Best Of E-commerce Web Analytics — 10 mai 2016 — Aucun commentaire
Ces outils sensationnels qui permettent de suivre à la trace vos visiteurs… Conversions garanties !

Connaître ses prospects avec précision est aujourd’hui une étape fondamentale pour transformer avec succès vos visiteurs en futurs clients. Plus vous aurez d’informations sur vos visiteurs, plus vous serez en mesure de leur proposer le produit / service idéal…

Tout cela est bien théorique, mais concrètement, comment faire pour traquer précisément les moindres mouvements de vos visiteurs ? Quelles données analyser ? Google Analytics n’est-il pas suffisant ?

Le trio gagnant du Web Analytics

En matière de Web Analytics, il est souvent facile de savoir comment vos visiteurs arrivent sur votre site et par quelle porte ils en ressortent. En revanche, il est plus difficile d’analyser la façon dont ils interagissent avec votre contenu.

Pour cela, vous devrez sortir de Google Analytics et vous pencher sur des techniques alternatives très performantes afin de comprendre ce qui se passe entre votre site web et vos visiteurs. Plusieurs avantages à les utiliser : compréhension du comportement de vos visiteurs, amélioration de vos pages, optimisation de votre référencement, augmentation de vos conversions. Ce serait plutôt bête de s’en passer, non ?

L’eye-tracking, pour savoir ce qui est vu par les internautes

L’eye-tracking analyse les déplacements du regard afin de comprendre comment une personne « scanne » les pages de votre site web. Deux éléments sont pris en compte : les mouvements des yeux et le temps passé par la personne à fixer des éléments.

Grâce aux outils d’eye-tracking, il est ainsi possible de comprendre le parcours de l’internaute et savoir quels contenus ont le plus retenu son attention : les zones où les animations commerciales qui ont le plus d’attrait pour les internautes, les zones de l’écran qui ne sont pas vues ou qui sont volontairement zappées par les internautes, etc.

Sachez également que l’eye-tracking se développe maintenant de manière cross-canal, car il est maintenant possible de réaliser des tests d’eye-tracking dans des magasins physiques. Cela permet ainsi de comprendre ce que voient ou non les clients qui se promènent dans une enseigne physique.

Le click-tracking, pour savoir où cliquent les internautes

Le click-tracking analyse l’activité des internautes sur un site à travers leurs clics. Cette technique permet de connaitre quels éléments attirent vos visiteurs et par conséquent lesquels optimiser pour améliorer vos conversions. L’ergonomie de votre site peut donc être à revoir selon les résultats.

Par exemple, c’est en utilisant un outil de click-tracking que le site « Ecopelest » a identifié, par l’intermédiaire de son agence MKDN-groupe, que les internautes cherchaient à cliquer sur les conditions de livraison, lien qui était jusqu’alors non cliquable. En rendant ce lien cliquable et en renvoyant les internautes vers une page dédiée, le site e-commerce a drastiquement réduit les appels entrants liés à ces problématiques. Cette analyse de click-tracking a ainsi permis à l’e-commerçant d’améliorer l’expérience utilisateur sur son site tout en réduisant les appels entrants liés à ces problématiques et de développer ses ventes en optimisant le parcours client.

Le mouse-tracking, pour analyser les visites des internautes

Le mouse-tracking est probablement la technique la plus intéressante, car elle permet d’enregistrer en temps réel (via séquence vidéo) les mouvements de souris de l’internaute. Ainsi, vous serez capable de connaitre les zones qui ont le plus attiré le visiteur ou au contraire celles qui l’ont freiné à cliquer.

Grâce à ces sessions vidéo, vous aurez l’impression d’être dans la tête de l’utilisateur en rentrant dans sa logique de parcours : vous pourrez suivre sa démarche sur votre site, les fonctionnalités qu’il utilise ou non (par exemple le méga menu ou le moteur de recherche interne), etc. Vous pourrez également savoir si l’internaute scrolle sur votre site et s’il va voir les éléments qui sont situés en dessous de la ligne de flottaison.

Quelques informations pratiques sur les outils de web analytics

La gestion des données personnelles et de l’anonymat

Chaque outil de web analytics enregistre les sessions de navigation des internautes de manière totalement anonyme. Ainsi, il n’est pas possible d’associer des données récoltées à un internaute particulier. Il n’est pas non plus obligatoire d’informer les internautes de votre site que vous utilisez un tel outil d’analyse.

L’installation et l’utilisation de tels outils

Toutes ces solutions sont maintenant généralement très simples à utiliser et à installer sur les sites internet. Il suffit généralement d’intégrer un simple script dans le code de votre site (à la manière de Google Analytics) pour que l’outil soit en ligne.

Les interfaces de gestion sont généralement très ergonomiques et il suffit de quelques notions en HTML pour paramétrer une campagne, quel que soit le module.

Quelques exemples d’outils qui vous aideront à tout savoir sur vos internautes

La plupart des outils de web analytics que j’évoquerais ci-dessous sont des outils développés par des entreprises anglophones. Il est ainsi conseillé d’être à l’aise avec la langue de Shakespeare pour les utiliser bien qu’il y a déjà de nombreux termes qui sont utilisés quotidiennement par les webmarketeurs français. Pour les non-anglophones, je vous présenterai également une solution développée par une startup française.

Beampulse, l’outil français le plus complet

logo-beampulseC’est de mon point de vue l’outil de web analytics le plus complet développé par une entreprise française. Beampulse est une startup qui vous proposera d’accéder, moyennant une licence mensuelle, aux différents outils de webanalytics que j’évoquais plus tôt.

Avec Beampulse, vous pourrez très facilement :

  • Identifier les zones les plus regardées et les plus cliquées par les internautes ayant visité votre site. Ces données seront livrées par l’intermédiaire d’une heatmap (carte de chaleur) afin d’avoir un rendu visuel de celles-ci ;
  • Enregistrer les sessions de chaque visiteur (via un outil de session recording) pour que vous puissiez analyser le chemin de navigation qu’ils auront suivi pour arriver (ou non) à convertir sur votre site. Vous pourrez ainsi identifier les freins de navigation et optimiser votre site en conséquence ;
  • Savoir si les internautes scrollent sur les pages de votre site grâce à un outil de scroll-map. Vous pourrez ainsi connaître les éléments situés sous la ligne de flottaison qui ne sont pas vus par les internautes ;
  • Modifier les pages et réaliser des tests A/B une fois que vous aurez identifié les axes d’optimisation de votre site ;
  • Personnaliser votre site internet en fonction des datas récoltées lors des sessions précédentes. C’est ce qu’on appelle « le marketing en temps réel » : le site n’est plus une coquille fixe, mais totalement dynamique. Il s’adapte en fonction de l’attitude de l’internaute.

À noter que Beampulse propose 2 mois d’essai gratuit pour tester sa solution (la plupart de ses concurrents offrent simplement le 1er mois).

Prix – A partir de 169€, en fonction des volumes de trafic sur votre site et des options sélectionnées.

Kissmetrics : une puissante alternative à Google Analytics

logo-kissmetricsKissmetrics offre des tableaux de bord très complets analysant avec précision les données utilisateurs, chiffre d’affaires et campagnes marketing.

Chaque parcours de chaque visiteur est passé à la loupe et tout est fait pour convertir chaque internaute en client : tunnel détaillé de conversion, A/B testing, liste des visiteurs les plus actifs, click-tracking, réduction du taux de rebond, Trigger marketing, etc.

Point négatif, cet outil n’est pas encore disponible dans la langue de Molière. Il vous faudra donc comprendre un minimum l’anglais pour vous servir habilement de celui-ci.

Prix – 3 forfaits disponibles : À partir de 200$ par mois.

CrazyEgg : l’outil des heatmaps

logo-crazyeggCrazyEgg est un outil qui permet de visualiser le parcours de vos visiteurs via la technique de l’eye-tracking indiquant les zones chaudes et froides (heatmap) d’une page web.

Vous pouvez ainsi connaitre exactement les endroits sur lesquels vos internautes ont cliqué ou ceux à l’inverse qui ne les ont pas attirés.

Le suivi des chemins de conversion est aussi une de ses fonctionnalités pour savoir si vos visiteurs ont, par exemple, commandé un produit, atteint le panier, ou se sont inscrits à une newsletter.

C’est un outil très utile pour analyser chaque partie de votre site et surtout identifier les améliorations que vous pourriez apporter pour maximiser vos conversions.

Version anglaise uniquement pour cet outil de heatmaps.

Prix : à partir de 9$ par mois avec une période d’essai gratuite d’un mois.

Clicktale : l’outil de click-tracking

logo-clicktaleComme je l’évoquais plus tôt, le click-tracking est une solution très intéressante pour analyser les zones de clics des internautes. Grâce à un tel outil, vous pourrez identifier les zones non cliquables que les internautes cherchent à cliquer, mais également vous assurer que chaque bouton d’action important est bien cliqué comme il le devrait.

Clicktale propose de nombreux outils d’analyse du comportement de vos visiteurs en temps réel. Plusieurs fonctionnalités y sont proposées :

  • Enregistrement des clics et mouvements de souris de chaque visiteur ;
  • Création de tunnels de conversion pour connaitre quelles sont les pages qui convertissent le mieux les visiteurs en clients ;
  • Analyse des heatmaps qui montrent les zones chaudes, c’est-à-dire les plus cliquées par l’internaute et celles qui sont moins attractives.

Cet outil est particulièrement utile pour les sites e-commerce qui cherchent à optimiser leurs conversions.

À noter que cet outil est également en anglais.

Prix : forfait personnalisé en fonction des fonctionnalités demandées et des volumes de trafic.

Le web analytics, la clé de votre succès !

Vous l’aurez compris, grâce aux outils de web analytics que j’évoquais plus haut, il est possible de tout savoir sur le comportement des internautes qui s’aventurent sur votre site, qu’il soit de e-commerce ou non.

Connaître le comportement des internautes sur un site est le meilleur moyen d’identifier les axes d’amélioration et apporter les optimisations nécessaires qui feront décoller ses performances. Ces outils coûtent moins cher que de réaliser une session de tests utilisateurs complète.

Alors, investissez quelques euros pour comprendre vos internautes et corriger ce qui doit l’être. Votre taux de transformation s’en ressentira !

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Sébastien BLERIOT

Sébastien est le créateur du blog e-commerce Joptimisemonsite. Passionné par le SEO et l'optimisation du taux de conversion, il publie sur son blog chaque semaine plusieurs conseils pour aider les e-commerçants à améliorer les performances de leur site e-commerce. Il a également publié 2 livres blancs consacrés à l'optimisation du front-office des sites e-commerce.

 


0 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *