Best Of Editorial Web — 15 juin 2016 — 3 commentaires
Création d’un produit d’information : 2 erreurs à éviter

C’est une évidence, si tu veux devenir riche grâce à Internet (et à ton travail acharné), alors tu dois mettre tes propres produits sur le marché et les vendre pour faire un maximum de profit…

Pour ma part, j’utilise une méthode simple et efficace lorsque je suis en période de création d’un produit d’information. Cette méthode m’aide à éviter les 2 principales erreurs qui peuvent arriver lorsqu’on élabore ce genre de produit.

Au cours de cet article, nous nous pencherons un peu plus sur ces deux types d’erreurs et les raisons pour lesquelles il faut ABSOLUMENT les reconnaître et les éviter.

Tomber en amour avec son produit

Tomber en amour avec son produit lorsqu’on est en processus de création est probablement l’erreur la plus coûteuse qu’un créateur peut faire. La création d’un produit est un peu comme la création d’articles pour un blog. Tout blogueur qui aspire un jour connaitre du succès doit écrire des articles qui intéresseront ses lecteurs. Cela peut apparaître anodin, mais plusieurs blogueurs ignorent leur clientèle au profit de leur propre intérêt. Ils écrivent des articles sur des sujets qui les passionnent, mais qui n’intéressent pas leurs lecteurs.

Prenons un exemple : la musique me passionne (plus spécifiquement la guitare électrique), mais je n’écrirais jamais de billet sur le nouveau le modèle de guitare Fender qui arrive sur le marché.

La raison est simple…

Cela n’intéresse pas mes lecteurs !

Les membres de cette communauté fréquentent ce site parce qu’ils sont à la recherche d’informations sur le e-marketing, le blogging, les stratégies Internet, pas sur la nouvelle ligne de guitare électrique…

La création d’un produit n’est pas différente.

Avant de décider quel type de produit créer, tu devrais avoir le pouls de ta communauté et connaitre ses besoins.

Ton produit doit :

  1. Répondre à un besoin pour ton prospect ;
  2. Être une solution à un problème ;
  3. Régler un irritant pour ta clientèle.

Si tu réussis à créer un produit ou un service qui respecte les conditions mentionnées ci-dessus, tu auras beaucoup moins de difficulté à le vendre lorsqu’il sera sur le marché.

La raison est simple…

Il aura été conçu POUR ton client.

Ne Rien Faire

Une fois que tu as choisi le type de produit à mettre sur le marché, la seconde plus grave erreur est… de ne rien faire. Voilà un point qui peut sembler anodin, mais je te garantis que beaucoup de gens qui veulent réussir sur Internet tombent dans le panneau.

Ce n’est pas la paresse qui est responsable de la procrastination lorsqu’il vient le temps de créer un produit… c’est la peur de l’échec.

Dans un de ses nombreux bouquins (je crois que c’est Purple Cow), le fondateur de Squidoo et conférencier Seth Godin parle du responsable de cette peur de l’échec avec éloquence. Il lui donne un nom : cerveau lézard (lizard brain).

Selon lui, le cerveau lézard est la petite voix à l’arrière qui nous dit sans cesse de :

  • Faire attention ;
  • Prendre son temps ;
  • Faire des compromis ;
  • Réviser le produit ;
  • Retarder sa mise en marché ;
  • Entrer dans les rangs ;
  • Etc.

Selon Godin, le cerveau Lézard est le responsable de beaucoup des irrationalités du comportement humain. Et je suis de son avis !

Nous disons que nous voulons une chose, mais nous en faisons une autre. Nous disons que nous voulons connaitre du succès, mais nous ne faisons aucun investissement pour réussir. Nous disons que nous voulons créer un produit pour nos clients, mais nous le remettons toujours à plus tard. Nous disons vouloir être plus minces, mais nous continuons de manger de la malbouffe.

La liste est longue…

Tu vois le topo… Les contradictions ne s’arrêtent jamais !

Par contre, lorsque quelqu’un se présente et agit sans contradiction, nous sommes sidérés. Lorsqu’un athlète ne fait que pratiquer son sport ou un écrivain ne fait qu’écrire les mots sur la page blanche, nos sommes émerveillés par la pureté de ses actions.

Comment ont-ils fait ? Ils n’ont laissé aucune place à leur cerveau lézard.

Le cerveau lézard est une des plus vieilles zones de notre cerveau, elle est située près de sa base et est responsable de la peur, de la rage et du désir de reproduction. Le cerveau lézard sera toujours à l’intérieur de toi, mais tu peux le contrôler. Chaque fois qu’il y a une petite voix à l’intérieur de toi qui semble vouloir t’éloigner de ton objectif, identifie-la et ignore-la. Une fois que la petite voit sera contrôlée, alors continue de produire.

J’espère que l’identification de ces deux pièges t’aidera lors de la création d’un nouveau produit ou service. Si c’est le cas, ou si tu as une information sur le sujet dont les membres de cette communauté pourront bénéficier, alors n’hésites pas à laisser un commentaire maintenant.

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Bernard Bondy

Blogueur, marketeur internet et web entrepreneur depuis 2009. Fondateur du site Super Marketeur et de plusieurs autres sites et blogs à succès. Je travaille maintenant à plein temps sur internet en aidant d’autres personnes à construire leur propre business internet rentable.

 


3 Commentaires

  1. Entièrement d’accord. Et c’est toujours utile de se rappeler ces points que l’on a parfois tendance à oublier 🙂

  2. Des blogueurs qui traitent de leurs thématiques de prédilection sans forcément prendre en compte les attentes des lecteurs : voilà qui est bien dit.

  3. puf grand merci de nous les rappeler ! celui qui a peur d’échouer n’échouera jamais mais il n’aura rien non plus car il aurait rien essayé ! tant que le jour et la nuit existeront l’échec sera toujours a notre porte mais comme vous l’avez dit il faut savoir faire taire le cerveau lézard!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *