Blogosphère Social Media — 01 septembre 2016 — 6 commentaires
Comment faire en sorte que les influenceurs parlent de vous ?

Blogueurs, Youtubeurs, Instagrameurs… ces nouveaux influenceurs peuvent désormais apporter à une marque une visibilité parfois plus importante qu’une pub à la TV ou à la radio qui coûte des milliers d’euros !

Norman, Enjoy Phoenix, Cyprien… Ces nouvelles stars d’internet sont aujourd’hui devenues des relais d’opinion et des prescripteurs de tendances incontournables ! En guise d’exemple, voici les chiffres impressionnants de leurs communautés respectives sur les réseaux sociaux :

Influenceurs Youtubeurs communautés réseaux sociaux
Les influenceurs vont permettre de faire connaître votre marque en développant sa notoriété, de certifier l’utilité de vos services ou produits. Ils pourront également mettre en avant leurs qualités et plus-values par rapport aux autres acteurs du marché. Test de produits ou services, mise en place de partenariats pour des jeux-concours, échange de contenu ou de visibilité… de nombreuses actions sont possibles en fonction de votre entreprise, vos objectifs et votre budget !

À chaque entreprise de trouver ses propres influenceurs en fonction de son secteur d’activité. Par exemple, une marque de bijoux se tournera vers des blogueuses ou instagrameuses mode et lifestyle alors qu’une entreprise dans l’alimentaire cherchera plutôt des blogs culinaires.

Voici quelques étapes qui vous permettront d’établir un contact de qualité avec ces relais d’opinions pour qu’ils parlent de votre entreprise et de vos produits ou services.

Comprendre l’influenceur

L’influenceur n’est pas (toujours) un pro !

Sauf si vous avez un énorme budget et que vous pouvez vous offrir un partenariat avec une star du web, la plupart de vos contacts ne vivront pas réellement de leur blog et auront un job à côté.

Ne soyez pas trop directif ou pressant

Ils n’auront pas la même disponibilité que vous, et leurs priorités sont différentes. Il sera ainsi très mal vu d’imposer un délai de publication trop court, une relecture avant publication (ayez confiance en votre produit ou service !) et des demandes trop contraignantes (publier tel jour, utiliser tel ou tel #, ajouter X photos, etc.).

Si le partenariat avec votre entreprise devient trop pesant et que le blogueur perçoit cela comme une obligation, il ne parlera pas de vous ! Bloguer est une passion et doit rester un loisir et un plaisir pour lui.

Connaître l’influenceur

Il s’agit surement du point le plus important pour établir une relation avec un influenceur : personnaliser les prises de contact ! Il n’y a en effet rien de plus désagréable que de recevoir un mail qui ne vous ait pas adressé personnellement, ou pire encore, dont le sujet ne vous concerne même pas.

Faîtes des recherches sur les blogueurs que vous contactez : son prénom, quels sont ses sujets de prédilection, dans quelle ville habite-t-il, etc.

Rappelez-vous que vous êtes en train de chercher des partenaires pour établir une relation particulière : employer son prénom est le minimum syndical ! Un petit tour sur ses réseaux sociaux et sur le « à propos » de son blog devrait déjà vous apporter les éléments nécessaires pour établir un premier contact.

Contacter l’influenceur

Comme évoqué dans le point précédent, la personnalisation de la prise de contact doit être votre priorité ! Vous devrez également justifier votre légitimité à contacter ce blog et expliquer pourquoi un partenariat serait intéressant pour chacune des parties.

Écumer des listings de blogs et taper à toutes les portes s’avèrent rarement pertinent. Si par contre, vous trouvez un blog qui traite de votre thématique, dont le style et les valeurs ont l’air de correspondre à celles de votre entreprise, c’est à vous de le mettre en avant dans votre mail. Cela plaira à coup sûr au blogueur de voir que vous avez réellement lu son blog et que vous le contactez bien LUI, et non pas un blog parmi tant d’autres…

Une véritable proposition de valeur

Rappelez-vous du 1er point : comprendre l’influenceur. Bloguer est un plaisir et un loisir. Le blogueur se livre à ses lecteurs sur cet espace qui lui est personnel. Lorsqu’il parle de quelque chose, il engage sa crédibilité. Si les lecteurs assidus d’une blogueuse mode voient un article sur un produit ménager, ils vont très vite comprendre qu’il s’agit d’un article sponsorisé et n’y apporteront pas la même attention et confiance.

Test produits blogseedingPour ces mêmes raisons, un blogueur voudra tester le produit ou service dont vous lui parlez. En effet, vous conseilleriez à un ami quelque chose que vous n’avez jamais vu ou testé vous ?

De plus, un test gratuit du produit sera perçu comme une contrepartie agréable de la part du blogueur qui, rappelons-le, n’est que très rarement rémunéré pour ses billets.

Rendre cela facile

Lors de votre prise de contact avec un influenceur, il vous faut aller à l’essentiel et rendre les choses plus faciles pour lui. C’est à vous de trouver un angle moins conventionnel qu’avec la presse traditionnelle. Envoyer un dossier ou communiqué de presse n’est pas forcément la meilleure façon de procéder : il faut déjà que le blogueur ait le temps de le lire, et il n’est pas forcément habitué à ce genre de lecture. Mieux vaut un mail direct dans lequel vous expliquez concrètement votre marque, vos valeurs et le partenariat possible.

Par la suite, une fois la proposition acceptée, n’hésitez pas à transmettre le maximum d’infos ou contenus au blogueur : les liens directs à ajouter, une base photos si besoin, les caractéristiques techniques de votre produit, etc. Une multitude de petites attentions qui permettront à l’influenceur de gagner du temps et faciliter ainsi la rédaction de son article. On ne parle bien entendu pas ici de trop orienter l’écriture de l’article, cela serait très mal perçu, mais bien de fournir au blogueur toutes les informations utiles dont il pourrait avoir besoin.

Entretenir une relation sur le long terme

Il s’agit d’une des étapes le plus souvent oubliées : garder le contact ! Une fois le partenariat terminé, vous devriez avoir un bel article sur votre entreprise, des backlinks de qualité et une belle visibilité sur les réseaux sociaux.

Pour commencer, prenez le temps de faire un retour au blogueur sur son article. Pensez ensuite à prendre de ses nouvelles régulièrement… cela vous permettra d’être légitime lorsque vous reviendrez taper à sa porte quelques mois plus tard avec un nouveau produit ou partenariat à lui proposer. Les blogs ou les chaînes YouTube connaissent un essor incroyable et cela serait dommage de ne pas avoir entretenu de relations avec un « petit » blog qui est devenu grand entre-temps !

Certaines marques vont même plus loin en mettant en place des programmes de blogs ambassadeurs : un petit groupe d’influenceurs que vous appréciez particulièrement et qui seront les premiers avertis lors de la sortie d’une nouveauté par exemple.

Une carte ou des chocolats pour les fêtes de fin d’année, un message de félicitation si votre contact attend un heureux évènement ou se marrie… autant de petites attentions qui flatteront votre partenaire et établiront un lien particulier avec votre marque.

Plus vous les chouchouterez, plus ils vous le rendront ! Et cela introduit notre dernier point.

Valoriser vos influenceurs

Pour commencer, partagez leurs articles sur vos réseaux sociaux. Interview et portrait de blogueursIl s’agit de la 1ère façon de valoriser un blogueur qui a parlé de votre entreprise et qui a pris le temps de rédiger un billet sur votre produit ou service. Cela leur apportera également de potentiels nouveaux lecteurs sur leur blog et des abonnés sur les réseaux sociaux (n’hésitez pas à taguer leurs comptes dans vos publications).

Si votre entreprise possède un blog, vous pouvez également réaliser un portrait de vos ambassadeurs, ou encore les faire contribuer directement en publiant un article.

Le must du must : la co-création

Quelques entreprises ont bien compris le pouvoir d’influence que possèdent ces nouveaux médias et n’hésitent pas à faire collaborer directement des blogueurs dans la conception même de leurs produits.

On peut par exemple citer Kiabi qui a laissé carte blanche à 3 blogueuses mode pour créer une robe chacune ou encore une ligne d’accessoires et chaussures avec Stéphanie Zwicky.

Co-création blogs Kiabi

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Marie Crassin

Passionnée par le web et les nouvelles technologies depuis de nombreuses années, je me suis spécialisée dans ce domaine durant des études de marketing et communication, que j’ai effectuées en alternance depuis la licence. 2 masters plus tard, je suis embauchée au sein du groupe Babymoov (marque française de puériculture) où j’ai géré la communication digitale du groupe durant 3 ans. Après 4 ans d’expérience dans ce domaine, je me lance désormais un nouveau défi en créant « My Com’Up » et en proposant des prestations de Community Management, Rédaction Web et Relations avec les influenceurs en freelance.

 


6 Commentaires

  1. Bon article, merci.

    [ortho] « mille » est invariable (dans le visuel avec EnjoyPhoenix)

  2. Bonjour Marie,

    Votre article est intéressant et est un bon récapitulatif des bonnes pratiques du marketing d’influence.
    C’est un levier d’autant plus efficace que les internautes s’identifient de plus en plus facilement à un influenceur « blogueur » qu’à une star embauchée dans le même objectif.

  3. Très belle synthèse, dans laquelle je rejoins tout à fait ton point de vue.

  4. C’est tout à fait cela 🙂 si toutes les marques et blogueurs pouvaient fonctionner ainsi 😉

  5. Une stratégie web efficace pour se faire connaître et promouvoir son produit ou sa marque. Il faut juste bien choisir les meilleurs.

  6. Bravo Marie,

    Cibler son marché via les intermédiaires que sont les blogueurs et autres youtubers est une tendance de fond qui va durer… Moi qui vient du monde de la data et du webmarketing, je suis vraiment impressionné par l’audience de ces influenceurs. Etonnant qu’ils ne parviennent pas à en vivre.

    Bon article. Merci.

    Cellos de Myfichier.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *