Community management - L’automatisation peut-elle tuer les réseaux sociaux ? - 29 octobre 2013

L’automatisation peut-elle tuer les réseaux sociaux ?

L'automatisation peut-elle tuer les réseaux sociaux ?
Mikael Witwer Auteur

Les réseaux sociaux sont souvent présentés comme des lieux d’échanges où les utilisateurs partagent leurs points de vus, discutent d’éléments trouvés à droite à gauche sur le web. C’est également un lieu de rencontre avec les entreprises qui sont de plus en plus présentent sur Facebook, Twitter, Google Plus… Mais voila, depuis maintenant quelque temps une tendance forte fait son apparition : l’automatisation massive des publications…

Qu’est-ce que l’automatisation ?

L’automatisation représente le fait d’effectuer une tâche sans intervention humaine, de manière autonome. Cette définition appliquée aux réseaux sociaux reprend donc l’ensemble des messages qui sont diffusés automatiquement grâce à différents services permettant de créer des règles automatiques. On retrouve donc les services comme IFTT, Hootsuite, Twitterfeed…

iftt-reseaux-sociaux

Pourquoi automatiser la diffusion de ses publications ?

Le fait d’automatiser la diffusion des informations sur vos différents réseaux sociaux va vous permettre de gagner un temps non négligeable. Si l’on prend l’exemple de IFTT, qui doit être le meilleur outil pour la programmation automatisée, on peut réaliser des centaines, voir des milliers de règles automatiques. C’est un gain de temps considérable dans le monde des réseaux sociaux où il devient important d’être présent sur plusieurs plateformes selon les problématiques dont principalement Facebook, Twitter, Google Plus, Instagram…

L’automatisation offre donc l’opportunité de gagner du temps sur la publication des messages et permet de se concentrer sur d’autres tâches. Mais un certain nombre d’utilisateurs commencent à utiliser cette technique de manière abusive, comme sur Twitter par exemple où de nombreux tweets sont déclenchés automatiquement dès l’apparition d’un nouvel élément dans un flux RSS… De même pour des marques qui pensent être plus efficace en automatisant la diffusion sur les différents réseaux sociaux …

Pourquoi ne pas automatiser les publications des réseaux sociaux ?

L’essence même des réseaux sociaux réside dans l’échange et le partage entre les êtres humains. L’automatisation vient casser cet aspect en apportant une phase mécanique non contrôlée par l’être humain. Certains profils ne sont donc plus des humains mais uniquement des machines, notamment sur Twitter où la pratique est courante.

De plus, le ton à adopter sur les différents réseaux sociaux est loin d’être identique. On ne peut pas s’adresser efficacement à une communauté de la même manière sur Twitter et sur Facebook par exemple. Certaines pages Facebook sont pourtant auto-alimentées par le flux de leurs comptes Twitter, autant vous dire que le résultat est loin d’être efficace…

Trouvez le juste milieu !

La présence sur les réseaux sociaux nécessite du temps, parfois beaucoup de temps, ne faites donc pas une croix sur les différentes techniques d’automatisation qui peuvent vous permettre d’économiser du temps précieux. Cependant, cantonnez là aux publications basiques et essayez de maintenir au maximum une présence réelle derrière l’ensemble des publications pour que les internautes n’aient pas l’impression de s’adresser à une machine sans âme.

N’oubliez pas que les réseaux sociaux demandent un temps de réaction rapide, il est donc important de ne pas penser que tout se gère tout seul une fois un message publié. Il faut réagir, modérer, échanger avec votre communauté qui attendra de vous un certain dynamisme !

Et vous, êtes-vous adepte de l’automatisation sur les réseaux sociaux ? Si oui, à quelle fréquence et avec quels outils ?