E-commerce - Google franchit la barre des 100.000 Knols publiés - 18 janvier 2009

Google franchit la barre des 100.000 Knols publiés

Sylvain Lembert Fondateur Webmarketing & co'm

Knol est un service permettant de partager facilement ses connaissances sur un sujet particulier via des articles et de laisser les autres utilisateurs participer à la rédaction de celui-ci. C’est un peu le Wikipédia de Google. 5 mois après son lancement officiel, le service franchit déjà la barre des 100.000 Knols publiés…

google knol fr

Une belle réussite après seulement 5 mois…
Pour rappel Google avait commencé à parler de Knol en décembre 2007 lors du lancement de la phase de test du service (Cf. Phase de test pour Knol l’outil pour partager ses connaissances par Google) et avait lancé officiellement celui-ci en juillet dernier (Cf. Knol est lancé officiellement), il y-a quelques jours, la barre des 100.000 Knols a été franchie. Google en profite pour faire un point sur les avancés…

Google Loves Me

100.000 knols et de nombreux développements…
L’interface Knols est désormais valable dans 8 langues (français, anglais, arabe, allemand, italien, coréen, portugais et espagnol), de nombreux utilisateurs ont contribué aux traductions via l’outil Google in your language. Malgré une interface valable pour seulement 8 langues, ce ne sont pas moins de 59 langues qui sont représentées parmi ces 100.000 Knols.

De nouvelles options ont vu le jour dont les statistiques d’usage. De plus en plus d’auteurs de Knols acceptent que leurs publications puissent être modifiées par les lecteurs (à la Wikipédia) et les sujets sont aussi variés que le droit, la physique, la médecine, le marketing…

Pour voir à quoi cela ressemble vous pouvez aller ici : knol.google.com/ et si le cœur vous en dit, vous pouvez également rédiger votre premier Knol (si ce n’est déjà fait)…

Même si Google a démenti vouloir concurrencer Wikipédia, les deux services sont tout de même sur le même marché en proposant un service plus ou moins équivalent. Reste à voir si, sur le long terme, Google préférera privilégier son service dans les résultats de son moteur de recherche. Le référencement naturel étant l’une des principales sources de trafic de Wikipédia, si Google décide de promouvoir Knols, cela risque de faire mal pour l’encyclopédie collaborative…

Source : Blog officiel Google.