » revient souvent dans les intitulés de postes des nouveaux métiers du Web. Logique, certains disent que la data est l’or noir du XXIème siècle… Une nouvelle communauté d’experts est en train de voir le jour avec l’émergence de fonctions très spécifiques en rapport avec l’analyse et l’interprétation des données. Au-delà de savoir-faire techniques, ces spécialistes doivent faire leur place dans l’entreprise. Voici 4 qualités essentielles pour y arriver…

#1- Assumer son statut de ‘rock star’

L’engouement du secteur autour des métiers liés au Big Data est bien réel. Partout, on voit  fleurir des nouvelles fonctions comme les Data analysts, Data Scientists, Chief data Officers, etc. (j’ai même lu qu’il existait des data-scenaristes…). D’ailleurs, en termes d’emploi, les derniers chiffres révèlent une tendance nette à partir de 2011 :

Google Loves Me

Courbe-indeed-data

La société Gartner prévoit que les technologies liées aux « big data » devraient créer 4,4 millions d’emplois dans le monde d’ici à 2015. Sur le papier, dans la perception et l’image du métier, la partie est donc en passe d’être gagnée, mais attention tout de même au décalage avec la réalité du terrain.

#2- Porter la double-casquette

Marketeur ou Technicien ? Un peu des 2…  L’expert « Data » doit être capable de comprendre les enjeux stratégiques de son organisation tout en mettant ‘les mains dans le cambouis’ : un jour de parler avec un directeur marketing pour recueillir ses besoins et l’autre d’expliquer au développeur les différentes variables à implémenter dans son outil analytique. Bref, un médiateur, pédagogue, avec une double compétence permettant de faire le lien entre les services marketing et la direction informatique. Une certaine séniorité dans le job semble donc requise.

#3- Vendre et défendre son projet

Le professionnel doit être capable de promouvoir son projet face à sa hiérarchie, c’est-à-dire défendre un budget, choisir les bons outils, anticiper les besoins, allouer les ressources au bon moment. Comme n’importe quel responsable me direz-vous ?! Mais l’expert « Data » possède un atout considérable : la donnée ! En effet, peu de fonctions de l’entreprise sont en mesure de justifier, avec des chiffres, l’impact direct de leur activité sur les résultats. Alors, autant en profiter !

#4- Partir en croisade

Évangéliser, encore et toujours… Le rôle de l’expert est aussi de diffuser la bonne parole autour de lui pour instaurer une culture de la data (et donc du résultat) au sein de l’entreprise. Dans les faits, il n’est pas rare qu’il soit amené à former ses collaborateurs venus de d’horizons très divers : marketing, finance, RH… L’objectif ultime étant chacun soit automne dans l’analyse de ses propres données pour transformer l’organisation en entreprise « Data-driven ».

Bref…

D’autres qualités sont bien sûr nécessaires et directement liées au poste précis du professionnel (data scientist, traffic manager, consultant, digital analyste, chargé d’étude, statisticien,…) et de la structure dans laquelle il évolue (agence, annonceur). Quoi qu’il en soit, les projets de big data vont susciter à l’avenir des besoins d’accompagnement énormes. L’expert de la data va donc jouer un rôle-clé dans l’entreprise avec, à coup sûr, une augmentation de ses responsabilités et une position beaucoup plus stratégique.