Entreprendre - Démarches administratives de l’auto-entrepreneur [dossier auto-entrepreneur] - 30 mars 2009

Démarches administratives de l’auto-entrepreneur [dossier auto-entrepreneur]

Sylvain Lembert Fondateur Webmarketing & co'm

Votre auto-entreprise est lancée, il vous reste désormais à la faire vivre. Comptabilité, devis, factures… vont faire partie de votre quotidien d’auto-entrepreneur. Là encore les démarches ont été facilitées par l’administration…

Du devis à la facture…
Dans vos démarches de prospection, la première étape va être la réalisation d’un devis. Une fois le devis accepté par le client vous pourrez alors le facturer avant ou après la réalisation de votre prestation selon les conditions que vous aurez mis en place avec lui. En pratique ces deux documents sont plus ou moins identiques, seul l’intitulé va changer et peut être le montant si le devis est facturé en plusieurs fois.

Job&Co'm

Pour que le devis ou la facture soit réglementaire, plusieurs mentions sont obligatoires :

  • Les informations permettant de vous identifier : nom, prénom, numéro de Siren et adresse,
  • Les informations permettant d’identifier le client : nom, prénom, nom et forme juridique de l’entreprise le cas échéant (EURL, SARL, SA…),
  • Un numéro de devis ou de facture unique, à vous de voir le système de numérotation qui vous convient (numéro+ date…),
  • La description du contenu de la prestation que vous allez réaliser : nom et type de prestation, quantité vendue, prix unitaire et prix total. Vous pouvez vous inspirer des modèles que vous pouvez trouver sur lautoentrepreneur.fr,
  • La mention “TVA non applicable, art. 293 B du CGI”.

Pensez à conserver dans un dossier l’ensemble des factures que vous allez émettre, elles pourront vous être demandées par l’administration.

Concernant la TVA, les auto-entrepreneurs ne sont pas assujettis à celle-ci, vous n’avez donc pas besoin d’en tenir compte pour vos devis / factures. De ce fait vous ne pouvez pas bénéficier du remboursement de la TVA pour vos achats…

Le suivi de la comptabilité…
L’auto-entreprise fonctionne de la même façon qu’une micro-entreprise, les pièces à fournir à l’administration pour la comptabilité sont donc limitées, elles se résument à un livre de recettes et un registre des achats. Pas de bilan, pas de compte de résultats et autres réjouissances comptables… Ouf !

Le livre des recettes est un tableau contenant les informations suivantes pour chaque vente : date, référence de la pièce, client, nature, montant et mode d’encaissement. Attention, les règlements en espèce doivent être mis à part. Pensez également à garder toutes les pièces justificatives (factures…). Grâce à ce livre de recettes, vous serez à même de calculer chaque mois le montant de vos charges.

En parallèle il vous faut également tenir un registre des achats contenant l’ensemble des achats effectués dans le cadre de votre activité, les informations suivantes devront y figurer : date, référence de la pièce, fournisseur, nature, montant, mode de paiement.

Pour un exemple de livre de recettes et de registre des achats rendez-vous ici : lautoentrepreneur.fr.

Dans le prochain article, nous parleront des limites du statut auto-entrepreneur…

Retour sommaire Dossier auto-entrepreneur