Applications mobiles - On l’attendait, ils l’ont fait ! - 16 septembre 2010

On l’attendait, ils l’ont fait !

L’histoire du E-Commerce est faite de ces innovations qui marquent le temps et les esprits. Ces innovations n’apparaissent pas toujours comme majeures, jusqu’à ce que l’on se demande un jour « mais comment faisait-on avant ? ». Alors quand une de ces innovation arrive, l’occasion est trop belle pour ne pas pondre vite fait bien fait un article qui fera date…

Rolls Royce a une application Iphone sur AppStore…

Depuis le mois de mai de cette année, la vénérable maison britannique (qui fait partie du groupe BMW) propose aux « enthousiastes et aux acheteurs potentiels » de configurer leur future Rolls Royce Ghost sur Iphone. Le communiqué de presse précise qu’il est possible de choisir entre les 12 couleurs standards pour l’extérieur, les 3 types de roues et bien sur les 8 types de cuirs différents pour recouvrir l’intérieur.

Il est même possible d’utiliser le GPS pour (geo) localiser le concessionnaire le plus proche afin de procéder à l’achat.

Cette innovation majeure dans les domaines de l’internet mobile et de l’automobile m’inspire 3 questions…

  1. A quoi cela sert ? Y a-t-il vraiment un marketeur chez Rolls Royce qui a sérieusement pensé que cette application allait permettre d’accroitre les ventes d’un engin dont le prix démarre  à 300.000 euros ?
  2. On pourra toujours sortir l’argument de la gestion d’image, mais une marque aussi connue et reconnue que Rolls a t’elle vraiment besoin d’affirmer sa présence sur le web mobile ? Personnellement quand j’hésite entre m’acheter une Rolls ou une Dacia je ne  base pas vraiment mon choix sur la possibilité ou non de faire une simulation de configuration sur mon mobile.
  3. La prochaine étape ce sera quoi ? Dassault va lancer son application Ipad pour permettre aux acheteurs potentiels et aux enthousiastes de la marque de configurer en ligne leur prochain Rafale ?

Il y a en tout cas une certitude dans cette histoire : l’account manager de l’agence web qui s’occupe de Rolls Royce est un sacré vendeur.  Réussir à obtenir un budget pour ce genre de gadget… chapeau ! Par contre je constate que l’Analyste Business en charge du projet devait être un junior, car il a oublié de prévoir la possibilité de configurer la Phantom – l’autre modèle de chez Rolls. Erreur impardonnable.

Moralité (parce qu’il faut quand même être un peu sérieux)

Faire une application Mobile c’est comme faire un site web : cela doit avoir un sens et apporter de la valeur ajoutée aux consommateurs ou à l’entreprise. Sinon cela ne sert à rien d’autre que de faire vivre les agences web. Et si votre site web (r)apporte de la valeur, ce n’est pas pour autant qu’une application mobile en fera autant.

Pour ceux qui voulaient justement changer de voiture : http://itunes.apple.com/us/app/rolls-royce-ghost/id357724220?mt=8

S'abonner à la newsletter
Laisser un commentaire