Best Of - Inquiétant : 18% des étudiants américains arrêteraient de communiquer sans les réseaux sociaux - 24 août 2012

Inquiétant : 18% des étudiants américains arrêteraient de communiquer sans les réseaux sociaux

Inquiétant : 18% des étudiants américains arrêteraient de communiquer sans les réseaux sociaux
Sylvain Lembert Fondateur Webmarketing & co'm

AWeber, la société connu pour ses solutions d’e-mail marketing, a publié une étude sur les moyens de communication des étudiants américains. Mail, téléphone mobile, Facebook… On y apprend les services préférés des jeunes pour communiquer entre eux et la façon dont ils ont d’organiser leur journée autour d’eux. L’étude pose également une question intéressante : Comment les adolescents s’en sortiraient si ils n’avaient plus leur moyen de communication favori ?

Et c’est là que l’étude présente des résultats inquiétants puisque selon cette dernière 18% des étudiants américains pensent qu’ils arréteraient de communiquer si les réseaux sociaux n’éxistaient plus.

Plusieurs informations intéressantes sont également mises en relief. Par exemple, 93% des sondés utilisent l’e-mail. Alors que ces dernières années, plusieurs analystes prévoyaient la disparition de l’email sur cette population au profit des réseaux sociaux, le bon vieux e-mail semble encore avoir de longs jours devant lui auprès des jeunes. Il est même plus utilisé que Facebook (utilisés par 90% d’entre eux).

On trouve également la journée type d’un étudiant : levé avec l’e-mail, passant ensuite sur son mobile, puis sur Google+ durant la classe (profiterait-il de son temps de recherche passé sur le moteur pour échanger via Plus ?), un peu de conversation IRL (enfin) durant la pause déjeuner, puis Youtube après l’école, de nouveau son mobile et Skype pour échanger avec ses amis avant de se coucher 🙂

Retrouvez ci-dessous l’infographie résumant cette étude. Qu’en pensez vous ? Est ce que le comportement des jeunes est similaire en France ? A vous la parole via les commentaires 🙂

How american teen communicate

Source : Mashable & Aweber.

S'abonner à la newsletter
Laisser un commentaire