Best Of - Analysez et améliorez votre ergonomie grâce au eye tracking - 6 février 2014

Analysez et améliorez votre ergonomie grâce au eye tracking

Vous voulez améliorer vos pages Web ou vos applications mobiles ? Être sûr que votre message essentiel va être bien lu ? Que les images que vous avez inséré ont un impact réel sur les utilisateurs ? Sachez que 3/4 des bannières des gros annonceurs ne sont jamais vues. L’eye tracking peut vous aider !

Qu’est ce que l’eye tracking ?

L’eye tracking signifie en Français : oculométrie. Grâce à cette technologie, il est possible de connaître le mouvement des yeux d’un utilisateur sur un site web lorsqu’il regarde son écran. Il faut savoir que le mouvement de nos yeux face à un écran est peut-être inconscient mais il est essentiel dans l’efficacité d’une page web. En effet, ces mouvements oculaires vont permettre d’informer le créateur du site (ou de l’application) si son travail est pertinent et s’il doit amener des modifications afin d’améliorer l’ergonomie du site pour que les utilisateurs isolent mieux le contenu important.

Pour pouvoir bénéficier d’un test utilisateurs de eye tracking, il est possible de faire appel à des entreprises spécialisées. Pour cela, on utilise un eye tracker, c’est à dire un écran d’ordinateur dans lequel sont placées des diodes qui émettent de la lumière infrarouge. Des caméras placées dans l’écran filment la lumière infra-rouge sur les pupilles de l’utilisateur.

Exemple de carte du chemin exact parcouru par le regard d’un utilisateur :

carte_trajet_yeux

Si vous n’avez pas les moyens financiers de bénéficier d’un diagnostic concernant l’efficacité de vos pages Web, il existe heureusement d’autres techniques très efficaces et gratuites (ou peu onéreuses), comme le clickheat et le crazy egg.

Qu’est-ce que le clickheat ?

C’est une solution open source et gratuite de Heatmap (carte de chaleur) qui sert à visualiser les clics de l’utilisateur. ClickHeat permet donc de connaître l’emplacement des clics de vos internautes sur votre page web. ClickHeat est un logiciel OpenSource, sous licence GPL.

Clickheat génère donc des cartes de températures : cela signifie qu’on pourra analyser une carte (votre page web) sur laquelle on verra les zones chaudes (les endroits les plus cliqués par l’utilisateur) et les zones froides (les endroits les moins cliqués). Ainsi, grâce à cette carte, vous pourrez modifier l’ergonomie de votre page web si c’est nécessaire.

A part le clickheat, il existe le crazy egg qui est également un outil pour vous aider à tester vos pages web.

Qu’est-ce que le crazy egg ?

Crazy Egg permet non seulement d’analyser les clics des utilisateurs par zones sous formes de « confettis » mais également il permet de voir de quelle manière le visiteur défile sur la page grâce à la scrool map. Cet outil permet donc au créateur du site web de savoir quels sont les éléments qui ont été le plus parcourus grâce à la souris et donc de vérifier si les éléments les plus importants se situent dans cette zone.

crazyegg-analyse

Crazy Egg est donc comme Clickheat un outil de web analytique qui permet d’améliorer l’ergonomie de son site. Grâce à la heatmap, le concepteur du site pourra placer les éléments les plus importants de sa page web à l’endroit où l’internaute a tendance à le plus cliquer et se déplacer grâce à sa souris.

L’eye tracking est sans doute aujourd’hui un outil très efficace dans le domaine du e-marketing mais il me parait surtout extraordinaire que cet outil, utilisé jusqu’ici à des fins commerciales, puisse un jour être à l’origine d’une grande avancée dans le domaine médical.

En effet, une équipe de chercheurs britanniques de l’Université de Lancaster a mis au point un système permettant à l’utilisateur de sélectionner un document ou objet sur un appareil mobile uniquement en y concentrant son regard. Avec ce système, appelé Eye Drop, la sélection d’icônes pourra à terme se faire par le regard seul et aider ainsi les personnes handicapées qui n’ont plus l’usage de leurs membres supérieurs à utiliser un appareil mobile. Cela donne donc beaucoup d’espoir pour tous ceux qui n’ont pas la chance, comme vous et moi, d’utiliser facilement les nouvelles technologies et de communiquer grâce à elles ! Cette technologie représente non seulement une avancée au niveau médical mais elle pourra devenir également un outil indispensable dans notre vie quotidienne future. Par exemple, les Googleglass permettent de repérer les mouvements oculaires pour pouvoir exécuter une action. Ou encore, récemment, nous avons appris que des Coréens travaillaient sur des lentilles de contact connectées qui pourraient afficher diverses informations directement sur notre cornée.

Nos yeux seraient-ils l’avenir des nouvelles technologies ?

Certaines informations ou visuels sont tirés du site cupofseo et du site miratech

S'abonner à la newsletter
Laisser un commentaire
Newsletter
Abonnez-vous et recevez le meilleur du marketing digital
En bonus : recevez gratuitement notre guide pour réussir son blog
  • Guide des bonnes pratiques sur Twitter

    9.90

    Découvrez toutes les bonnes pratiques pour réussir sur Twitter !

    Découvrir
  • Guide des bonnes pratiques sur Google+

    9.90

    Ce guide sera l’occasion d’appréhender les bonnes pratiques à mettre en place pour tirer profit de Google+ et gagner en visibilité.

    Découvrir
  • Pack bonnes pratiques Twitter et Google+

    12.90

    Grâce à ce pack, bénéficiez d’un tarif réduit pour nos deux ebooks.

    Découvrir

4 commentaires pour l'article “Analysez et améliorez votre ergonomie grâce au eye tracking

  1. Bonjour,
    Je vous remercie pour cet excellent article. Je pense que nous ne sommes qu’aux balbutiements des découvertes technologiques (comme EyeDrop) au travers de ces dispositifs de moins en moins intrusifs !

    J’en profite pour vous informer qu’une journée thématique sur l’oculométrie cognitive a lieu à Lyon vendredi prochain avec 3 conférences et un atelier pratique (+présence des leaders SMI et Tobii) où chacun pourra manipuler lunettes et écrans d’eye-tracking.

    Thierry Baccino – directeur scientifique du LUTIN (Paris) – sera également présent et clôturera la journée avec un éclairage scientifique sur l’analyse statistique des données.

    Si vous souhaitez participer, vous trouverez les informations pratiques sur journee-thematique.flupa.eu

    Bonne journée à vous,
    Bertrand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *