Coworking : qui sont les coworkers ? Quelles sont leurs attentes ?

L’espace de coworking, c’est un lieu flexible et accessible financièrement pour les PME/TPE, travailleurs indépendants… Pour celui qui a choisi d’y travailler, c’est le lieu idéal pour booster sa productivité et sa créativité. C’est aussi l’opportunité de tisser du lien social et de se fabriquer un réseau professionnel…

Les travailleurs indépendants

Par définition, les travailleurs indépendants sont des personnes qui exercent à leur compte une activité économique. Ils sont autonomes dans l’organisation de leur travail : horaires, lieu de travail, temps de travail… À la différence d’un individu salarié, ils ne se trouvent pas dans une situation de subordination juridique.

En 2018, on recense environ 3 millions* (statista, E.Moyou, 07/08/19) en France contre 2,5 millions au début des années 2008. Cette évolution qui peut s’illustrer par une demande des travailleurs français sur l’amélioration de la qualité de vie au travail. De plus en plus d’individus se laissent tenter par ce statut, qui octroie une liberté presque totale, sans contraintes horaires, sans patron et sans règles prédéfinies…

Être travailleur indépendant c’est la promesse de pouvoir travailler de chez soi, à son rythme et en toute autonomie. Mais en pratique, c’est plus compliqué qu’il n’y paraît. On est confronté à la solitude, et aux difficultés à définir la frontière entre vie personnelle et vie professionnelle. Car lorsque l’on travaille à la maison on vit aussi au bureau !

L’espace de coworking se révèle être une excellente solution pour être indépendant sans être isolé socialement. D’après Sarah Akel, cofondatrice & CEO de Co-Start :

“L’entrepreneuriat est un sport très solitaire et souvent difficile, il vaut mieux être entouré pour avoir une communauté autour de soi dès qu’on en ressent le besoin.” Il est donc important pour un indépendant de créer un efficace réseau professionnel pour développer son business. Les conférences, cocktails, ateliers divers mis en place par les espaces sont autant d’événements qui favorisent les rencontres entre les membres. Le travailleur indépendant fait le choix du coworking, car c’est un lieu favorable pour tisser des liens sociaux, pour partager ses expériences et recevoir des conseils. »

Sarah Akel, cofondatrice & CEO de Co-Start

Les individus y voient aussi l’opportunité de décider de leur lieu de travail, de leur routine, de leurs collègues, tout en gardant la main sur leurs horaires et leur liberté. C’est un moyen de s’autodiscipliner, dans un lieu propice à la productivité et à la créativité.

Les créateurs d’entreprise

La France est un territoire propice à l’innovation qui attire de plus en plus d’entrepreneurs. Une étude révèle que chez les actifs entre 18 et 64 ans, 15,7% d’entre eux ont l’intention de fonder une entreprise dans les 3 prochaines années, soit 30% de plus que la moyenne américaine et européenne. Et cet engouement pour l’entrepreneuriat se reflète bien dans les espaces de coworking.

A priori, jeune entreprise rime avec “peu de moyens”, et il est souvent compliqué de trouver un lieu pour commencer son activité. A la maison ou chez ses parents, travailler peut vite devenir une contrainte. Le manque d’espace, l’atmosphère non adaptée, le manque de perspectives… Autant de facteurs qui peuvent brider la productivité. Les espaces de coworking permettent de travailleur dans un tiers lieu, à moindres frais et sans engagement !

De plus, ces espaces partagés sont pour les créateurs d’entreprise un lieu de travail, mais aussi un lieu d’échange et de rencontres. Pour eux c’est l’occasion unique de tester leur business, de trouver de nouveaux clients et de mettre en place de nouvelles collaborations.

On retrouve aussi des créateurs d’entreprises qui développent des startups. Être une startup n’est pas une question de secteur d’activité, d’âge ou encore de taille. Pour être défini comme tel, il faut posséder les trois caractéristiques suivantes. Premièrement, proposer un produit / service innovant ou utiliser une technologie nouvelle. Ensuite, posséder un fort potentiel de croissance. Enfin, être en recherche de financement. Donc, une startup c’est une jeune entreprise innovante à fort potentiel de développement, en recherche de fonds pour atteindre ses objectifs rapidement.

Les travailleurs nomades

Le travailleur nomade n’a pas de bureau fixe, il peut exercer son activité partout dans le monde. Ses seuls besoins pour travailler sont, un ordinateur et une bonne connexion Internet.

On retrouve dans cette communauté un grand nombre de nomades digitaux, qui travaillent exclusivement sur le web, par exemple des développeurs web. Mais aussi des coachs, des formateurs, des télétravailleurs salariés, des consultants, des architectes, des freelances…

Pour eux, la généralisation des espaces de coworking est une véritable chance. Dans le monde, il existe aujourd’hui des espaces adaptés à leur besoin. Ils peuvent s’installer pour quelques heures, une journée ou plusieurs jours, dans de véritables espaces connectés. C’est aussi pour eux l’occasion de partager leur expérience avec les autres membres, et de pouvoir travailler efficacement dans un lieu sécurisé.

De plus, ces espaces permettraient d’atténuer les principales inquiétudes avancées par les salariés nomades eux-mêmes. D’une part, la peur de l’isolement social en raison d’une activité réalisée seulement à domicile. D’autre part, l’inquiétude face au risque de perdre son esprit d’équipe.

Les grandes entreprises

Initialement, les espaces de coworking se sont développés dans le but d’offrir aux jeunes entreprises, startups, travailleurs indépendants et freelances des espaces de travail partagés à des tarifs abordables. Avec le temps on remarque un attrait grandissant des grandes entreprises pour ces nouveaux espaces.

Cet engouement est poussé d’un côté par des jeunes travailleurs de plus en plus exigeants sur leurs conditions de travail, et l’équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie privée. Ils réclament plus de liberté, plus de confiance, et mettent un point d’honneur à être heureux dans leur entreprise.

De l’autre, par la recherche d’optimisation des coûts de location. En effet, d’après une estimation de BNP Paribas Real Estate, il n’y a jamais plus de 60% des collaborateurs présents en même temps dans les locaux d’une entreprise. 20 à 40% de la superficie est superflue, et représente une perte sèche sur les finances notamment dans les grandes villes comme Paris ou Lyon ou le prix du mètre carré de bureau atteint des sommets.

Des entreprises en évolution permanente

Depuis quelques années le monde de l’entreprise est en permanente évolution. Il se retrouve bouleversé par de nouvelles pratiques qui cherchent à transformer le monde du travail pour le rendre plus agréable, et plus épanouissant pour l’employé comme la part de salarié en télétravail. De plus, la notion de poste de travail ‘unique’ tend peu à peu à disparaître, l’idée est de repenser les bureaux en différents espaces pour que l’employé s’y sente bien. Cette citation reflète bien ces nouvelles notions.

“On n’a plus un seul espace de travail, mais 5 ou 6 par jour : l’espace de réunion, l’espace de détente, la bulle pour téléphoner, l’espace où on peut se concentrer… ce fractionnement a conduit à privilégier les open spaces et autres espaces partagés où les employés n’ont plus forcément de postes attitrés et peuvent changer d’ambiance au cours de la journée…”

Pierre-André Svetchine, fondateur & CEO de CoWork.io

L’espace de coworking se révèle donc être une alternative très intéressante pour les grandes entreprises. Compte tenu des nouvelles attentes des travailleurs, et des problématiques de coûts liées à la location de bureaux. En effet, 20% des espaces sont loués par de grands groupes, tel que Microsoft, Adidas, Facebook ou encore Sonos.