Référencement naturel - Netlinking : achat de liens et Guidelines - 23 novembre 2007

Netlinking : achat de liens et Guidelines

Sylvain Lembert Fondateur Webmarketing & co'm

Ces derniers mois, on peut dire que l’achat de lien a fait parler de lui parmi les professionnels du référencement. Si au début Google déconseillait seulement d’utiliser ces systèmes, ces dernières semaines le moteur est passé à l’action et les sites et régies ayant recours de près et des fois même de loin à la vente de lien se sont fait sanctionner…

Ca a commencé par un post sur le blog de Matt cuts indiquant que la vente de lien était fortement déconseillée. Quelques mois après, Google blacklistait TextLinkAd une régie vendant des liens. Le coup de grasse a été donné le mois dernier : de nombreux sites «références» ont vu leur Pagerank diminué parce qu’ils vendaient des liens. Ces derniers jours ce sont les régies rémunérant les blogs pour faire des posts sponsorisés avec des liens vers le site du client qui ont été dans le collimateur de Google. Aucun business autour des liens n’est épargné. Je pense qu’on assistera en 2008 a de nombreuses disparitions ou refontes de ces services.

Si il y-a encore quelques mois on pouvait avoir des doutes sur faire ou ne pas faire de l’achat de lien (paid link), aujourd’hui c’est clairement déconseillé.

Toutes ces sanctions remettent en cause la façon de procéder pour les campagnes de netlinking. A force de tout sanctionner, on devient méfiant envers tout type d’échange de liens. Les techniques vont donc devoir évoluer et les prestations des agences de référencement par la même occasion. Il faudra encore attendre quelques mois pour que ces techniques se mettent en place.

De mon coté, je pense qu’un échange de lien si les deux partenaires sont dans des thématiques proches et que les liens apportent un réel plus au visiteur en lui proposant du contenu ou une offre complémentaire à la page sur laquelle le ou les liens sont faits, ne peut être que positif. Je pense que les futures techniques devront être basées sur le service au visiteur.

Pour faire les échanges de liens, on ne souciera plus de la popularité du site partenaire mais uniquement de ce que peut apporter le lien au visiteur. Le quantitatif laissera la place au qualitatif, les campagnes de netlinking seront donc à réfléchir plus consciencieusement : adieux les annuaires, les liens sur des sites à fort pagerank faisant décoller rapidement le trafic… bonjour à la réflexion en amont de la campagne de netlinking et à la multiplication du temps passé.

Sommaire : Conseils et astuces pour réussir son référencement,
Post suivant : Le suivi des positions et de la concurrence,
Pour suivre cette liste plus facilement, vous pouvez vous abonnez au flux RSS du blog !