Best Of - Comment faire la une de Google actualités - 30 juillet 2010

Comment faire la une de Google actualités

Sylvain Lembert Fondateur Webmarketing & co'm

Hier matin pendant quelques heures, l’article rédigé la semaine dernière par Muriel « Mayday, ou la revanche du référencement éditorial » a fait la une de Google Actualités. Plusieurs éléments peuvent expliquer cette mise en avant, ce post a pour but d’essayer de voir comment un article peut faire la une du moteur d’actualités et d’entamer une réflexion sur le positionnement dans ce moteur…

Quelques critères de positionnement dans Google Actualités…

Avant de revenir sur le positionnement sur la home page et les pages de rubriques Google Actualités, voici quelques informations sur le référencement d’actualités :

  • Le référencement dans ce moteur, n’est pas automatique, le site doit être soumis et répondre aux critères d’indexation, une équipe qualité Google valide ou non le site. Je ne reviendrai pas sur cette partie, si le sujet vous intéresse, vous pouvez relire « Webmarketing & co’m prochainement dans Google Actualités » et « Créer un fichier sitemap pour Google Actualités » ;
  • L’indexation dans Google Actualité est très rapide, quelques fois quelques secondes suffisent pour voir un article apparaître dans les résultats ;
  • Le titre de l’article joue un rôle très important, c’est le critère on-page le plus important pour Google Actualités. Si vous insérez un mot-clé dans votre titre et que le sujet n’a pas été trop repris dans d’autres sites d’actualités, vous avez de fortes chances de vous positionner en tête de page sur ce mot-clé ;
  • En parlant de la concurrence entre sites d’actualités, si un sujet fait le buzz et est repris sur une multitude de sites, vous aurez peu de chance de vous positionner sauf si votre site fait autorité ;
  • Le positionnement dans Google Actualités vient très vite (quelques minutes) mais il redescend aussi très vite. En effet, si au moment de l’indexation vous êtes premier sur un terme, vous redescendrez très vite au cours de la journée au fur et à mesure que de nouveaux articles sont publiés dans cette thématique. Sur certains termes peu d’actualités, vous pourrez néanmoins rester positionné plusieurs jours.
  • Le positionnement peut être amélioré par différents critères off-page : liens faits vers l’article, buzz sur Twitter et Facebook, bon taux de clic…

La grande différence avec le positionnement dans les résultats de recherches classiques réside dans l’indexation et le bon positionnement rapide voir quasi instantané ainsi que l’importance beaucoup plus forte du titre de l’article par rapport aux autres critères on-page.

Se positionner à la une ou en tête de rubrique…

Maintenant que les bases sont établies, revenons au positionnement en homepage de Google Actualités et en tête de rubrique. Jusqu’à hier, je pensais que seuls les grands sites d’actualités pouvaient se positionner en Homepage, qu’il y-avait une sorte de sélection de sites suffisamment crédibles pour faire la une. En effet, on ne retrouve quasiment que des sites très connus : Le Parisien, Le point, L’expansion, Le Figaro, Eurosport… voilà quelques-uns des sites que l’on peut retrouver en ce moment même en tête de page dans l’espace à la une.

Mais cela ne semble pas si simple que cela car hier Webmarketing & co’m a réussi à se positionner en tête de page pendant quelques heures. C’est l’article « Mayday, ou la revanche du référencement éditorial » qui a eu cet honneur. Merci Muriel au passage 🙂 Si le site est resté peu de temps dans la partie A la une (1 heure environ) il a pu se positionner plus longtemps en tête de la rubrique A lire.

Essayons de voir ce qui distingue cet article par rapport aux autres :

  • Un nombre important d’interactions dans les réseaux sociaux, l’article a été retweeter 140 fois et apprécié 54 fois sur Facebook ;
  • Et pas mal de backlinks de blogs et autres sites divers.

On peut donc en déduire que même si notre site n’a pas la notoriété du Parisien, du Point ou encore d’Eurosport, il a tout de même une chance d’apparaître en home page ou en tête de rubrique de Google actualités. Et pour se positionner dans ces espaces, les facteurs déterminant la popularité semblent jouer un grand jeu : nombre de backlinks, nombre de retweets, nombre de « likes » sur Facebook… Il y-a sûrement d’autres critères mais ceux-la semblent être déterminants.

Une fois positionné, le maintien et l’évolution de la position semblent être déterminés par des critères supplémentaires, je pense au taux de clic ou encore au temps passé sur l’article après le clic. Google jauge ainsi les articles pour voir si ils suscitent assez l’intérêt des lecteurs pour être maintenus en home.

La date de publication et la fraîcheur de l’article ne semblent pas être des éléments prédominants. En effet l’article qui s’est positionné était en ligne depuis déjà une semaine, le buzz / popularité semble donc passer devant la fraîcheur dans les critères de positionnement en homepage.

Retours en terme de trafic…

Ce petit passage en homepage a permit d’accroître de plus de 300% le trafic moteur en environ une heure. On peut donc en conclure que rester longtemps en homepage de Google Actualités doit sans doute apporter une quantité de visites impressionnantes.

Pour relativiser, l’été étant une période calme d’actualités, le positionnement doit être beaucoup plus facile.

Vos retours…

Et vous ? avez-vous déjà expérimenté un passage sur la homepage de Google Actualités ou en tête d’une de ses rubriques ? Quels sont selon vous les critères importants pour se positionner ?

Pour finir, un petit test…

Afin de tenter de positionner cet article aussi bien que celui sur Mayday, n’hésitez pas à tous cliquer sur le bouton like et a retweeter l’article 🙂 que l’on puisse confirmer que ces deux facteurs rentrent en jeu dans le classement.