Email Marketing — 10 août 2016 — 4 commentaires
9 techniques infaillibles pour réussir sa campagne d’emailing

À l’heure où tout un chacun est submergé par les emails, savoir inciter le destinataire à ouvrir le sien, c’est déjà réaliser la moitié du travail. En appliquant certaines astuces, vous allez pouvoir booster le taux d’ouverture de vos mails très facilement et ainsi mener à bien votre campagne d’emailing…

 

 

1. Segmenter sa clientèle

L’heure du mass mailing (l’envoi massif d’emails) est terminée, le taux d’ouverture baisse. Pour contrecarrer ce problème, il va falloir appliquer certaines techniques. Segmenter sa clientèle est la priorité numéro un, et pour cela, il va vous falloir créer des groupes homogènes afin d’avoir des emails bien ciblés.

Vous pouvez très bien segmenter vos prospects ou clients avec l’âge, le genre, les habitudes d’achat, etc. Toutes les données peuvent être utilisées si elles sont pertinentes, à vous d’en sélectionner les bonnes. Plus vous segmenterez votre marché, et plus vous augmenterez votre taux d’ouverture et vos chances de vendre, car proposer le bon produit à la bonne personne, c’est mettre toutes les chances de son côté.

2. L’objet de l’email

Lorsque vous envoyez un mail, l’objet est une des zones que vous devez absolument soigner. Cette zone va être décisive pour votre taux d’ouverture. Si vous ne l’utilisez pas de la bonne manière, peu importe que votre email soit très réussi ou non, personne ne le verra.

Il est également très important de ne pas tricher sur l’objet, car lorsque vous rédigez celui-ci, vous faites une promesse à votre destinataire. Si celle-ci n’est pas tenue, vous pouvez être certain que vos futurs mails passeront à la trappe ou pire… dans les spams.

Il y a deux techniques pour mettre en valeur l’objet d’un email. La première consiste à mettre en avant une promotion qui se trouve sur votre site, celle-ci va immédiatement attirer l’œil du destinataire. Vous pouvez également renforcer cet effet en associant un délai à cette promotion. Le prospect va ainsi automatiquement vouloir en savoir plus et va cliquer pour ouvrir le mail.

Élément également très important concernant l’objet du mail, il doit être mesuré en fonction de son contenu. En effet, ne marquez pas « email qui va changer votre vie » si vous annoncez juste que votre thème WordPress a changé…

Gardez en tête que l’objet de votre email doit être aussi travaillé que le contenu de votre mail et doit s’accorder avec celui-ci. De cette manière, vous serez certain que le destinataire ne se sentira pas trompé.

3. Du visuel dans vos emails

Il faut savoir qu’une personne passe quelques secondes à lire des mails provenant d’annonceurs. Si vous avez une offre à proposer, il va donc falloir faire fort. Il est primordial d’attirer l’œil de votre prospect. Pour se faire, les images et vidéos sont des supports absolument incroyables.

Si vous le pouvez, préférez les vidéos. Non seulement leur impact sera beaucoup plus fort sur le destinataire, mais elles seront également moins susceptibles d’être bloquées par les FAI (Fournisseurs d’Accès Internet), chose qui n’est pas tout le temps le cas avec les images. Si vous ne pouvez mettre que des images, prévoyez dans ce cas une balise alternative afin de pouvoir faire figurer du texte à la place de celles-ci.

4. Créez de la frustration

Vous avez certainement des produits ou services à vendre et vous vous demandez comment booster ces ventes. Il n’y a rien de pire que la frustration, et appliquer cette technique quelques jours avant d’envoyer votre offre va vous aider à attirer beaucoup plus facilement l’attention du prospect.

Cette stratégie va se révéler extrêmement efficace pour augmenter le taux d’ouverture de vos emails promotionnels par la suite. C’est pourquoi il faut l’envoyer bien avant.

Cette étape pourra se réaliser entre 5 à 7 jours avant le lancement de votre produit, préparez donc bien cet email en fonction des frustrations qu’il peut créer.

5. Un email qui résout les problèmes

Vous avez déjà fait monter la pression lors de l’envoi de votre premier email promotionnel. Il est temps de la faire redescendre en annonçant que vous avez trouvé une solution à ce problème, une solution qui va permettre au destinataire de ne plus être frustré.

Vous verrez que, si l’objet de votre message est bien fait, votre taux d’ouverture sera assez élevé. Dans ce mail, vous ne donnerez surtout pas la solution, le but n’est pas réellement de résoudre le problème, mais de dire que vous avez la solution pour le résoudre, ce qui est totalement différent.

Prévoyez d’envoyer ce type d’email 3 à 4 jours avant le lancement de votre produit.

6. Votre solution est unique

La veille du lancement de votre produit, vous allez expliquer dans un mail en quoi votre solution est unique, en quoi elle va lever toutes les frustrations de votre prospect et surtout pourquoi le destinataire devrait choisir celle-ci.

Le but de cet email va clairement être de mettre votre produit, votre service en valeur, de le transformer en solution. Il faut vraiment que le prospect comprenne que c’est une chance pour lui de bientôt voir le lancement de ce produit, car il va répondre totalement à son besoin.

7. Un email pour le lancement de votre produit

Vous avez appliqué toutes les étapes précédentes avec succès, ce qui va déjà vous garantir un taux d’ouverture très élevé. Il va donc falloir faire très attention au contenu de ce mail. Soignez-le, travaillez-le, n’hésitez surtout pas à mettre un lien vidéo de votre produit ou service et rappelez tous les avantages que va procurer celui-ci à votre prospect.

Il doit véritablement se rendre compte que c’est une solution que vous lui apportez, pas un simple produit. Misez sur l’aspect graphique de votre mail afin d’attirer plus facilement l’œil de votre futur client.

8. Une campagne d’emailing ne se termine pas au lancement du produit

Une fois le lancement de votre produit fait, vous ne devez pas vous dire que cela est terminé. En effet, vous allez envoyer un mail qui va reprendre les points les plus importants de votre produit,  avec les questions qui auront été les plus posées.

Le fait d’envoyer ce genre de mail va permettre de lever des freins que le prospect pourrait avoir. Il se pose probablement des questions. Le fait d’envoyer ce mail, avec les réponses aux questions les plus pertinentes, va probablement vous rapporter des ventes supplémentaires. À vrai dire, c’est une certitude, vous allez augmenter vos ventes grâce à cet email !

Envoyez-le quelques jours après votre lancement, idéalement 2 à 3 jours après.

9. Les emails avec bonus

Vous pensez que vous ne pouvez plus vendre votre produit après tous les emails que vous avez envoyés ? Sachez que ce dernier mail peut à lui seul représenter un quart de vos ventes.

Vous allez tout simplement envoyer un mail proposant votre produit, avec un bonus qui aura une durée limitée. Comme vous l’aurez peut-être remarqué, cette stratégie va rejoindre le premier conseil concernant la mise en avant d’une promotion et d’une durée dans l’objet du mail. Ne l’oubliez donc pas.

Ce type d’email va servir à mettre la pression sur le prospect en lui disant implicitement « le produit qui répond à vos besoins est en plus accompagné d’un bonus, mais pour une durée très limitée ».

La pression va être tellement forte que beaucoup de personnes vont craquer à cette étape et il y en aura énormément si vous avez bien travaillé les premiers mails. C’est pourquoi votre campagne d’emailing doit vraiment être réalisée stratégiquement.

Ce type de mail doit être envoyé entre 5 à 7 jours après le lancement de votre produit.

Astuce bonus : Faites de l’A/B Testing avec vos mails

Une campagne marketing, qu’elle soit ciblée sur les emails ou non, doit absolument être suivie afin d’être améliorée et de servir de base pour les suivantes. Utiliser l’A/B testing pour vos emails va vous permettre de déterminer les points faibles de ceux-ci et ainsi pouvoir les corriger par la suite. Mettez-vous en tête qu’il y a toujours quelque chose à améliorer et le fait de mettre en place cette technique, de manière continue, vous permettra d’améliorer de plus en plus votre taux d’ouverture, vos taux de clic, vos taux de transformation, etc.

Pour mener à bien l’A/B testing de votre campagne d’emailing, il va falloir ne changer qu’un seul élément à chaque test. Vous pourriez en changer plusieurs et faire des tests multivariés, néanmoins ils seraient beaucoup plus difficiles à analyser et sont donc à déconseiller aux personnes qui débutent dans ce domaine.

Lorsque vous aurez assez de retours pour faire une comparaison, regardez si l’élément que vous avez changé a amélioré un taux en particulier ou non. Et une fois la version définitive choisie, commencez à chercher un autre élément à changer, un autre test à faire.

Testez, testez et testez, c’est le meilleur moyen pour améliorer continuellement votre campagne d’emailing et ainsi vendre plus de services, pus de produits, plus de solutions !

A propos de l’auteur :

Théophile ElietThéophile Eliet : Web-entrepreneur spécialisé dans la création de contenu, je partage mes systèmes pour gagner de l’argent avec des blogs. J’accompagne les blogueurs ambitieux vers l’indépendance financière.

SiteEmailTwitterFacebookGoogle+Linkedin

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Invité

Retrouvez ici, les articles rédigés par les invités de Webmarketing & co'm, si vous aussi vous souhaitez nous soumettre un article en tant qu'invité ou co-rédacteur, contactez-nous !

 


4 Commentaires

  1. Woaw merci Théophile, une bonne synthèse point par point, prête à appliquer!

  2. Merci Theophile,
    Tres interessant et as tu des metrix sur les taux d’ouverture puis de lecture avec ou sans image et les differences de taux entre photo et video ?
    Merci a toi
    T

  3. Salut!
    Merci pour cet article il est vraiment complet !
    D’habitude je prends les conseils sur http://growthhackingfrance.com qui est un très bon blog aussi. Mais c’est vrai que des fois c’est bien de regarder partout !
    Encore merci!
    Elisa

  4. Bonjour théophile,

    Merci pour ces conseils mais j’aurai aimé qu’il y ait des exemples pour chaque point.

    Je n’ai jamais réalisé de A/B teste pour un email et je me demande s’il ne faut pas réaliser le teste avant le lancement de la compagne pour choisir les meilleurs emails à envoyer ?

    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *