Best Of - J’ai testé pour vous: Crowdbooster - 18 juin 2012

J’ai testé pour vous: Crowdbooster

J'ai testé pour vous: Crowdbooster

Présenté par Mathilde comme un outil incontournable quant à l’efficacité de sa présence sur les réseaux sociaux (et gratuit quand on paramètre juste un compte Twitter et une page Facebook), je me suis dit que cette solution pouvait correspondre à mes besoins (même si je gère aussi des groupes sur Linked IN) et je n’ai pas hésité longtemps avant de la tester, cela ne demandant qu’un investissement minimum quand on parle de Social Media Managing: un peu de temps…

#1 Premier contact

Premier contact et première déception: Crowdbooster a besoin de temps, lui aussi. Il travaille dur pour traiter mes Tweets et donc, les données présentées ne sont pas forcément complètes ou précises… ben tu m’étonnes! Tout ce qu’il me dit de concret c’est que j’ai 133 followers et 156 tweets… or, il me suffit de me connecter à Twitter pour le savoir! Bonjour, inutilité. On reviendra plus tard!

Google Loves Me

Bref, passons à la page Facebook. Pas de miracle là non plus, quoique: le temps de traitement des données n’est que de quelques minutes. Je patiente donc en commençant à faire autre chose… mais les minutes sont longues, visiblement, et nous n’avons pas la même notion du temps, Crowdbooster et moi. Tant et si bien qu’à la fin de la journée, rien n’a évolué.

#2 Envie d’y croire

Le lendemain matin, première bonne nouvelle: je n’ai pas oublié Crowdbooster et je suis toujours enthousiaste à l’idée qu’il me révèle des choses que je ne sais pas encore à propos de mon compte Twitter et de ma page Facebook… mais je suis vite forcé de constater qu’il n’y a aucun changement par rapport à ce que j’avais pu voir la veille. Je considère alors que j’y ai déjà consacré assez de temps (sans que ce soit rentable pour un sou) et je le laisse de côté, en regrettant de n’avoir pas lancé directement mes comptes sur Crowdbooster: j’aurais alors pu suivre leur évolution dès le départ.

#3 Perte d’espoir

Cloué au lit pendant quelques jours, loin de ma boîte mail pro, j’ai délaissé cet outil qui n’a pas manqué de se rappeler à mon bon souvenir dès mon retour au bureau: un petit mail m’attendait, encourageant, et me signalait que j’avais 10 followers de plus. Un peu de temps (encore) s’était écoulé, tandis que je tweetais et postais sur Facebook de chez moi et de nouvelles données pouvaient avoir fait leur apparition!

Effectivement, enfin, au bout d’une semaine, les résultats sont légèrement plus significatifs. Un graphique relativement illisible reprenant le nombre d’impressions de chaque tweet (c’est-à-dire le nombre précis de mes abonnés au moment de la publication) ainsi que l’évolution des followers sur la semaine écoulée. J’avoue que je ne savais pas qu’un de mes followers m’avait quitté… mais je ne sais toujours pas lequel c’était et pourquoi il s’est désabonné, d’autant que j’ai gagné deux autres followers le même jour!

Mon compte n’est peut-être pas (encore) assez actif pour pouvoir tirer des enseignements des résultats que Crowdbooster m’affiche?
Je vérifie également le côté Facebook mais je peux dresser le même constat d’inutilité: il n’ a rien ici que je ne puisse voir dans l’outil intégré du réseau au milliard d’amis.

En conclusion…

Crowdbooster doit être lié à une page Facebook et/ou un compte Twitter dès leur création afin que le site puisse engranger un maximum de données au fur et à mesure des publications. Néanmoins il n’est réellement utile et efficace que lorsqu’on a une activité relativement lourde à gérer, avec des dizaines de commentaires par jour… (ou si on veut suivre l’évolution d’un compte géré par une autre personne, avec plus de recul, éventuellement). On peut porter à son crédit la courbe d’évolution des followers sur Twitter ainsi que l’évaluation des followers et des fans les plus influents mais, dans un contexte personnel, j’estime que j’ai perdu plus de temps que je n’en ai gagné (jusqu’à présent). Certes, le ROI est difficile à mesurer lorsque l’on parle de réseaux sociaux mais une chose est sûre: il existe un tas de gadgets qui permettent soi-disant des merveilles et il n’est pas toujours facile de faire la distinction entre investissement rentable et perte de temps.

Votre avis perso sur Crowdbooster: positif ou négatif?
Quels sont les « gadgets inutiles » à vos yeux?