E-commerce - Google Earth 6 : quelques améliorations mais pas de réelles innovations - 30 novembre 2010

Google Earth 6 : quelques améliorations mais pas de réelles innovations

Sylvain Lembert Fondateur Webmarketing & co'm

Deux ans après sa précédente version, Google Earth s’offre un nouveau lifting. Avec la version 6 de son service de cartographie, Google apporte un degré de réalisme supplémentaire, une meilleure intégration de Street View, ainsi qu’une ergonomie revue à la hausse pour son service d’imagerie historique…

Certes, la version 6 de Google Earth n’apporte pas de réelles innovations, comme c’était le cas avec la version 5 où l’on voyait apparaître la cartographie des océans ainsi que l’imagerie historique, mais elle mise plus sur l’amélioration de la qualité des services déjà existants.

Intégration complète de Street View…

Ainsi, Street View est désormais complètement intégré à Google Earth, chaque rue surlignée en bleue pouvant maintenant être visualisée. Il suffit pour cela de placer Pegman, que vous retrouverez dans la navigation à droite de l’écran, où vous le souhaitez. J’apprends au passage l’existence de ce personnage créé en 2008. J’avais repéré son icône mais ne savais pas que ce dernier avait un nom 🙂 Vous le connaissiez, vous, Pegman ?

Mise en avant du service d’imagerie historique…

L’outil d’imagerie historique a également été amélioré. La précédente ergonomie était un peu douteuse, dans le sens où il n’était pas forcément évident de trouver un lieu où l’imagerie était disponible. Désormais, ce service est davantage mis en avant. Lorsque vous êtes sur un lieu où ce dernier est disponible, la date des dernières archives s’affiche en bas de l’écran dans la barre de statut. Il suffit ensuite de cliquer sur cette dernière pour obtenir les images relatives et naviguer à travers les différents historiques disponibles.

Amélioration des paysages…

Jusqu’à présent Google Earth avait des difficultés à matérialiser les arbres. Ce n’est plus le cas avec cette nouvelle version, et on a désormais pas moins de 12 espèces, plus détaillées que jamais. Le moteur en a profité pour multiplier le nombre d’arbres pour rendre les paysages plus réalistes.

Ces quelques nouveautés vous pousseront-elles à télécharger la nouvelle version du logiciel ?

Source : Google Latlong