Best Of - 4 clichés sur les réseaux sociaux - 13 février 2013

4 clichés sur les réseaux sociaux

4 clichés sur les réseaux sociaux
Noémie Coyot Auteur

Bien qu’à présent ancrés dans la stratégie de beaucoup d’entreprises, il nous arrive d’entendre quelques fois certains clichés sur les réseaux sociaux. Rétablissons la vérité sur ces petites phrases toutes faites en reprenant 4 clichés que vous avez surement déjà entendus…

Les médias sociaux, c’est gratuit

A première vue, oui, les médias sociaux sont gratuits : Ouvrir un compte Facebook, LinkedIn, Twitter ou Pinterest ne coûte rien. Cependant, pour être présent et effectif, il faut reconnaître que ce n’est pas la même chose…

Comptez :

  • Le temps passé à s’occuper du Community Management (publications, animations, modération) ou, si vous ne pouvez le faire vous-même, l’embauche d’une personne pour le faire, ou l’externalisation avec un freelance ou  une agence ;
  •  Les frais de publicités pour être visible (Page fan Facebook, Profil entreprise LinkedIn, Chaîne YouTube…) ;
  • L’accès aux versions « Premium » souvent nécessaire : gestion des médias sociaux (Hootsuite), Outils de veille (Alerti), et même pour l’accès à certaines fonctionnalités dans le réseau social lui-même, comme c’est le cas pour LinkedIn et Viadeo.

Au final, si vous faites les comptes, ce n’est plus vraiment gratuit. Cependant, cela reste très accessible en comparaison à d’autres moyens de communication.

On ne fait pas de ventes grâce aux réseaux sociaux

Si vous allez sur les réseaux sociaux dans le but de vendre à foison dès la première semaine, vous faites fausse route. Les réseaux sociaux, à l’inverse d’autres supports de communication qui offre une visibilité très importante mais sur une durée très courte, offrent une stratégie à plus long terme. Tel un investissement, vous développez et nourrissez une communauté (de prospects) à qui vous pouvez régulièrement pousser de l’information et ainsi, à plus ou moins long terme, les transformer en client. Un membre de la communauté peut se transformer en client au bout de deux jours ou tout simplement jamais.

La réponse en deux temps : Oui, vous ferez des ventes grâce aux réseaux sociaux. Non, le retour sur investissement ne débute pas 7 jours après le début de votre stratégie web social.

C’est facile, n’importe qui peut s’en occuper

Sur les réseaux sociaux, on peut apprendre sur le tard, en pratiquant, en y passant du temps. Il faut être sûr de suivre l’actualité, de nouvelles fonctionnalités apparaissent régulièrement. Est-ce que, à première vue, c’est facile ? Oui, toute personne qui y met de la volonté et beaucoup de temps peut s’en sortir.

Est-ce que pour autant vous pourrez le faire vous-même ou laisser la vitrine de votre marque ou entreprise aux mains d’une personne avec peu d’expérience ?

  • Pour s’occuper des réseaux sociaux, il faut du temps. Facebook ou Twitter ne prévoient pas encore de fermer les week-end et jours fériés : vous devez être à l’écoute. Surtout, une fois lancé, il faut être actif et animer, sinon vos efforts seront vains ;
  • Pour s’occuper des réseaux, il faut un minimum de connaissances. Si vous n’en avez pas, ne vous découragez pas, faites une formation ou externalisez.

Seuls les jeunes sont sur les réseaux sociaux

Et non,  toutes les catégories d’âge sont représentées !

On y trouve bien sûr des jeunes, mais aussi beaucoup de personnes de 30, 40, 50 ans et même…des seniors ! En France, ils sont plus de 2.88 millions sur Facebook et même 520 000 sur Twitter. On ne peut plus les ignorer, 49% des seniors considèrent qu’Internet est important pour leur vie sociale. Ces chiffres ne sont pas près de diminuer, au contraire ! Et à votre avis, qui a le plus de temps pour se rendre sur les réseaux sociaux ?

Ne pensez pas que votre cible marketing n’est pas sur les réseaux sociaux. Tout le monde est sur les réseaux sociaux, même les animaux de compagnie.

Si vous aussi, en tant que consultant ou utilisateur vous connaissez d’autres clichés, n’hésitez pas à les partager en commentaires !