Liens sponsorisés — 15 septembre 2016 — Aucun commentaire
7 résolutions de rentrée pour booster votre compte Adwords !

« Comme d’hab, le mois d’août a tourné au ralenti, il va falloir se rattraper en septembre ». Si vous rabâchez cette phrase dans votre tête depuis 15 jours déjà, il est temps d’agir maintenant 😉 Mieux vaut tard que jamais : après tout, vous n’êtes sans doute pas le seul (ou la seule) à réactiver vos neurones en douceur ! Votre compte Adwords lui, en revanche, n’a pas eu de répit en août et il a continué de tourner (au ralenti comme votre activité). Mais attention, cela n’est pas forcément bon signe…

La gestion d’un compte Adwords requiert un suivi continu tout au long de l’année, certes. Mais s’il y a bien une action incroyablement bénéfique qui peut vous permettre d’augmenter la performance de votre compte de 20 à 30%, c’est bien votre AUDIT ANNUEL ! Le terme vous paraît ennuyeux et vous donne l’impression de travailler dans un grand cabinet à la Défense ? Peut-être, mais vous ne regretterez pas cet ennui dans quelques semaines. Selon la taille de votre compte, ne vous privez pas de passer plus d’une semaine à faire ce travail comme si vous repreniez tout à zéro avec un regard neuf et reposé (pas le regard de votre premier jour de reprise 😉 ).

Voici un ensemble d’actions que je vous invite à mener pour « auditer » votre compte, et envisager d’améliorer vos performances significativement :

1) Prenez du recul

Avant toute chose, oubliez qu’Adwords est une plateforme remplie de chiffres, de campagnes dans tous les sens et de mots-clés en pagaille. Il s’agit avant tout d’annonces qui vont s’afficher aux yeux d’internautes. A force de manier séparément vos extensions de liens annexes, vos accroches et vos annonces, vous ne savez plus du tout à quoi ressemble le résultat final de votre travail. Prenez donc une bonne demi-heure pour taper sur votre navigateur (ou via l’outil de prévisualisation de Google) une série de 15 requêtes sur lesquelles vous pouvez apparaître.

De façon très objective, relevez ce qui vous déplaît. Le placement de l’annonce, la taille de l’annonce, le volume occupé par les extensions d’annonces, la qualité de vos titres par rapport à ceux de vos concurrents, etc. Bref, est-ce que vos annonces vous donnent envie de cliquer ? Toutes ces annotations pourront constituer un chantier de travail pour votre semaine d’auditeur, équipé de son petit porte-document.

2) Vérifiez la structure de vos campagnes

Donner des conseils sur la structure de vos campagnes pourrait faire l’objet d’un article entier. Mais de façon très honnête (et consciencieuse), demandez-vous si, depuis le lancement de votre compte, vous vous êtes dit plusieurs fois : « Ça serait bien si j’avais une deuxième campagne pour cette zone géographique » ou encore « Il faut absolument que je fasse une autre campagne pour ce produit ». Ne tergiversez plus, c’est le moment de traiter les sujets qui fâchent. Si vous ne le faites pas aujourd’hui, vous ne le ferez jamais. En plus, vous le savez, le résultat sera à la hauteur. Après tout, un client en plus chaque jour sur Adwords, c’est 365 nouveaux clients à la fin de l’année. Allez, au boulot !

3) Reprenez les paramètres de toutes vos campagnes

Cette action peut aller de pair avec la précédente, mais partons du principe que votre structure est déjà optimale. Les paramètres de vos campagnes sont un peu comme les conditions d’utilisation de votre iPhone. On a tellement envie d’utiliser immédiatement le produit qu’on passe souvent trop rapidement cette étape… sans jamais revenir dessus. Et pourtant, c’est là que vous pouvez faire passer un cap à votre compte en découvrant de nouvelles possibilités ou en interrompant les moins performantes. Reprenons les principaux :

  • Réseaux : Vos annonces sont-elles diffusées sur le réseau partenaires de Google ? Si oui, vérifiez la différence de performance entre vos annonces diffusées sur Google et celles sur le réseau Partenaires. Sinon, rajoutez le réseau partenaire pour augmenter vos impressions ;
  • Types d’appareil : en attendant que Google vous offre la possibilité d’ajuster vos enchères par mot-clé et par type d’appareil, reprenez bien ce point. Si votre budget est contraint par jour et que vos taux de conversions sur mobile sont mauvais, n’hésitez pas à couper vos annonces sur mobile ! Inversement si, à la création de votre campagne, vous aviez interrompu vos annonces sur mobile et que vous souhaitez désormais augmenter votre trafic, c’est le moment de réactiver vos annonces sur ces appareils ;
  • Ciblage géographique : « Pfffff, mais c’est évident, je vends sur la France, je ne vois pas ce que je pourrais modifier de plus »… Faux… Le ciblage géographique peut être un excellent moyen d’optimiser votre compte, soit en ajoutant de nouvelles zones géographiques (par exemple avec des pays francophones limitrophes), soit en vous concentrant uniquement sur certaines villes où vos taux de conversions sont meilleurs, soit en supprimant des pays dans lesquels vos annonces apparaissent à l’encontre de votre intérêt (si vous avez choisi « Personnes effectuant des recherches ou montrant de l’intérêt ») ;
  • Langue : L’anglais n’est pas présent dans vos campagnes qui ciblent la France ? Vous pouvez clairement envisager de gagner des impressions en rajoutant de nouvelles langues dans certaines zones géographiques. 5% de trafic en plus par jour, c’est toujours cela de pris !
  • Calendrier de diffusion : la position de vos annonces est trop basse durant les heures-clés de votre activité (disons de 10h à 12h, le lundi et mardi) ? Vous pouvez envisager de mettre fin à la diffusion de vos annonces en pleine nuit pour augmenter vos enchères sur ces heures-clés.

Cette étape dépend grandement de votre objectif. Si vous souhaitez optimiser votre compte (par exemple faire baisser votre coût d’acquisition), je vous recommande de supprimer les paramètres les moins performants (par exemple la diffusion de vos annonces le weekend ou sur mobile) ou d’ajuster le prix de vos enchères (par type d’appareil, cible géographique ou calendrier de diffusion). A moins d’avoir un budget illimité, il faut toujours allouer votre budget dans ce qui est le plus rentable !

Si vous souhaitez gagner en impressions et en clics, je vous invite à tenter de nouvelles choses (ajouter des langues et de nouveaux pays, diffuser vos annonces plus souvent, etc.). Dans tous les cas, reprenez tous les paramètres de votre compte et assurez-vous de bien comprendre la portée de chacun de ces paramètres. Pour bien analyser leur performance, faites un tour dans l’onglet Variables de vos campagnes.

4) Ajoutez des groupes d’annonces

Certains de vos groupes d’annonces comportent 85 mots-clés et mélangent des mots-clés comme « Outil », « Logiciel », « Solution », « Plateforme », etc. ? Lorsque vous avez mis en place votre compte, vous jugiez ces mots très proches de sens. En effet, ils le sont, mais encore une fois, pensez aux internautes qui vont voir vos annonces s’afficher. Si l’internaute tape le mot « outil de comptabilité » et que votre titre comporte le mot « outil », il y a des chances que cela puisse booster votre taux de clics. Si votre objectif est d’améliorer votre compte, il est essentiel d’envisager l’ajout de nouveaux groupes d’annonces, qui vous permettront d’affiner vos annonces pour les mots-clés les plus performants. De plus, vous améliorerez leur niveau de qualité, ce qui devrait faire baisser le coût de vos enchères pour une position identique !

5) Analysez les termes de recherche

Si vous avez le sentiment que les choses ont été mal faites sur votre compte depuis son lancement, alors vous pouvez commencer par cette étape ! Vous profiterez ainsi de l’historique des termes de recherche que vous avez obtenus depuis le premier jour, pour repenser la structure de vos campagnes ou la structure de vos groupes d’annonces. Ceci est une mine d’or pour vous !

Si vous êtes davantage satisfait par votre compte et que vous êtes dans une logique d’amélioration, cette étape est également essentielle. A partir de ce travail, vous allez effectivement pouvoir ajouter des mots-clés négatifs, ajouter de nouveaux mots-clés (en exact ou en large) et donc potentiellement de nouveaux groupes d’annonces pour gagner en finesse dans vos enchères ! Après un travail conséquent d’une semaine, l’impact sur votre CTR sera tel que vous aurez envie de devenir traffic manager !

6) Reprenez vos annonces

Quelque chose me dit qu’il s’agit d’une étape secondaire pour vous (ou peut-être ennuyeuse). Allez, on se ressaisit et on profite de la rentrée pour traiter le sale boulot !

Vos groupes d’annonces ne comportent qu’une seule annonce qui tourne depuis 2 ans avec les mêmes lignes de description dans chaque groupe ? C’est mal ! Premièrement, sachez que Google offre désormais un format étendu d’annonces avec une ligne de titre plus longue. Pour vous, qu’est-ce que cela veut dire ? Qu’il faut profiter de cette opportunité (car vos concurrents vont le faire), mais également tester et comparer 2, voire 3 annonces par groupe.

Par ailleurs, il est vivement conseillé de tester régulièrement de nouveaux termes dans vos annonces (puis comparer et conserver les plus performants). N’hésitez pas à jeter un petit coup d’œil sur ce que proposent vos concurrents. Votre compte dénombre plus de 50 groupes d’annonces ? Je suis indulgent, faites déjà ce travail sur les 15 plus importants. Revenez ensuite dans quelques semaines, vous pourrez alors supprimer les annonces les moins performances.

7) Faites le point sur vos extensions d’annonces

C’est génial, Google multiplie les opportunités d’ajouter des extensions pour enrichir vos annonces. Oui, mais sachez que louer de l’espace auprès de Google a forcément un coût ! En diffusant vos extensions, Google attend d’elles qu’elles boostent vos taux de clics. Si ce n’est pas le cas, vous pourriez être impacté négativement. Face aux nombres d’extensions proposées, on a envie d’en mettre le plus possible pour avoir un bloc bien visible et bien épais ! Reprenez les annotations que vous avez pu faire dans le point 1) pour analyser la pertinence de ce qui s’affiche (par exemple si vous répétez 3 fois dans vos annonces que votre inscription est gratuite). Cumuler les extensions n’est pas forcément une bonne stratégie !

5 conversions en plus par jour = 2000 nouvelles conversions à la fin de l’année

Dans cet article, je suis parti du principe que vos conversions étaient mesurées correctement. Si ce n’est pas le cas, la notion de performance doit vous paraître très floue. Bien mesurer vos conversions est bien évidemment fondamental pour gérer votre compte. Mesurer les inscriptions sur votre site (ou toute autre action qui vous intéresse) et mesurer les revenus générés par vos visiteurs Adwords vont vous aider à allouer au mieux chaque euro versé à Google !

Vous disposez désormais de votre cahier de rentrée pour améliorer significativement la performance de votre compte Adwords. Si vous prenez le temps de faire ce travail en profondeur, vous ne le regretterez pas. En plus, vos taux de clics, vos impressions et vos conversions vont décoller significativement (et votre coût d’acquisition baissera fortement). N’oubliez pas une chose : votre compte Adwords ne va pas s’arrêter de tourner. Si vous passez de 50 à 55 conversions par jour dès la semaine prochaine, ce sera pratiquement 2000 conversions supplémentaires dans un an. Cela vaut le coût d’être auditeur pendant une semaine non ?

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Mathieu Ceccarelli

Freelance webmarketing spécialisé en Acquisition & Performance, j'aide les entreprises à acquérir de nouveaux clients et à mettre en place des indicateurs de performance. "Mesurer pour mieux acquérir !" Je suis également spécialiste certifié Adwords.

 


0 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *