Référencement naturel - Matt Cutts revient sur le PageRank sculting - 16 juin 2009

Matt Cutts revient sur le PageRank sculting

Sylvain Lembert Fondateur Webmarketing & co'm

Il y-a quelques semaines, Google annonçait la fin du Pagerank sculting, pratique utilisant l’attribut no-follow pour concentrer le Pagerank vers les bonnes pages. L’algorithme de Google ayant évalué cette pratique n’est plus possible. Matt Cutts revient sur le Pagerank sculting, voici les points importants à retenir…

Une évolution permanente du Pagerank…

Training&Co'm

Ces dernières années, l’algorithme derrière le Pagerank a beaucoup évolué. Il est de plus en plus difficile de duper le moteur sur la popularité. Depuis l’apparition de l’attribut nofollow, des référenceurs ont eu la bonne idée d’utiliser ce nouvel attribut pour créer une nouvelle technique de référencement : le Pagerank sculting.

Pagerank sculting kezako…
Cette technique consiste à mettre des attributs nofollow sur une partie des liens d’une page pour donner plus de valeur aux autres liens.

Exemple : Ma page fait 10 liens classiques, chaque lien va renvoyer un point de Pagerank. Je décide d’utiliser la technique de Pagerank sculting, je met 5 de ces liens en nofollow, les 5 liens restant vont désormais envoyer 2 points chacun.

Désormais ce n’est plus le cas, Google a modifié son algorithme pour ne plus tenir compte des nofollow dans la passation du Pagerank. Si une page fait 10 liens et que 5 d’entre eux sont en nofollow, les 5 liens restants n’enverront plus qu’un point chacun. C’est donc la fin de cette technique, les référenceurs vont donc devoir en trouver de nouvelles pour travailler leur popularité 🙂

Les précisions de Matts Cutts…
Matts Cutts revient donc sur cette modification d’algorithme avec quelques précisions : il faut avoir un site avec une structure logique et adaptée aux besoins de navigation aussi bien des internautes que des moteurs, il faut créer du contenu original pour obtenir des liens et ne pas essayer de les détourner via des pratiques SEO, pour les blogueurs, il revient sur les commentaires comportant des liens, il dit qu’il n’est pas nécessaire de couper les liens dans les commentaires tant que ces derniers ne sont pas du spam, il précise également qu’il n’est pas nécessaire de réduire ces pratiques de netlinking…

Il n’oublie, bien sur, pas au passage d’être moralisateur en affirmant que le Pagerank sculting ce n’est pas bien…

Et vous utilisiez vous cette technique ?

Loading ... Loading ...

Si oui n’hésitez pas à donner vos retours d’expérience sur ce sujet…

Lien : Matt Cutts