Best Of - Intégrer les réseaux sociaux dans une stratégie d’email marketing - 14 mai 2012

Intégrer les réseaux sociaux dans une stratégie d’email marketing

Intégrer les réseaux sociaux dans une stratégie d’email marketing

La plupart des marketeurs intègrent les médias sociaux dans leur stratégie marketing. Plutôt qu’une approche isolée, les incorporer avec d’autres tactiques, en utilisant un logiciel emailing ou le search, maximise son efficacité. Marketing Sherpa partage avec nous les résultats de plusieurs études sur la segmentation des emails et de l’intégration d’autres canaux de diffusion dans la stratégie d’email marketing.

Les boutons de partages intégrés au sein de l’email ou dans le footer reçoivent un taux de clic supérieur au bouton de forward. C’est ce que suggère cet étude. Avec un effort supplémentaire, l’email et son contenu peuvent se retrouver sur les réseaux du destinataire et ceux de ses contacts.

Utiliser les boutons de partage intelligemment

Plutôt qu’une intégration aléatoire au fur et à mesure des envois, une planification s’impose. Le message généré lorsqu’un destinataire clique sur un bouton doit être bien pensé car l’incidence sur la performance de la campagne est forte.

Être sélectif quant au contenu à partager

Le message doit s’accorder avec la cible car tous les contenus ne se prêtent pas au partage sur les médias sociaux. Le responsable de la campagne aura à cœur de choisir le message qui sera le plus à même d’être diffusé auprès des amis ou collègues de la cible. Une attention particulière doit être apportée à l’objet ou aux titres des articles, notamment pour les boutons de partage sur Twitter, qui limite le texte à 140 caractères.

Après avoir intégré les boutons de partage au sein de l’emailing, l’étude montre que les visites en provenance des réseaux sociaux ont subis une très forte augmentation.

L’étude va par ailleurs plus loin sur l’intégration et la segmentation des emails. Pour en lire un condensé, je vous invite à lire cet article qui traite de la segmentation des emails.

S'abonner à la newsletter
Laisser un commentaire