Best Of - Comment se prémunir contre les mises à jour Google et sauver son ranking - 2 mai 2014

Comment se prémunir contre les mises à jour Google et sauver son ranking

Demandez à un groupe de 10 référenceurs s’ils craignent la prochaine mise à jour Google et vous serez surpris de voir leur réaction. Je le sais parce que j’étais dans le même cas. D’un coté tout le monde essaie de se référencer le mieux possible et de l’autre on essaie de ne pas tomber sous le coup d’une prochaine mise à jour de l’algorithme Google…

Le casse tête parait insolvable et pourtant tout n’est pas perdu. Je vous révèle ma solution pour ne pas perdre son classement dans cet article.

Apprenez à ne plus vous soucier des mise à jour Google

Pour commencer laissez-moi vous raconter une petite histoire.

Alex est référenceur depuis quelques années et un nouveau client vient de lui confier son site. La compétition sur les mots clés semble faible et Alex sûr de lui se met au travail avec enthousiasme. Les premiers résultats arrivent rapidement mais Alex ne s’emballe pas parce qu’il sait que rien n’est gagné. Il continue en faisant attention à son profil de liens, aux ancres et au rythme de création de ces liens.

Le site continue de monter dans les résultats jusqu’au jour où tout s’écroule. Google à un nouvel animal de compagnie. Les règles ont changé. Le profil de liens du site d’Alex ne correspond plus aux standards de Big G.

Êtes-vous prêt à affronter la prochaine mise à jour ?

Alex, anéanti, doit tout revoir. Corriger la répartition, supprimer des liens, modifier des ancres en contactant les propriétaires des sites un par un pour les dizaines de domaines référents. Un long travail l’attend.

Cette histoire fictive s’est produite pour de nombreux référenceurs et arrivera encore. À chaque fois qu’une modification de l’algorithme Google est lancée, vous craignez pour vos sites et si vous n’agissez pas maintenant vous en serez la victime.

Devenez le maître de vos backlinks pour éviter toutes les prochaines pénalités

Devoir corriger un profil de backlinks est un processus long et difficile. Pour éviter cette galère il vous faut un pare-feu, une zone tampon qui protège votre site et que vous maitrisez totalement. J’appelle cela un réseau de sites privés.

Un réseau consiste en un ensemble de sites qui vous appartiennent et sur lesquels vous allez ajouter les liens vers les pages que vous voulez booster. On sait que Google observe les ancres des liens pour connaitre le sujet d’une page mais il regarde aussi le contexte du lien. Plus il est pertinent et plus le lien aura de la valeur.

Avec des sites privés vous choisissez vous même le contexte pour qu’il soit en relation avec la page ciblée. C’est le même principe que lorsque vous écrivez un article invité sauf que vous publiez sur un de vos sites et avez donc une liberté totale.

Google contrôle également la sur-optimisation des ancres mais on ne sait pas en définir une limite.

couronne google

Imaginez que suite à une mise à jour de Google votre site soit classé comme sur-optimisé et que vous avez créé des liens depuis votre réseau. Plutôt que de contacter les propriétaires des sites où sont vos liens en leur demandant de les modifier ou d’utiliser l’outil Disavow Link Tool de Google, vous allez modifier immédiatement vos ancres sur vos sites privés. Peut-être même les supprimer si nécessaire et récupérer votre classement plus vite que ce que vous pourriez imaginer sans votre réseau.

Sur la même idée on sait que la diversification du type de lien joue un rôle important. Les liens textes sont majoritaires mais avoir des liens sur des images, des fichiers PDF ou autres est plus facile si vous bénéficier de vos propres sites.

Le dernier avantage d’un réseau de site c’est que ce n’est pas un one-shot.

La création d’un réseau de sites prend du temps mais une fois que vous l’avez-vous pouvez l’utiliser pour créer autant de liens que vous voulez et contrôler le profil de vos sites.

Vous créez le réseau une fois et en profiter des dizaines voire des centaines de fois.

Comment créer un réseau de sites privés ?

Il existe deux types de réseaux suivant les sites qui le composent. Je distingue :

  • Les mini réseaux de sites web 2.0 ;
  • Les réseaux de noms de domaines expirés.

Les réseaux de sites web 2.0 pour un réseau gratuit

Un site web 2.0 est un site qui permet aux utilisateurs de créer leur propre contenu, je ne vous apprends rien. Ce qui est intéressant c’est que la plupart le font gratuitement.

Voici quelques sites que j’utilise :

  • WordPress.com ;
  • Blogspot ;
  • Tumblr ;
  • Blog.com ;
  • Squidoo.

Chacun de ces sites vous permet de poster des articles sous la forme d’un blog ou d’une page thématique. Ces sites ont énormément d’autorité aux yeux de Google. Des liens de leur part est donc un bon départ pour le site que vous voulez référencer. Une fois que vous avez créé votre partie privée il est à votre charge de rendre les articles pertinents et d’insérer votre lien.

L’inconvénient de ces sites gratuits est que vous n’en récupérez évidemment qu’une petite partie de leur autorité. Finalement ces sites 2.0 sont un excellent moyen pour débuter une campagne sans débourser un centime.

Si vous avez un budget plus important le meilleur moyen est de passer au niveau supérieur.

Les réseaux noms de domaines expirés pour un réseau ultra puissant

Certains noms de domaines ont été utilisés pour créer un site puis laissés à l’abandon. Cependant un nom de domaine conserve son autorité même après son expiration.

Le principe est de récupérer des noms de domaines expirés et disposant d’une autorité importante puis de placer un site tout neuf dessus. Sur ce site on peut publier le contenu que l’on souhaite avec les liens vers nos propres sites.

La difficulté de cette stratégie est de dénicher les bons domaines avant les autres. Il y en a beaucoup mais les vraies pépites ne restent pas disponibles longtemps.

Le nom de domaine doit posséder une autorité importante, un profil de liens sans spam et ne pas être sous le coup d’une pénalité Google.

Je ne m’attarde pas plus sur la recherche de domaines car c’est un sujet qui mérite plusieurs articles à lui tout seul.

Les noms de domaines expirés intéressants coûtent généralement plus cher qu’un domaine vierge. Certains sont disponibles aux enchères ou en achat direct mais compter plusieurs dizaines d’euros pour un domaine moyen à plusieurs centaines pour un excellent domaine.

À ce prix-là il vaut mieux le rentabiliser et faire des liens vers plusieurs de vos sites. En contrepartie vous récupérez toute l’autorité du site.

Réseau de site

J’imagine qu’à ce stade vous vous demandez de combien de sites vous allez avoir besoin. Et bien comme souvent ça dépend. Ça dépend de la compétition dans votre niche. Si elle est suffisamment faible moins 10 liens de votre réseau privé peuvent suffirent pour être en première page. Si elle est élevée il vous en faudra peut-être une vingtaine.

L’investissement peut sembler important mais les résultats sont vraiment excellents. Pour rendre plus abordable le coût total vous pouvez construire votre réseau en ajoutant les sites un par un. Cela a un second avantage qui est de ne pas mettre les liens vers votre site tous en même temps. Cela paraîtra plus naturel aux yeux de Google et vous évitera une pénalité qui ruinerait vos efforts.

Comment ajouter les liens sur un site privé ?

Une fois un site privé mis en ligne, il faut que le site paraisse plausible. C’est à dire qu’un visiteur égaré ne s’aperçoive pas que le site n’a pour seul but que de fournir des liens. Vous ne pouvez donc pas mettre vos liens dans une sidebar sans fournir de contenu.

Pour qu’un site ai l’air réel je vous conseille de créer au minimum une page « A propos » et trois articles.

Par la suite chaque lien que vous voudrez ajouter fera l’objet d’un nouvel article. Cela permet de garder le site mis à jour et de rendre le lien plus pertinent.

Les articles doivent être écrits dans un langage compréhensible et ne doivent pas contenir que des liens vers vos sites. Ajoutez des liens vers des sites d’autorité comme Wikipedia, Le Monde, Facebook, Youtube etc… Cela donnera un air plus naturel et légitime au site.

Sur la même idée vous pouvez ajouter un article de temps en temps sans lien vers vos sites. Les liens qui sont sur la page d’accueil ont plus de poids que ceux qui sont dans des pages profondes donc j’y mets les articles complets et pas seulement un résumé.

Si vous construisez un réseau de plusieurs sites, veillez à ce qu’ils soient suffisamment différents les uns des autres, à la fois sur le contenu, le thème et les outils rattachés. Si vous voulez que Google ne s’aperçoive pas que vous les possédez tous, ne les rattachez pas à un même compte Google Analytics ou Webmaster Tool. D’ailleurs ce ne sont pas des sites qui ont vocation à être visités donc je n’installe aucun de ces outils.

Les réseaux de sites sont l’outil le plus puissant du référenceur de 2014

Un réseau de site privé est le meilleur moyen pour contrôler son référencement. Vous avez ainsi la main sur des liens chargés d’autorité beaucoup plus facilement que si vous deviez convaincre un autre site de citer votre page.

Un réseau prend du temps à mettre en place mais les effets sont visibles très rapidement. Il est aussi possible d’utiliser le réseau de quelqu’un d’autre mais les bons réseaux sont difficiles à dénicher.

Certains référenceurs n’utilisent que ça mais je préfère conserver quelques liens habituels sur des annuaires ou des blogs car cela contribue à la diversification du profil.

Les réseaux de sites privés sont une pratique assez secrète et peu documentée mais bien que beaucoup de monde l’utilise.

Avez-vous déjà utilisé un réseau de sites ou envisagez-vous d’en construire un ?

S'abonner à la newsletter
Laisser un commentaire