Référencement naturel - Doit-on réagir lorsqu’un site de mauvaise qualité fait un lien vers nous ? - 19 octobre 2009

Doit-on réagir lorsqu’un site de mauvaise qualité fait un lien vers nous ?

Sylvain Lembert Fondateur Webmarketing & co'm

Dernièrement Google rappelait à l’ordre les blogueurs en matière d’articles sponsorisés… Ces derniers temps, la chasse au liens payants s’est accélérée. On en est arrivé à un point où certains webmasters commencent à avoir peur pour leur référencement juste parcequ’un site un peu borderline fait un lien vers eux de façon naturelle. Pour atténuer cette dernière peur, Google a communiqué vendredi sur les backlinks de faible qualité…

Les mauvais liens n’ont pas d’influence si vos autres critères SEO sont bons…

Selon Google, il n’y a pas de raison de s’inquiéter lorsqu’un site de mauvaise qualité fait un lien vers vous tout simplement parce que les liens sont un facteur parmi d’autres dans l’algorithme de classement. Si les autres facteurs sont bons, vous ne devriez pas avoir de soucis. Le moteur en profite pour rappeler les autres facteurs importants : offrir un service utile à l’utilisateur, contenu régulier et de qualité, structure du site, mots-clés présents dans le contenu et le Title.

Salon Emarketing 2018

Si il y-a moyen de contacter le webmaster du mauvais site où apparaît votre lien, vous pouvez toujours tenter de le contacter pour qu’il supprime le lien. Mais si ce n’est possible, mieux vaut se concentrer sur les facteurs de qualités sur lesquels vous pouvez optimiser votre site. Bien sur Google en profite pour glisser un petit lien vers son spam report 🙂

Contrôler toujours plus le référencement naturel pour vendre plus d’Adwords ?

En contrôlant de plus en plus les résultats naturels et en limitant les actions possibles pour améliorer son référencement, Google souhaite orienter les entreprises vers l’achat de liens sponsorisés. En parallèle, on voit régulièrement apparaîtrent des rumeurs sur le fait que le référencement naturel est lié indirectement aux liens sponsorisés et que certains annonceurs voient leur positionnement naturel chuter suite à une coupure du budget Adwords. Vous pouvez aller jeter un coup d’œil sur l’article d’Arnaud Briand à ce sujet. J’ai moi même pu observer ce genre de phénomène : passer de la 1ère à la 3ème page de résultats quelques jours après avoir coupé une campagne de liens sponsorisé, sans faire aucune actions SEO sur le site. Ou inversement voir apparaître des Sitelinks juste après avoir entamé une campagne. Il y-a de quoi se poser des questions… Bien que Google se défend d’associer les deux, les enjeux financiers sont tels, qu’on peut penser le contraire. Les équipes qualité Google analysent manuellement certains sites suite à des alertes générées de façon automatique par algorithme. Des alertes « coupure de budget Adwords » peuvent très bien exister…

Liens : Google Webmaster Central, Presse Citron, Arnaud Briand