E-commerce - Censure en Chine : Google ne filtre plus ses résultats de recherche - 13 janvier 2010

Censure en Chine : Google ne filtre plus ses résultats de recherche

Sylvain Lembert Fondateur Webmarketing & co'm

Google a décidé de supprimer les filtres qu’il avait mis en place sur la version chinoise de son moteur par rapport aux contraintes du pays. Les chinois ont donc, en ce moment même, accès à toutes les informations habituellement filtrées par leur pays, mais pour combien de temps ? Cette décision a été prise par le moteur pour réagir aux attaques lancées en décembre dernier sur ses infrastructures dans le but d’accéder à des informations personnelles de militants des droits de l’homme. Google doit se rapprocher du gouvernement pour trouver une solution, si aucune solution n’est trouvée, la société s’est engagée à stopper son activité en Chine…

Un marché chinois dur à conquérir pour le moteur…

Pour rappel Google a lancé son activité en Chine en décembre 2006, aujourd’hui malgré la dominance du moteur Baidu, il a réussi à obtenir tout de même 26% de part de marché. Mais au prix de quels efforts ? Filtrage des résultats, pression du gouvernement et il y-a un mois attaques à l’encontre de ses serveurs et vol de données.

… et des attaques intenpestives…

Selon le moteur, les attaques visaient les comptes Gmail de militants des droits de l’homme chinois ainsi que ceux d’avocats européens plaidant pour cette cause. Peu d’infos auraient été finalement obtenues : seuls les sujets de quelques mails. Néanmoins à l’heure où la sécurité des données personnelles est un enjeu majeur pour les moteurs de recherche et en particulier Google ce genre d’actions peut avoir de lourdes retombées économiques.

… poussent Google à réfléchir à quitter le pays…

La firme revient par la même occasion sur la volonté de gagner beaucoup d’argent via le marché chinois d’apporter l’information en Chine qui l’avait poussé à se lancer en 2006. L’objectif n’est pas vraiment atteint puisque les lois et restrictions chinoises l’ont poussé à filtrer largement ses résultats. D’où la réflexion de quitter le pays si un accord ne peut se faire.

En attendant les échanges avec le gouvernement le moteur a supprimé les filtres de ses résultats. Cette action a de grande chance de déboucher sur un arrêt de l’activité dans le pays, les négociations semblant assez limitées.

Google restera t-il sur sa position ou sera t’il plus réceptif à l’appât financier du marché chinois pour le moins conséquent et qui le sera encore plus dans les années à venir. On devrait en savoir plus assez rapidement.

Source : Google

Source image : JDN

S'abonner à la newsletter
Laisser un commentaire