Best Of - Partir du client et de ses spécificités pour éviter de faire du bundling - 11 juin 2011

Partir du client et de ses spécificités pour éviter de faire du bundling

Les news et les études fusent sur la Toile. Rien qu’à voir son flux Twitter ou son lecteur de flux RSS, on reçoit pas mal d’informations, de présentations slideshare, d’ebooks et de tendances fortes. En tant qu’agence ou consultant indépendant, comment se positionner face à tous ces insights ?…

Est-ce que tout est bon à prendre ? Que faut-il garder ? L’objectif économique est tout de même de recevoir des feux verts et des budgets (de la part du client) pour implémenter de nouvelles idées. Justement, cet objectif économique doit se marier à la cohérence du conseil et des préconisations.

Avec tous les chiffres qui circulent, via d’excellents sites comme eMarketer par exemple, il est tentant de faire du simple bundling, de l’ajout d’idées sans pourtant apporter un plus au final. Même si une tendance donnée semble être attrayante et avantageuse, il n’y a pas obligatoirement/forcément de compatibilité.

Le mieux est de partir du client-même, de l’écouter, de comprendre ses enjeux, sa culture, ses capacités. Les questions de la cohérence et de l’adaptabilité restent centrales pour développer une relation durable avec le client.

Par ailleurs, il peut paraître un peu trop « push » de directement venir avec une proposition, sans s’appuyer sur le temps de dialogue, de découverte et de préparation en amont.

Chaque entreprise ou association a sa propre histoire, ses propres contraintes, son propre top management, ses propres équipes, etc…