Best Of - Comment s’assurer que son texte est prêt à être publié ? - 11 août 2014

Comment s’assurer que son texte est prêt à être publié ?

Eric Varin Auteur

Vous avez déjà lu de nombreux articles, dont certains proposés par votre humble serviteur sur son blog ou ici, se proposant de vous aider à écrire un texte optimisé pour la Toile. Vous avez respecté toutes ces consignes, et avez enfin réussi à rédiger le texte SEO parfait (c’est l’impression en tout cas, que vous avez, après trois nuits blanches et 7 litres de café). Désolé de vous briser le moral, mais votre tâche n’est pas terminée. Encore quelques efforts et votre œuvre sera enfin en ligne…

La relecture ou les relectures, une rédaction à part entière

Dans l’idéal, il faudrait laisser le texte reposer une nuit complète avant de le relire plusieurs fois. Si vous n’avez pas le temps, je vous conseille une petite pause de 30 minutes. Délaissez votre ordinateur, allez courir ou marcher (même si il pleut, cela ouvre l’esprit et vous oxygène) et reprenez la lecture de votre texte.

Une relecture pour l’orthographe.

C’est dictionnaire à portée de main, que vous allez vous relire. Un doute, une question et précipitez-vous sur le Petit Larousse, le Bescherelle ou un autre manuel de grammaire. Il s’agit ici de peaufiner. Ne vous concentrez que sur l’orthographe et les formes grammaticales.

Une nouvelle lecture pour la forme

Là encore, faites ce petit exercice mental, consistant à ne vous intéresser qu’à la forme. Le texte est-il centré, justifié, correspondant à l’architecture du site ou du blog, sur lequel il va être publié ? Le texte est-il aéré, avec des paragraphes distincts et faciles à repérer ?

Jugez vous-même votre rédaction ?

3ème relecture déjà pour vous, alors vous pouvez commencer à vous juger vous-même. Les phrases sont-elles courtes ou tout du moins clairement compréhensibles ? Si vous devez la lire deux fois avant de comprendre, inutile de vous dire que votre lecteur n’aura pas la patience. Votre course (oui je vous ai conseillé de vous aérer) vous a permis inconsciemment de faire le tour, et je ne doute pas que de nouvelles formulations vous sont venues en tête.

Avez-vous écrit pour le Web ?

Vos mots clés sont-ils présents dans le texte, et sont-ils bien placés ? Titre, sous-titre, ….Mais l’univers sémantique de votre domaine est-il aussi omniprésent tout au long du texte ? Les titres sont-ils bien indiqués (H1, H2, Hn,…) et vos images sont-elles balisées correctement ? Là c’est l’œil de l’expert SEO, que vous voulez être, qui doit être aiguisé. Quelques mots en gras, quelques corrections, quelques synonymes, et vous pourrez passer à l’étape suivante ….

Le sens de l’article pour le lecteur est-il évident ?

A quelle question vouliez-vous répondre ? Lorsque le lecteur a fini l’article a-t-il enfin une réponse à la problématique ? La question peut être délicate notamment si vous rédigez les fiches de description de vos produits mais un texte doit toujours apporter quelque chose, le vôtre répond-il à cette exigence ?

Et pour vous, le but est-il atteint ?

Si vous devez vous préoccuper des lecteurs, vous devez également apporter une réponse à vos propres objectifs. Que ce soit pour vendre, pour proposer un concept, vous devez faire apparaitre clairement l’action, que vous attendez du lecteur ? Est-ce le cas ? Votre « CTA Call to Action » (là cela fait plus spécialiste) est-il visible et bien visible ?

L’ultime lecture avant l’épreuve ultime

Voilà, vous avez passé avec succès toutes les étapes indispensables avant de passer au stade de la publication.  Il ne vous reste plus qu’une lecture à refaire. Celle-ci va être attentive et soignée, car c’est la plus importante d’entre toutes. Vous ne vous concentrez plus sur un aspect particulier, mais vous reprenez l’intégralité du texte et allez apporter les dernières corrections possibles. Tout doit être parfait.

Certains trouveront le processus long et fastidieux et s’en affranchiront au risque de laisser passer des textes ne méritant pas d’être sur leur site ou sur leur blog. D’autres suivront les préceptes au pied de la lettre pour ne manquer aucune des étapes. Les derniers, dont je fais partie, conservent ces impératifs dans un coin de leur tête et essaient de tout faire en même temps, non pas qu’ils considèrent qu’il s’agisse d’une perte de temps mais parce qu’ils ont peur d’en perdre, …du temps.  Alors munissez-vous de cette liste et passez ce texte à la moulinette. Adressez-moi les erreurs constatées et promis, je m’améliore pour le prochain….Et vous, vous faites comment pour vérifier vos textes avant publication ?