Entreprendre - Jean Bort de Nexsen Bike… Interview d’un auto-entrepreneur [dossier auto-entrepreneur] - 6 avril 2009

Jean Bort de Nexsen Bike… Interview d’un auto-entrepreneur [dossier auto-entrepreneur]

Sylvain Lembert Fondateur Webmarketing & co'm

Les deux premières semaines, nous avons pu décrypter les informations nécessaires pour se lancer dans l’auto-entreprise. Aujourd’hui pour illustrer un peu tout ça, voici une interview d’un auto-entrepreneur s’étant lancé début 2009 dans la vente en ligne d’accessoires de vélo. Jean Bort de Nexsen Bike a bien voulu répondre à nos questions…

 

jean bortTon auto-entreprise a été créée quelques jours seulement après la création du nouveau statut, peux-tu nous donner un peu ton ressenti par rapport aux démarches de création… Sont-elles aussi simples que l’on veut bien le dire ?

Job&Co'm

La création de l’entreprise a été très simple, il m’a suffit de suivre les instructions du site. Par contre je rencontre actuellement un problème pour payer mes cotisations, l’Urssaf (de Montpellier) n’est pas encore prête, et les auto-entrepreneurs vont sûrement devoir faire leurs premiers paiements par courrier plutôt que sur Internet. Concernant le compte bancaire, j’ai ouvert un simple compte personnel à la Caisse d’Epargne avec consultation du compte via Internet. Je n’ai pas encore fait la démarche de la protection de mon patrimoine auprès d’un notaire.

L’activité que tu as lancé réside dans la vente de pièces de vélo, ta cible est plutôt orientée vers les riders, est ce que tu peux nous en dire plus sur ton activité ? Est ce ta seule activité ou as tu un travail à coté ?

Cela faisait plusieurs années que j’avais envie d’avoir une structure me permettant de réaliser plusieurs projets dans le domaine du VTT. L’idée de la boutique en ligne de pièces pour le vélo, en particulier pour les disciplines comme le dirt, l’enduro, la descente et le BMX, n’est qu’une première étape de mon projet. Avant la création en février, je n’ai pas fait le pas car je voulais un statut qui puisse me permettre de continuer à travailler afin de tester mon projet.

Mon projet ne se limite pas à la vente, j’essaye de proposer à mes clients de faire un geste soit pour l’environnement, soit pour la communauté en me donnant leurs pièces usagées, je m’occupe alors du recyclage (plus d’information sur le site).

Nexsen Bike n’est pas mon activité principale, je suis directeur technique pour Penbase société qui développe une plateforme pour solution mobile. J’ai informé mon employeur (je suis aussi actionnaire de Penbase) du lancement de Nexsen Bike.

Si ton activité d’auto-entrepreneur se développe compte tu te lancer à plein temps et vivre de ça ou conserveras tu dans tous les cas ton emploi ?

J’avoue que je n’ai pas encore sérieusement pensé à cette possibilité. Actuellement, j’utilise Nexsen Bike pour tester des idées dans le domaine du VTT. Par exemple, en Avril, je propose avec l’aide d’un de mes fournisseurs une journée de tests de matériels.

Peux-tu nous en dire plus sur les démarches que tu dois réaliser dans ton activité d’auto-entrepreneur ? Racontes nous un peu ta journée type…

Les deux premières choses que j’ai faites (après la création) :

  • Choisir un outil de gestion, car même si les obligations comptables de l’auto-entrepreneur sont simples, je tenais avoir une gestion claire. J’ai choisi un outil disponible sur internet édité par Entreprise-facile. Cela me permet de facilement éditer des devis et factures, de les envoyer à mes clients, et de suivre ma comptabilité.
  • Prendre contact avec divers fournisseurs et choisir ceux avec qui je voulais travailler. j’en ai sélectionné 4 qui correspondent au marché que je vise et avec qui j’avais déjà des contacts.
  • Aujourd’hui mon travail principal est de mettre en place la communication autour de Nexsen Bike, cela va passer par une refonte du site web et de la boutique d’ici 1 mois. Je suis aussi à la recherche d’aides financières pour la constitution d’un stock plus important. Et bien sûr la réflexion sur de projet autour de Nexsen Bike.

Ton activité est-elle uniquement sur le web ou as-tu d’autres canaux de distribution pour tes produits ?

Aujourd’hui c’est seulement par le web et avec les connaissances. Je suis ouvert à toutes propositions et aides.

Et la promotion dans tous ça, est ce que tu communiques un petit peu autour de ta boutique en ligne, que fais-tu pour te faire connaître ?

Pour l’instant je communique uniquement via le web. Comme je l’ai déjà dit le 19 Avril avec un de mes fournisseurs nous organisons une journée de test, j’espère pouvoir renouveler ce type de journées plusieurs fois dans l’année. Ainsi que d’avoir une présence sur des événements.

Après plus ou moins trois mois d’activité quel est ton bilan, que t’as apporté le statut auto-entrepreneur ?

Il est encore trop tôt pour parler du bilan financier car j’ai du avancer de l’argent pour constituer un stock pour la boutique. Par contre le bilan humain est positif. J’ai pu échanger des avis et des idées avec d’autres auto-entrepreneurs sur des forums. Je commence à avoir une idée du milieu du VTT en tant qu’acteur. Et surtout ceci est très enrichissant au niveau expérience si un jour je veux passer à l’échelle supérieur au niveau de la structure de Nexsen Bike.

Si tu avais trois conseils à donner à quelqu’un qui souhaite se lancer dans l’auto-entreprise, quels seraient-ils ?

Même si la création sous le statut d’auto-entrepreneur est simple, je pense qu’il faut :

  • Bien étudier son projet ou avoir une certaine expérience sur le secteur de son activité.
  • Ne pas hésiter à poser des questions en cas de doutes.
  • Ne pas se précipiter.

Merci Jean d’avoir répondu à nos questions…

Je te remercie de m’avoir donné la parole.

Vous pouvez retrouver Nexsen Bike ici. Si des fans de vélo passent par là pensez à faire une petite commande pour soutenir cet auto-entrepreneur 🙂

Retour sommaire Dossier auto-entrepreneur