Best Of Référencement naturel Search Marketing — 13 juin 2016 — 6 commentaires
La qualité du contenu : un critère indispensable du SEO

En SEO, le contenu, c’est tout simple : on écrit des pâtés de textes sans queue ni tête qu’on bourre de mots-clés pertinents, et on attend que les internautes viennent cliquer dessus. La qualité ? Secondaire. Or, rien de tout ce qui précède n’est vrai. Bien au contraire : la valeur des contenus publiés sur vos pages est aujourd’hui un critère objectif dans le cadre du référencement naturel…
Elle est finie l’époque où l’on pouvait laisser le clavier à n’importe qui du moment qu’il remplissait les cases mots-clés. Sans même parler de l’autre vertu de la qualité du contenu : si l’internaute apprécie ce qu’il lit, il a toutes les chances de poursuivre sa navigation… et de revenir, ou d’acheter !

La qualité du contenu : une pièce maîtresse du référencement

Le rédacteur web et l’entreprise qui l’emploie pour rédiger ses textes ont un même but : engranger un maximum d’internautes. Pour le premier, ce sont des lecteurs ; pour le second, ce sont des clients. Dans les deux cas, le but est de les convaincre de rester sur la page, de lire jusqu’au bout, et – dans l’idéal – de continuer à se promener sur les autres sections du même site et/ou de convertir son clic en achat.

La qualité du contenu textuel proposé sur un site est la source de la fidélisation du lectorat, donc du client. C’est le point clé d’une stratégie SEO, dans la mesure où les moteurs de recherche ne scannent pas seulement vos mots-clés bruts. Ils regardent aussi votre sémantique, ils s’attachent à comprendre le contenu, ils veulent savoir ce que vous proposez à vos lecteurs. Leur but ? Envoyer les internautes, qui leur font confiance, vers des pages qui correspondent à leurs requêtes.

Un bon contenu, c’est la base du référencement. Vous connaissez tous un très beau site, avec son esthétique léchée, son « scrolling Parallax », sa qualité responsive et ses images à 40 milliards de pixels – mais qui ne vaut pas un kopeck parce qu’il n’y a simplement aucun contenu dedans. Enfin, si, il y en a : des pâtés de textes rédigés dans un style illisible, bourrés de fautes, sans cohérence, avec un taux de densité des mots-clés à 60 % (même Google a fait une indigestion de tous les diables).

Vous l’aurez compris, c’est une mauvaise solution. Ce qu’il vous faut, c’est un contenu de qualité, qui plaît aux moteurs de recherche. Pas parce que tonton Google et tantine Bing seraient sensibles au style de tel ou tel rédacteur web – on parle d’algorithmes, pas de critiques littéraires –, mais parce qu’ils ont une mission à remplir : fournir aux internautes qui leur font confiance des contenus pertinents et qualitatifs.

Attirer l’attention des moteurs de recherche et de votre audience

Avec un bon contenu, vous attirez l’attention des moteurs de recherche, vous obtenez plus de lecteurs qui apprécient ce que vous proposez et partagent vos pages, vous encouragez d’autres sites à insérer des liens vers le vôtre, etc. Bref, vous gagnez :

  • En visibilité ;
  • En positionnement ;
  • En valeur intrinsèque ;
  • En réputation.

Ces deux derniers points ne sont surtout pas à négliger : aujourd’hui, la vie des sites web d’entreprises est rythmée par leur réputation (sur les réseaux sociaux, entre autres) et par leur influence. Tout est bon pour partager du contenu, y compris les agrégateurs dédiés qui vous permettent de scanner la Toile à la recherche d’articles de qualité dans votre domaine pour les proposer à la lecture à vos visiteurs / clients / partenaires.

Avec vos propres contenus qualitatifs, vous devenez progressivement un expert dans votre domaine, vous gagnez en valeur intrinsèque, et vous attirez plus d’internautes soucieux de profiter de votre expertise. Pour cela, vous allez devoir trouver un rédacteur web capable de vous les écrire, ces contenus qualitatifs ; un rédacteur web qui pourra non seulement véhiculer les valeurs de l’entreprise ou de la marque, mais qui saura raconter une histoire, et emporter vos lecteurs dans ses contenus.

Qu’est-ce qu’un bon contenu ?

Oui, d’accord, mais qu’est-ce que c’est qu’un « contenu de qualité » ? Parce que tout le monde ne peut pas écrire des articles super pointus façon thésard !

C’est vrai, mais inutile d’aller si loin. Il faudrait même dire : n’allons surtout pas si loin ! L’objectif est d’attirer un lectorat le plus large possible, y compris si ce lectorat est limité à une audience ciblée, pas de faire fuir 99 % des internautes.

Donc, concrètement, un contenu de qualité c’est :

  • Un article bien écrit. On soupçonne mal l’importance du style de rédaction jusqu’à ce qu’on tombe sur un document tellement mal écrit qu’il en devient illisible, et tant et si bien bourré de fautes d’orthographe et de syntaxe qu’on a envie de peinturlurer son écran avec son stylo rouge correcteur ;
  • Un minimum de travail de recherche. Un contenu ne tombe pas du ciel : c’est le résultat d’une recherche plus ou moins approfondie suivant le sujet, et qui a permis au rédacteur de s’imprégner du thème et de ses spécificités pour produire un contenu original et personnel… et qui évite les informations lacunaires ou erronées ! En sus, un bon rédacteur cite ses sources et glisse au passage quelques liens qui permettent aux sites méritants de grimper un peu plus dans les résultats;
  • Un sujet mis en valeur. Un bon contenu, enfin, c’est un texte qui met en valeur son sujet. Toute la qualité d’un excellent rédacteur web réside dans sa capacité à écrire avec le même talent sur une paire de chaussures, un logiciel de traitement comptable ou sur l’accélérateur de particules du CERN. Non seulement il se soumet entièrement à son sujet, mais il trouve les clés qui mettent celui-ci en valeur, y compris quand il n’est pas très « sexy » à la base. Pour cela, le rédacteur doit être clair, précis, lisible de tous, et suffisamment bon conteur pour donner envie à ses lecteurs de scroller vers le bas de la page ;
  • Un article unique. Une évidence ? Et pourtant, il est bon de le préciser. Copier un texte depuis un autre site risque de faire repérer le site par Google, qui veille au grain via son « Panda ». Il faut un article original qui ne duplique aucun contenu existant, en totalité ou en partie.

En conclusion : écrire n’est pas jouer

N’oubliez pas : afficher un contenu de qualité sur votre site, ce n’est pas que pour faire joli et attirer les égards des moteurs de recherche – même si ce dernier point est important. C’est aussi une façon de convaincre vos visiteurs de rester sur votre site à lire vos pages (parce qu’ils apprennent des choses, parce qu’ils aiment lire les textes que vous proposez, parce qu’ils trouvent des réponses à leurs questions, etc.), de partager vos contenus, et in fine de les transformer en clients !

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Eric Nuevo

Passionné par les contenus web, j'aime à explorer les solutions marketing offertes par la Toile, notamment en ce qui concerne les questions de référencement pour aider particuliers et entreprises à améliorer leur visibilité.

 


6 Commentaires

  1. Excellent article. Ce qui est intéressant c’est que le marketing de contenu permet aux plus petits de concurrencer avec les grands. C’est cette stratégie que je suggère aux PME et aux travailleurs autonome pour trouver des clients sur le web dans mon article. Au plaisir de vous lire de nouveau.
    http://www.mplamondon.com/comment-devenir-aussi-populaire-sur-le-web-que-justin-trudeau-meme-si-vous-etes-comptable-ou-installateur-de-piscine/

  2. Bonjour Eric,

    Tout à fait d’accord avec vous ! C’est un bon récap des meilleures pratiques actuelles, et qui plus est, lorsqu’il est bien rédigé, être un vecteur non négligeable de notoriété sur le web 😉

  3. Intéressant,

    en complément à cet article je rajouterais que la plus grosse partie n’est pas la création de l’article de qualité en soi, mais bien la promotion de celui-ci…

    promouvoir un article de qualité prend des semaines et sans la promotion de cet article, celui-ci est inutile.

    Quand je dis promotion je veux dire: création de backlinks (proposer son article en complément à des articles de blogs d’autorité et guest posting entre autres), diffusion planifiée et répétée dans le temps sur les réseaux sociaux à fréquence variable selon les réseaux sociaux, atteinte d’une nouvelle audience susceptible d’être intéressée via des commentaires constructifs sur des blogs de même thématique etc…

  4. Bonjour,

    Je suis tout a fait en accord avec cette démarche d’autant plus que Google lui-même dans les formations qu’il propose insiste sur le fait de l’importance d’écrire des articles « dits » de qualité et surtout que ces articles répondent à une demande ou au minimum réponde à une problématique que l’internaute rencontre et à laquelle il souhaite trouver une réponse. Mais je suis également persuadé que cet article aussi bon soit-il à besoin de « naviguer » sur les réseaux sociaux et Google va « ranker » plus sur cet article si celui-ci à été partagé via des blogs, via des réseaux sociaux.

  5. Bonjour

    Merci pour votre article.

    Effectivement un contenu de qualité est un point essentiel d’un bon référencement. Par contre Google est moins exigent avec les gros sites comme Amazon, Cdiscount …

  6. Que faire dans le cas où d’autres sites reprennent votre texte texto? C’est les dates qui priment ou la renommée du site ou autre chose?

    J’imagine si c’est des réseaux sociaux qui reprennent votre article, ca vous aide en donnant de la pertinence.

    Bonne continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *