E-commerce - Google teste l’intégration de tweets dans des bannières sur son réseau de contenu - 3 juin 2010

Google teste l’intégration de tweets dans des bannières sur son réseau de contenu

Sylvain Lembert Fondateur Webmarketing & co'm

Toujours à la pointe en matière de publicité, Google serait entrain de tester l’intégration de tweets dans des bannières via son réseau de sites de contenu. Une poignée d’annonceurs auraient été invités à tester ce nouveau type de campagne…

Twitter sera de plus en plus présent dans les campagnes display…

En mars dernier, via l’article « Le futur du display en préparation », j’avais étudié les différentes possibilités qui seront prochainement offertes aux annonceurs pour accroître l’interactivité et l’expérience utilisateur de leurs bannières : personnalisation en fonction de la localisation ou de la météo, modification des messages en direct via un flux Twitter…

Formation Growth Hacking

L’exemple de la campagne Volvo donnait un avant goût de ce à quoi on pouvait s’attendre. En faisant des recherches, je suis également tombé sur un post de Wowmedia sur une bannière Volswagen intégrant Twitter intéressante également.

Avec la popularisation de Twitter, l’intégration de l’oiseau bleu dans les campagnes Display va être de plus en plus courante dans les prochains mois.

Y compris dans celles du réseau de contenu Google…

Google ne peut passer à coté de cette évolution, après avoir indexé les tweets et donner la possibilité de réaliser des recherches en temps réel, le moteur s’apprête à lancer une offre permettant aux annonceurs de promouvoir leur compte Twitter sur son réseau de contenu.

En pratique, le logo Twitter apparaîtra dans le coin supérieur gauche de la bannière et les derniers tweets de l’annonceur dans un encart, un bouton permettra également de suivre le compte Twitter sans avoir à sortir du site. En cliquant, par contre, sur une autre zone de la bannière l’internaute sera redirigé vers le compte Twitter. Ces publicités s’afficheront dans le réseau de contenu de Google.

Un test du service a été organisé par le moteur le 7 mai auprès de quelques annonceurs et agences. Un des participants, représentant d’une agence de communication norvégienne, a déclaré qu’il n’avait remarqué qu’une légère augmentation de son nombre de followers.

Cela ne serait que le début de nombreux tests, car Google expérimenterait plusieurs partenaires technologiques afin de trouver la meilleure solution pour ses clients.

Source : ClickZ