Community management - Monopolisez-vous la parole ? - 30 mai 2010

Monopolisez-vous la parole ?

Bla bla bla … « quelle est ma part d’écoute lors d’une conversation ? » est une question intéressante à se poser. Quel temps consacrons-nous à découvrir la position de l’autre ? Lorsqu’on a la parole, posons-nous des questions pertinentes ou bien argumentons-nous jusqu’au dernier souffle ? …

Il n’existe pas de grandes différences d’attitude entre une conversation sur les médias sociaux et une en face-à-face.

Google Loves Me

Cela pose aussi la question de la discipline, pas seulement en ligne mais aussi dans la vie de tous les jours.

Quelle est ma part d’écoute et de découverte de l’autre ? Face à la diversité des opinions, comment vais-je m’y prendre pour rendre les contributions aussi complémentaires que possible ?

La communication combative où il faut justement défendre son territoire de pensée est très présente dans notre culture (exemple des débats, des disputes). Dans ce cas, il faut absolument un gagnant.

La communication constructive part d’un principe différent, fortement basé sur la bidirectionnalité et tourné vers l’écoute/l’empathie/la compréhension pour co-construire un espace. Dans ce cas, le but est d’avoir une synthèse et un esprit de collaboration.

Monopoliser la parole est une forme de volonté de contrôle, et tout sauf une qualité pour un développeur de communautés (un indice pour le recruteur). Quels sont vos astuces/conseils pour une communication plus constructive ?