Facebook - Schemer : Google prépare l’équivalent des évènements Facebook - 9 décembre 2011

Schemer : Google prépare l’équivalent des évènements Facebook

Sylvain Lembert Fondateur Webmarketing & co'm

Au fil des prochains mois Google + a pour objectif de rattraper Facebook en termes de fonctionnalités. Hier le moteur a lancé en béta privé Schemer, l’alternative aux évènements Facebook. Cette fonctionnalité donnera la possibilité de dire les activités que l’on souhaite faire, celles que l’on a réalisé et bien sur d’en planifier en invitant ses contacts…

C’est une très bonne nouvelle car cela va pousser les deux réseaux à innover en matière d’organisation d’évènement. En effet, en mars dernier nous avions publié un article sur comment Facebook pourrait améliorer l’organisation d’évènements, l’arrivée de Schemer devrait rapidement relancer le débat 🙂

Schemer semble aller plus loin que la simple organisation d’évènements. On peut, par exemple, publier les activités que l’on souhaite faire ou les objectifs que l’on souhaite atteindre. Publier de la sorte ces activités, peut servir de « to do list » et motiver la personne à réaliser ses activités ou objectifs.

Les contacts peuvent voir ces suggestions d’activités et il est également possible de les rendre public, de chercher les suggestions des contacts et d’inviter ces derniers à participer aux activités comme on peut le faire via un évènement Facebook.

Schemer affichera également des activités recommandées en fonction de vos cercles, de votre localisation et de vos publications. L’algorithme pourra apprendre avec le temps les activités que vous préférez afin de vous faire des suggestions toujours plus pertinentes.

On peut imaginer que ce service sera relié aux autres services Google, pas seulement Google Plus mais aussi Google Calendrier pour noter les évènements dans les agendas des participants.

Les marques n’ont pas été oubliées, puisque certaines d’entre elles ont déjà été invitées par le moteur à utiliser Schemer pour organiser leurs évènements. Parmi les marques qui se prêtent au test, on retrouve par exemple, National Geographic, IGN ou encore Bravo.

Il ne reste plus qu’à attendre que le service soit ouvert à un plus grand nombre 🙂

En attendant, voilà à quoi cela ressemblera :