Best Of - Les addicts à Twitter seraient-ils narcissiques ? - 16 juillet 2013

Les addicts à Twitter seraient-ils narcissiques ?

Sylvain Lembert Fondateur Webmarketing & co'm

Une récente étude conduite par l’université du Michigan démontre que l’usage des réseaux sociaux serait à la fois le reflet et l’amplificateur du narcissisme. Alors que Facebook serait son parfait miroir, Twitter serait un mégaphone amplifiant les messages du narcissique. Le nombre de messages postés ainsi que le temps passé sur les deux réseaux sociaux seraient corrélés au niveau de narcissisme…

Contexte de l’étude…

Dans cette étude, deux groupes ont été étudiés. Le premier était composé d’étudiants de premier cycle principalement des jeunes femmes (3/4 des interrogés) et avec un âge moyen de 19 ans. En parallèle, le second groupe s’est concentré sur les adultes avec un âge moyen de 35 ans. Les deux groupes ont répondu à des questions sur leurs habitudes en matière de réseaux sociaux et ont participé à un test de personnalité sur les aspects liés au narcissisme.

Résultats de l’étude…

Les résultats de cette étude ont montré que les jeunes et les adultes utilisaient les réseaux sociaux de façon différentes dans l’objectif de booster leur égo et contrôler la perception de leur personnalité par leurs contacts.

Parmi les jeunes, ceux ayant le plus haut score de narcissisme étaient ceux qui tweetaient le plus fréquemment. Parmi les 35 ans, les plus narcissiques étaient ceux postant le plus sur Facebook.

D’après les chercheurs derrière cette étude, les réseaux sociaux sont un outil de curation de sa propre image. Ils permettent de voir comment nous sommes perçus par les autres et comment les autres réagissent à l’image que l’on renvoi.

Les adultes ayant déjà formé leurs cercles de connaissances utilisent les réseaux sociaux pour obtenir l’approbation de leurs amis (d’où l’utilisation de Facebook) alors que les jeunes surévaluent l’importance de leurs propres opinions et tentent d’agrandir leur cercle de connaissances en donnant leurs opinions sur un maximum de sujets et en les diffusant le plus largement (d’où l’utilisation de Twitter plus propice à cet usage).

D’une façon générale, les réseaux sociaux et l’usage que l’on en fait font ressortir nos personnalités. Utilisés par les narcissiques, ils sont un outil d’amplification de la personnalité et des messages.

A noter que ce n’est pas la première étude démontrant que Twitter développerait chez ses utilisateurs un niveau de narcissisme élevé. Et vous, êtes vous addict à Twitter ? Vous sentez vous narcissique 🙂 ?

Source : Mediabistro.com