Entreprendre — 09 août 2016 — 1 commentaire
La carte de visite est-elle toujours utile dans le business ?

Toujours présent à l’événement de Vivatech, Rémy a eu l’opportunité de rencontrer Yoram Moyal, un entrepreneur qui nous parle de sa société Buzcard, une société qui va révolutionner la carte de visite traditionnelle…

 

 

En quoi Buzcard casse les règles de la carte de visite ?

« Vous pouvez briser toutes les règles que vous voulez, à condition de les avoir appris d’abord.” Sydney Pollack

Comme à son habitude, Rémy commence par demander à cet entrepreneur de présenter le concept en 15 secondes.

Yoram décrit alors cette révolution comme ceci : « On a inventé il y a 5 ans la première carte de visite que l’on réactualise à volonté. Il suffit de scanner ma carte rigide qui va renvoyer vers ma carte digitale, et si je fais une mise à jour dans 1 an ou 3 ans, tu reçois un nouvel email de ma part. »

Yoram développe davantage son concept en disant qu’il lui suffit de prendre en photo la carte et qu’il a la date et le lieu de la rencontre.

Rien ne retire le charme et la classe d’avoir une carte physique, mais qui peut se transformer en carte digitale en une seule seconde. Si la personne n’a pas l’application pour scanner le code, il est possible de l’envoyer par courriel ou par SMS. L’idée est de toujours paraitre élégant comme le souligne son concepteur.

Grâce à cette carte, les possibilités sont multiples : elle peut se transformer en carte de membre (ancien d’une école, équipe sportive…). Yoram précise bien que « Buzcard n’est pas du tout un réseau social. La personne qui reçoit votre carte digitale n’est pas obligée de connaître notre société et encore moins de s’inscrire ». Une révolution dans la façon d’utiliser la carte de visite, mais aussi dans la façon de présenter les choses.  »Nous sommes dans le networking. L’idée, c’est de marquer les esprits en facilitant les saisies à l’autre personne, et de temps en temps, lui rappeler en bon souvenir, car tu as fait des mises à jour. Ça fait le boulot« .

Buzcard : au-delà des fonctions d’une simple carte de visite ?

Pour la petite histoire, Buzcard s’écrit bien avec un seul « Z », car d’une part, Buzzcard était déjà pris (une carte de paiement pour les étudiants). Et pour les Anglais, une business carte se dit « a bus’ card », car le mot « business » s’écrit avec un seul « S ». Le son entendu est alors le même.

Une grande nouveauté s’ajoute à cette carte en rendant vitales les cartes de visite. S’il vous arrive quelque chose, les médecins, les pompiers ou encore les équipes de secours pourront scanner votre code et accéder à toutes les informations nécessaires (allergies à des médicaments, maladies, antécédents, problèmes particuliers…).

« Si vous le pouvez, soyez premier. Si vous ne le pouvez pas, créez un nouveau créneau dans lequel vous pouvez être premier. » Al Ries

L’entreprise a signé avec la Fédération des pompiers et le Ministère de l’Intérieur, qui sont fans du concept. Cette carte ne serait plus alors une simple carte de visite, mais une « carte de visite ultime » comme le souligne Yoram.

Buzcard est tout à fait en cohérence avec le marketing de permission, qui veut d’abord attirer naturellement les prospects et les séduire pour les faire devenir clients par la suite. Personne n’est obligé d’adhérer à cette carte, mais avouons quand même qu’elle regorge de fonctions qui vont au-delà de nos attentes. Alors, à quand la vôtre ?

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Nina Habault

Passionnée de webmarketing depuis plusieurs années et terminant un cursus en master 2 droit des affaires, je suis soucieuse d'aider les femmes à devenir chef d'entreprise depuis leur salon en les guidant dans la création d'un business sur internet.

 


1 Commentaire

  1. La carte de visite est toujours d’actualité dans tous les domaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *