Social Media - Le C de Challenge - 31 mai 2010

Le C de Challenge

Acheteriez-vous un iPad-like dans les semaines qui viennent ? Nous pouvons poser de nombreuses questions de ce type, cependant serait-ce vraiment si entraînant pour le consommateur/l’utilisateur d’avoir un service (quasi) similaire ? …

A l’issue de la keynote de Steve Jobs et de sa démonstration de l’iPad, les plus sceptiques n’ont pas hésité à prendre la parole pour mentionner un manque de créativité. Pourtant, le lancement a été réussi dans plusieurs pays et les ventes de l’iPad sont plutôt intéressantes.

Club&Com

Ce que l’on observe ici, c’est bien une polarité des opinions. Est-ce toujours un bon signe ?

Une technologie et un produit qui aurait plu à tout le monde, et qui ressemblerait sensiblement à ce qui se fait déjà, joue avec le C de Conventionnel. Dans ce contexte, il est assez difficile d’inspirer et d’attirer de nouvelles personnes.

Le challenge appelle à la rupture avec un ou plusieurs principes existants pour créer un mouvement. A ce moment-là, la critique est inévitable. Dans le même temps, c’est autour de ce point que l’on essaie de « challenger », que peut s’articuler une partie de la conversation.

Tout au long de cette échappée, les différentes histoires (et les bienfaits à la clé) que se racontent continuellement les participants au mouvement, cimentent (en partie) leur relation avec les autres, leur conviction et leur passion pour cette aventure.

Parmi tous les éléments du mix que l’on peut avoir, le C de Challenge reste parmi les plus actuels et les plus essentiels. Il justifie en partie l’investissement personnel ou pas.

Quels sont vos exemples de communauté au(x) challenge(s) les plus stimulants ?