Entreprendre — 25 juillet 2016 — 1 commentaire
5 étapes pour trouver le prestataire web idéal

Le web, c’est un terrain plein d’opportunités qui nécessite des compétences tellement diverses qu’il est souvent nécessaire de se faire accompagner pour s’y installer convenablement. Mais à grandes opportunités, grands opportunistes ! Combien de prestataires web ont déçu certains qui cherchaient à construire un site, une application, une stratégie SEO ou un plan de communication digitale ? En trouver un fiable peut s’avérer être une tâche kafkaïenne. C’est pourquoi nous vous donnons une méthode en 5 étapes pour trouver le bon partenaire qui installera des bases solides à votre webmarketing…

1/ En amont : déterminer les résultats que vous souhaitez obtenir

Il faut dans un premier temps partir d’une hypothèse très simple : un prestataire ne vous donnera que ce que vous lui avez demandé. Même si cela peut s’avérer faux et qu’il existe pléthore de prestataires bienveillants, cela vous évitera des déceptions. Il s’agit donc, en amont de votre recherche, de rédiger un brief précis aussi exhaustif que possible, décrivant votre entreprise et vos attentes.

Ajoutez un cahier des charges de vos besoins et attentes. Quels sont les résultats escomptés en termes de business ? Quel est l’objectif de votre démarche web ? Quelles sont vos cibles ? Quelles fonctionnalités ou caractéristiques souhaitez-vous voir apparaître dans le rendu final ? N’hésitez pas à abreuver ce brief d’exemples qui vous inspirent et que vous souhaiteriez adapter à votre projet particulier : une campagne de webmarketing qui vous a marquée, un site concurrent sur lequel vous tombez toujours lorsque vous tapez les mots-clés de votre secteur d’activité… Sachez également que certaines agences peuvent vous accompagner sur la réalisation d’un business case précis.

Assurez-vous également de fournir aux prestataires challengés les éléments de contexte de votre entreprise, en leur communiquant tous les éléments essentiels. Pour un site web, il est de bon ton de décrire l’identité visuelle de votre marque ; pour une stratégie de contenu digital, veillez à indiquer la tonalité de votre communication habituelle ou souhaitée… En bref, donnez l’opportunité au prestataire de vous proposer un service personnalisé, au plus proche de votre entreprise !

2/ Chercher des prestataires : quelle méthode?

À ce stade, le mieux reste encore d’être accompagné par un partenaire de confiance qui connaît les problématiques du web, un consultant ou une association, dont l’objectif est de vous guider dans votre essor numérique. Cependant, si vous êtes seul dans cette démarche, il s’agit de partir en quête de plusieurs prestataires qui vous semblent correspondre à vos attentes. Pour cela, vous avez plusieurs possibilités :

  • Vous pouvez partir d’un site / d’une campagne qui vous a inspirée, et trouver le prestataire qui l’a conçu(e), puis tenter de le contacter. Pour cela, n’hésitez pas à aller à la pêche aux informations directement avec les premiers intéressés : les anciens clients de ce prestataire qui pourront vous donner leur contact et vous rassurer sur ses compétences et son sérieux ;
  • Vous pouvez également chercher directement le prestataire web de vos rêves dans des guides, annuaires, sur des plateformes d’appels d’offres, ou simplement en sollicitant vos pairs. Différents annuaires de prestataires qui existent sur la toile contiennent bon nombre d’avis et de remarques et peuvent vous éviter les mauvaises surprises.

Vous aurez alors établi une longue liste… avec qui il va désormais falloir prendre contact !

3/ Contacter des prestataires : soyez précis et demandez un devis

Lorsque l’on contacte un prestataire, il y a trois éléments indispensables à mettre en avant :

  • Votre fameux brief / cahier des charges, dument rédigé ;
  • La demande de devis, évidemment !
  • Des questions très précises sur le domaine d’expertise du prestataire : le mieux est alors d’aller se renseigner sur Internet sur les compétences nécessaires à l’élaboration de votre projet, et de reformuler le tout à la forme interrogative. Il est également recommandé de leur poser des questions sur les possibilités de votre projet : combien pense-t-il que votre campagne Social Media puisse rapporter de prospects par mois ? Combien votre plan de prospection digitale peut-il vous ramener de leads qualifiés en un an ?

Envoyez le même email à tous afin d’établir une base de comparaison… puis attendez tranquillement leurs réponses.

4/ Creuser les différents devis et réponses : à la chasse à l’erreur

Allez, on y est presque : vous avez devant vous 3 à 5 devis et emails. La première chose à faire est d’analyser la qualité de ces devis qui doivent répondre précisément à tous les critères mentionnés dans vos échanges préalables, autant en termes de technologies utilisées que d’objectifs et de possibilités. Il est également important qu’à chaque détail de la prestation soit attribué un prix, et que celui-ci soit clarifié. D’ailleurs, pour un service qui vous délivre un produit concret (un site, une application, des communications…), assurez-vous que le devis prévoit un service après-vente. On vous invite à consulter le très bon article de La Fabrique du Net sur les pièges à éviter dans les devis pour les sites Internet qui s’applique également assez bien à l’univers des agences de communication digitale et de webmarketing. Cette phase devrait vous permettre d’éliminer plusieurs devis qui vous paraissent peu clairs ou peu honnêtes. Il y a bien assez de prestataires sérieux pour demander plus de détails à certains qui semblent peu fiables dès le début !

Dans un second temps, analysez les réponses aux questions que vous leur avez posées. Celles-ci doivent être simples, franches, et surtout claires : si votre prestataire sait vous expliquer dans les grandes lignes son service, c’est que la communication entre vous passera bien. C’est un aspect non négligeable de cette recherche quand on sait qu’un planning de campagnes multicanales dure en moyenne un an et la création d’un site web deux mois… au minimum ! Cela passe nécessairement par un entretien téléphonique ou une rencontre. Le feeling, c’est aussi essentiel.

5/ Élire le bon prestataire : la confiance doit régner

Dernière étape, mais pas des moindres : vous devez désormais choisir l’élu de votre cœur (d’entrepreneur). À ce stade, vous savez que tous ceux qui restent sur votre liste semblent sérieux, honnêtes, et correspondent à vos besoins. Maintenant, il s’agit de s’en assurer.

Un point non négligeable pour commencer : on vous invite à faire confiance au prestataire qui s’engage sur les résultats, qui vous fournit des chiffres et se propose de les suivre à la lettre. Un tel engagement est synonyme de confiance, base d’une relation solide et durable. On ne peut que vous pousser à vérifier les références de ces prestataires : peuvent-ils vous proposer des études de cas, des business cases, des exemples de résultats ? Dans le digital, tout est mesurable, quantifiable : c’est donc bien normal de demander à un développeur ou à un webdesigner un exemple de site et de ses résultats (en termes de visites, de conversion…), ou un portfolio à un communicant. Vous pouvez également leur demander d’appeler d’anciens clients qui seront les meilleurs prescripteurs de leurs compétences.

Les références peuvent également venir des partenariats que le prestataire entretient : fait-il partie d’associations, d’organismes publics ou privés liés à sa fonction ? Renseignez-vous sur le sérieux de ces associations et sur la façon dont votre prestataire s’engage avec eux.

Ça y est, vous avez choisi votre partenaire de confiance ? Passez-lui donc la bague au doigt ! On vous souhaite tout le bonheur du monde… du web.

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Eléonor Biriotti

Après deux ans à exercer la fonction de professeur de Lettres modernes, Eléonor s’est réorientée vers sa deuxième passion, le web, et est aujourd'hui Marcom chez neoptimal. Neoptimal est la 1ère agence de prospection digitale qui permet aux dirigeants de PME françaises (B2B) d'accélérer leur développement commercial à moindre coût, en exploitant pleinement le potentiel d'internet.

 


1 Commentaire

  1. Article très informatif je pense, merci en tout cas. C’est très utile et je rajouterais seulement que le prix est un critère important, certes. Il ne faut pas non plus se focaliser uniquement sur ce point pour choisir l’entreprise qui réalisera votre site web.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *