Best Of - Les opportunités publicitaires sur Facebook pays par pays - 29 décembre 2011

Les opportunités publicitaires sur Facebook pays par pays

Sylvain Lembert Fondateur Webmarketing & co'm

Nanigans, une entreprise proposant la gestion de campagnes Facebook, vient de réaliser une infographie représentant les opportunités publicitaires via le réseau social pays par pays. Pour chaque pays, on peut ainsi voir trois notes sur 5 représentant le nombre d’utilisateurs, le taux de clic et le CPC…

Pour réaliser cette infographie, 80 milliards d’impressions publicitaires ont été analysées via les différentes campagnes réalisées par Nanigans et ce dans 20 pays dont la France.

Les pays ont ensuite été classés par ordre d’opportunité. L’Inde avec ses 41 millions d’utilisateurs, ses CPC faibles et son taux de clic élevé se retrouve ainsi en première position.

Cette infographie peut être d’une aide précieuse pour estimer le potentiel d’une campagne dans un pays étranger, la voici :

Cliquez sur l’infographie pour la voir en grand.

Qu’en pensez vous ?

Sources : Nanigans, All Facebook.

S'abonner à la newsletter
Laisser un commentaire
  • Guide des bonnes pratiques sur Twitter

    9.90

    Découvrez toutes les bonnes pratiques pour réussir sur Twitter !

    Découvrir
  • Guide des bonnes pratiques sur Google+

    9.90

    Ce guide sera l’occasion d’appréhender les bonnes pratiques à mettre en place pour tirer profit de Google+ et gagner en visibilité.

    Découvrir
  • Pack bonnes pratiques Twitter et Google+

    12.90

    Grâce à ce pack, bénéficiez d’un tarif réduit pour nos deux ebooks.

    Découvrir

9 commentaires pour l'article “Les opportunités publicitaires sur Facebook pays par pays

  1. Merci Sylvain. Je trouve ces informations très largement insuffisantes, et une fois de plus, il faut se reposer les questions de bases du marketing, et de l’export: quel est mon produit ? Quelles sont mes cibles? Et, pour les produits, suis-je capable de vendre dans ce pays (le Nigeria par exemple!!)?
    La baseline « Gain customers, not clicks »… euh.. le taux de clic et le CPC, ce ne sont pas des commandes!

    1. Bonjour, c’est sur qu’il ne faut pas se baser uniquement sur ce genre de données pour lancer une campagne. Les campagnes Facebook sont riches au niveau du ciblage, on peut aller très loin. J’en parlerai d’ailleurs dans un article prévu la semaine prochaine 🙂 Néanmoins ce genre d’infos est utile pour estimer les coûts par pays. Quand tu es en agence et qu’un client souhaite cibler plusieurs pays, ça peut aider 🙂

  2. Surprenant la différence de CPC et les taux de clic entre les pays.
    En inde par exemple, les CPC sont très élevés, le taux de clic également.
    On voit nettement que selon les pays les comportements sur Facebook sont très différents…

    1. L’étude est intéressante pour avoir une idée de nouvelles opportunités.
      Il serait intéressant de disposer d’une telle étude sur les pays francophones d’Europe, par exemple (France, Belgique, Suisse, Luxembourg, …). Car même si l’on peut voir qu’il serait intéressant de vendre en Inde, il est souvent bien plus profitable de commercialiser près de chez soi.
      Je ne sais ce qu’il en est pour Facebook, mais pour les CPC sur Google Adwords, il existe déjà de très fortes différences entre des pays comme la France et la Belgique, qui sont limitrophes.

      PS : et certainement qu’il existe également d’importantes différences entre Paris et une petite bourgade.

    2. Effectivement il y-a des différences de tarifs et de taux de clic entre les différentes villes française. Après ce genre d’infographie permet de se donner une idée globale. Pour avoir des tarifs précis, mieux vaut aller sur l’outil pour lancer une campagne sur FB et renseigner le ciblage que l’on souhaite.

  3. Merci, c’est etonnant une telle difference de cpc entre les differents pays. Ce serait interessant d’avoir un benchmark de taux de conversion aussi.

    1. C’est clair que le taux de transformation serait intéressant, en même temps, il y-a tellement de facteurs qui rentre en jeu dans le taux de transfo que cela serait dur d’avoir une idée générale. Entre le domaine d’activité, les créas et texte utilisé dans la campagne…

  4. Merci c’est bien utile, mais je crois que c’est à revoir, les taux de pénétrations ont bien changé surtout après les révolutions arabes, vu que les jeunes utilisaient plus souvent les réseaux sociaux qu’avant non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *