Annonces d'emploi - Comment (mieux) réussir vos entretiens de recrutement (candidats et employeurs) ? - 2 septembre 2013

Comment (mieux) réussir vos entretiens de recrutement (candidats et employeurs) ?

Sylvain Draux Auteur

L’entretien de recrutement vous permet de savoir si le poste (côté candidat) ou si le candidat (côté employeur) vous convient. On parle régulièrement de technicité (informatique, communication, comptabilité, ressources humaines, …). Au-delà de ses aspects primordiaux, les uns et les autres oublient cette question : « Pourquoi devrais-je travailler dans cette structure ou bien pourquoi ce candidat (outre sa technicité) sera le bon »?

Une méthode qui permet de mieux se situer est celle du « SONCAS » afin de vérifier l’adéquation profil / poste : La découverte des motivations dominantes de l’interlocuteur.

Formation Growth Hacking

Exemple pour un candidat :

S = Sécurité = CDI.

O = Orgueil = poste valorisant.

N = Nouveauté = évolution / mobilité professionnelle.

C = Confort = lieu, cadre de travail, CE.

A = Argent = salaire + accessoires (voiture de fonction, ticket restaurant, …).

S = Sympathie = ambiance.

L’objectif lors d’un entretien de recrutement est de découvrir la ou les motivations dominantes en adéquation avec les valeurs de l’entreprise. 

A l’heure du chômage, nous essayons de nous montrer au top mais il est salutaire de se montrer VRAI ! L’entretien de recrutement est « gagnant – gagnant » car vous avez des compétences à offrir et le recruteur recherche une personne compétente. MAIS posez-vous les bonnes questions : Quelles sont mes valeurs pour intégrer cette structure ou à l’inverse, les valeurs de ma structure correspondent-elles à celles du candidat?

Dépassons un peu le diplôme et l’expérience pour rechercher les valeurs communes qui nous animent.

Pour finir, il est important de rappeler un chiffre : « Si l’on inclut les coûts cachés, comme le temps passé des managers à former le nouvel entrant ou le manque à gagner induit par la vacance du poste, le coût de remplacement total d’un collaborateur atteint 27 000€ », souligne Didier Bichon, Vice-Président Europe de SilkRoad.

L’intégration d’un salarié sera bientôt à lire… Aussi bien du côté candidat que recruteur…

A bon entendeur salut !!