Editorial Web - Scoop it, ou comment devenir Curator - 24 janvier 2011

Scoop it, ou comment devenir Curator

Curator. Le mot de l’année 2011. Après e-réputation et community management en 2009 et 2010, curator s’impose déjà comme le mot de l’année 2011. Considéré comme un veilleur, le curator est au web ce que le rédacteur en chef est à la presse : il choisit de diffuser ou non un contenu. Et cela va même au-delà de la diffusion d’un contenu, puisque le vrai curator va sélectionner dans la masse d’information celle qui est intéressante puis  communiquer l’information à la bonne personne et au bon moment pour ensuite l’archiver. Voila la définition simplifiée que l’on pourrait lui donner…

C’est dans ce contexte que l’équipe de Goojet décide de développer Scoop.it, une plateforme de création et de partage de contenu multimédia qui se veut être la plateforme du curator. Concrètement, l’utilisateur, une fois son thème choisi, va publier des contenus intéressants (pas forcement les siens) sur la page du thème. Ici, à la différence de Twitter, on ne suit pas une personne, mais un thème. Quelques exemples : ressources pour chef de projets web, les plus belles video de curling, le miel d’acacia, les parades des empereurs pingouins, etc. Bref, de tout. Même un sujet de niche trouve son audience sur cette plateforme.

Training&Co'm

Futés chez Scoop.it, ils facilitent la vie de l’utilisateur en proposant des contenus à publier, récupéré sur des flux Google Blogs, Digg, Youtube ou Twitter qui génèrent un trafic important. La finalité de la plateforme, c’est donc de rendre le blogging (ou re-blogging) accessible à tous.

Très utile pour développer son identité numérique et se positionner comme un expert sur un sujet, gageons que Scoop.it, pour l’instant en beta-privé, saura trouver son public.