E-commerce - Quelles sont les nouvelles tendances du e-commerce? - 4 mars 2013

Quelles sont les nouvelles tendances du e-commerce?

Fanny Corona Auteur

Selon la Fevad, la vente en ligne a augmenté de 80% en seulement 3 ans. L’e-commerce est plus qu’une simple opportunité pour les entreprises, il est devenu indispensable. Pourtant, aujourd’hui le e-commerce doit faire face à de nouveaux canaux de communication. Les plateformes e-commerce sont dépassées par de nouveaux supports de plus en plus intelligents. Les e-commerçants doivent se préparer à ces nouveaux enjeux technologiques en adaptant et en améliorant leurs systèmes en amont et en aval, afin d’exploiter au mieux ces nouvelles structures…

L’accélération du numérique mérite que l’on prenne le temps d’analyser ces grandes tendances pour l’année 2013.

Google Loves Me

Le paiement mobile sera sans doute le moyen de paiement le plus utilisé dans les prochaines années

Le m-commerce : le commerce en ligne depuis mobile (smartphone et tablette) est en plein essor. Selon les prévisions, le nombre de mobinautes devrait connaître une évolution rapide et fulgurante cette année. Les smartphones et les tablettes numériques font désormais partie de nos vies personnelles mais aussi professionnelles. De plus en plus d’applications pour  mobiles ont vu le jour : l’application « location based commerce » qui alerte en temps réel sur les bons plans de magasins à proximité d’un lieu. Le mobile permet à l’entreprise d’avoir une relation de proximité avec l’utilisateur puisqu’il est en permanence en contact avec son mobile.

L’utilisation de ces nouvelles technologies a fait naitre de nouvelle spécialisation comme le “responsive web design”, permettant d’adapter l’ergonomie, la résolution de l’écran ainsi que le contenu du site internet à un mobile. On ne navigue pas sur un ordinateur comme sur un smartphone, il faut donc repenser la façon même de concevoir un site internet. Nous sommes en train de vivre la transition de l’internet vers l’internet mobile.

Les sites internet et les boutiques font synergies

Le multicanal : les sites internet marchands ont longtemps été considérés comme des concurrents à la vente traditionnelle en boutique. D’autant plus que les avantages du e-commerce sont nombreux : large choix de produits, possibilité de comparer les prix, et il n’y a plus la pression du vendeur. Or, aujourd’hui les boutiques et les sites e-commerce sont complémentaires. On assiste surtout à une digitalisation des points de vente, qui permet aux acheteurs de mieux s’orienter, de trouver plus rapidement le produit recherché : cela se passe dans une atmosphère ludique grâce aux animations proposées par les écrans numériques.

D’autre part, le phénomène « web to store » est souvent négligé. En effet, le web peut être un déclencheur et un accélérateur de l’achat quand bien même le paiement s’effectue directement dans le point de vente physique : l’influence d’internet est souvent mésestimé car son CA est mesurer uniquement à partir des paiements en ligne par carte bancaire. Le CA ne prend pas en compte l’impact d’internet comme motivation d’achat en boutique.

Pour revenir à la tendance précédente, à savoir le m-commerce, on peut aussi parler du « mobile to store ».

Il est donc important de faire du cross canal et du cross media dans la stratégie marketing afin d’exploiter au mieux les différents moyens mis à la disposition des e-commerçants. L’objectif final est de pousser le client à l’acte d’achat. Ces deux plateformes virtuelles et physiques font synergies. « Plus le digital est présent dans nos vies, plus nous avons besoin d’interactions  physiques. On devient hyper-relationnels.»

L’influence des réseaux sociaux sur le passage à l’acte d’achat du cyberacheteur

Le social commerce : on parle ici de socialisation de la marque via les réseaux sociaux qui font parties de notre vie quotidienne. Les e-commerçants l’ont bien compris, en utilisant par exemple le f-commerce (f pour facebook). C’est une stratégie marketing primordiale, car leur présence sur les réseaux sociaux influence et rassure le consommateur, et crée du trafic. Toutes les expériences d’achat que les consommateurs partagent via facebook sont une grande source d’informations pour les entreprises. Ainsi, elles peuvent mieux cibler le profil type du consommateur, interagir avec l’internaute, et répondre au mieux à sa demande ou à  son besoin, jusqu’à proposer une offre personnalisée. Les réseaux sociaux créent un lien de proximité avec les utilisateurs. Ces nouveaux supports de communication font émerger de nouveaux métiers, par exemple community manager, où son rôle est d’actualiser le contenu de la page facebook en la rendant plus attrayante, et ainsi optimiser la relation avec l’internaute.

Un exemple de social shopping : le « whispering code » est un code que les gens murmurent en arrivant à la caisse pour bénéficier d’une réduction. Ce code est dévoilé uniquement sur facebook. Les consommateurs doivent donc être « en veille »  et rester connectés pour connaître les différents codes, qui sont modifiés tous les jours afin de profiter des réductions.

Une autre tendance est à prendre en considération : l’e-commerce par abonnement « subscription based e-commerce ». Non seulement  l’internaute achète via  internet, mais il s’abonne en acceptant de recevoir le produit ou le service de son choix chaques semaines ou chaques mois. Cela permet aux e-commercants  d’avoir une relation privilégiée avec l’internaute et de le fidéliser en connaissant de mieux en mieux ses habitudes et ses critères de consommations.

Vers un monde connecté

Les e-commerçant doivent s’adapter profondément à ces nouvelles tendances. Le débat peut aller encore plus loin. Ces nouveaux supports, permettant aux entreprises d’être au plus près du client, ne garantissent pas la transparence ni la sécurité de ce dernier.

Ce nouveau monde connecté remet en question notre mode de vie actuel. De nouvelles lois, de nouveaux métiers, de nouvelles spécialisations apparaissent. C’est à nous de nous adapter au numérique, et non l’inverse.

Si nous nous projetons encore plus loin, on peut se demander ce qui viendra remplacer le mobile dans le futur ? Vous avez des idées ?

Images : 1-Hand press on cart icon stock photo by Watcharakun
2- Hand holding smartphone stock photo by Nokhoog_buchachon