Best Of - Pheed, le nouveau réseau social qui buzz, testé et approuvé - 29 octobre 2012

Pheed, le nouveau réseau social qui buzz, testé et approuvé

Pheed, le nouveau réseau social qui buzz, testé et approuvé
Roxane Favier Auteur

Pour l’inauguration de mon premier article sur le site, je souhaiterais évoquer le nouveau réseau social qui buzz en ce moment : Pheed.

Dans le monde impitoyable des réseaux sociaux, où il est difficile de se faire une place au soleil (Google + en sait quelque chose) mais aussi où il n’est pas aisé de la conserver (Facebook est en plein déclin), un tout beau, tout nouveau réseau social vient montrer le bout de son nez.

Pheed, un Twitter amélioré ?

Chaque jour a le droit à l’arrivée de son nouveau réseau social mais très souvent sans grand fracas. Depuis Pinterest il y a quelques mois, aucun nouveau réseau social n’avait réussi à faire parler de lui. Mais Pheed est arrivé. Lancé à la mi-août, le voilà prêt à s’attaquer à l’utilisateur lambda mais aussi aux célébrités.

Mais qu’a-t’il de plus que les autres ? Pheed permet, comme Twitter, de partager des publications mais attention, en 420 caractères, de quoi faire frissonner Twitter. Mais ce n’est pas tout, Pheed permet également de partager des photos (bon ce n’est pas une révolution), vidéos, de la musique (ça commence à être intéressant) ou encore un évènement-live (jackpot !).

Entre Facebook et Twitter, il est également possible d’aimer ou ne pas aimer des publications (Twitter serait sur le point d’adapter le like de « Facebook » sur son réseau, se sentirait-il menacé ?), d’ajouter des publications en favoris et de partager sur Twitter, Facebook ou Google +.

Possibilité de monétiser ses contenus !

La grosse autre différence avec Facebook ou Twitter est que Pheed offre, à tout utilisateur, la possibilité de monétiser ses contenus. En effet, à la connexion sur le réseau social, deux possibilités s’offrent à nous : créer une chaîne gratuite ou payante. La deuxième option signifie que pour voir un contenu, l’utilisateur va devoir mettre la main à la poche soit à l’unité soit par un abonnement mensuel (4,99 $ pour s’abonner au flux de David Guetta). Vous allez me dire quel intérêt, personne ne va payer ?

C’est bien sur ce point que vous vous trompez. Beaucoup d’utilisateurs sont prêts à payer pour accéder à une exclusivité à forte valeur ajoutée (il suffit de demander aux fans de Justin Bieber ou des One Direction). Pour l’exemple, en décembre dernier, le comique Louis CK a ainsi pu gagner près d’ 1 million de dollars en 15 petits jours en proposant sur son site Internet un spectacle exclusif à 4,99 dollars. Fascinant, non ?

Pheed, le bel avenir

Pheed n’en est qu’à ses débuts mais je pense que ce réseau social peut aller très loin et concurrencer les principaux leaders du marché. De nombreuses célébrités ont commencé à s’y attarder sérieusement telles que David Guetta, Chris Brown, Miley Cyrus ou encore Paris Hilton et les utilisateurs lambdas ne se font pas prier pour tester ce nouveau concept. Pheed fera-t-il de l’ombre à Twitter ? L’avenir nous le dira…

Pour tester, rendez-vous ici : www.pheed.com