Publicité mobile - Le Marketing Mobile par SMS : campagnes en push ou notifications SMS ? - 4 septembre 2014

Le Marketing Mobile par SMS : campagnes en push ou notifications SMS ?

Facile à consulter, court et quasiment toujours ouvert, le SMS reste le support privilégié pour communiquer avec ses clients. Mais quelle est la différence entre une « campagne de push » et l’envoi de « notifications SMS » ? Eclairage…

Le SMS est le vecteur de communication numéro 1 puisque son taux de lecture (95%, selon l’étude AFMM-Médiamétrie de référence en la matière) et son taux de mémorisation (aux alentours de 60% selon l’INSEE) sont très élevés, bien plus que pour d’autres supports. Véritable aubaine pour les professionnels, le SMS doit être utilisé à bon escient et il importe de distinguer « campagnes de push » et « notifications SMS ». Dans tous les cas, le SMS reste l’atout majeur d’une relation client soignée.

Salon Emarketing 2018

Com’ large ou personnalisée ?

Les campagnes SMS touchent en une fois un ensemble de contacts – opt-in – et visent en général à relayer des promotions, à avertir de ventes privées, à lancer des invitations, etc. C’est une communication générale qui s’adresse à un public déterminé et donne une information d’intérêt fort.

Les notifications SMS sont à peu près l’équivalent des emails transactionnels : le SMS est envoyé à telle personne sous telle condition. L’exemple classique est celui des notifications de livraisons (« Bonjour, votre colis X289746B est arrivé dans votre magasin relais. ») ou des mouvements de compte (« Solde de votre compte : 350 EUROS »). Ces messages concernent une personne donnée à un moment donné, et sur un événement donné, et donnent une information essentielle.

Avec une telle souplesse, il n’est pas étonnant que le SMS soit utilisé dans divers secteurs et pour divers processus : promotions, bien sûr, mais aussi informations sur compte, authentifications, notifications logistiques, codes de déblocage de contenu, envois de coordonnées, etc.

Un message taillé sur mesure

Vous le savez peut-être : le SMS est un message taillé sur mesure. La longueur, grâce aux techniques modernes, peut dépasser les 160 caractères habituels (qui correspondent, pour rappel, à une norme télécom) – en fait, les solutions d’aujourd’hui permettent de mettre bout à bout plusieurs SMS pour n’en former qu’un seul à l’arrivée.

Prudence toutefois ! Il ne faudrait pas rédiger des messages de plus de 1 000 caractères, par exemple !

Par le biais d’outils informatiques ad hoc (les « API », pour les connaisseurs…), on peut envisager de personnaliser totalement le contenu du SMS en fonction des données clients en base. Prenons le cas d’une banque qui avertit un de ses clients. Si la première partie du message est fixe (« Solde de votre compte : »), la seconde est un champ dont la variable est déterminée par la situation du compte à un instant t (« 350 »). En effet, il est possible d’aller chercher l’information dans la base de données et de la remonter dans le SMS lui-même.

Aller à l’essentiel

Les campagnes SMS, et les notifications SMS surtout, appellent un style simple, efficace, voire parfois télégraphique. Il faut, disons, se limiter à l’essentiel et bien choisir ses mots-clés. Dans le cas des notifications, il est souhaitable de faire plusieurs tests afin de voir le rendu final (notamment dans le cas d’absence d’information relative à un client).

Alors, le SMS, en push ou en notification ? Les deux, mon capitaine !

Cet article a été rédigé par un rédacteur invité  : G. Curtet, Responsable Marketing & Communication Axialys