Interviews — 06 mai 2016 — Aucun commentaire
[Interview] Crowdfunding : ils analysent leur réussite

Le crowdfunding est de plus en plus populaire avec plusieurs plateformes qui permettent aux porteurs de projet de trouver des donateurs ou investisseurs : Ulule, Kisskissbankbank, Indiegogo, etc. Des milliers de campagnes ont ainsi vu le jour, certaines ayant atteint leurs objectifs de financement quand d’autres y étaient bien loin. La réussite d’une campagne n’est pas le fruit du hasard…

Alors, pour comprendre comment réussir son financement par le crowdfunding, je me suis adressé à Thomas, Séverin et Cagri, les fondateurs de Moi, Moche et Bon (jus de fruit responsable), projet pour lequel ils ont mené une campagne sur Ulule et ont dépassé leurs objectifs en récoltant 13 000 euros. Leurs réponses sont très instructives.

Thomas, Séverin, Cagri : Pourquoi avoir choisi le crowdfunding pour vous financer ?

Nous avons choisi le crowdfunding, car nous ne voulions pas, du moins pas pour l’instant, faire appel à des investisseurs classiques (banques, business angel, etc.), mais trouver un moyen de créer une communauté autour de nous et de notre projet. Et cette campagne nous a forcés et permis de beaucoup communiquer sur notre entreprise et nous a apporté une grande visibilité par la suite.

Pourquoi avez-vous choisi Ulule comme plateforme ?

Nous avons établi un tableau comparatif entre Ulule et Kisskissbankbank. Nous avons comparé les projets qui ont réussi dans notre domaine d’activité, le don moyen, le nombre de personnes allant sur le site, etc. C’est toutes ces données qui nous ont fait nous tourner vers Ulule. Pour notre projet, cette dernière semblait la plus adaptée.

Comment avez-vous préparé la mise en place de la campagne ?

Pour la préparation de la campagne, nous avons établi un plan de communication ainsi qu’une carte de réseau. Nous avons aussi fait une conférence de presse afin de présenter ce que nous faisions et notre campagne. De plus, nous avons contacté la presse locale afin de pouvoir faire des interviews.

carte réseau

Et pendant la campagne, qu’avez-vous fait ? Quelles actions avez-vous menées pour promouvoir votre campagne ?

Durant la campagne, nous avons essayé d’échelonner les articles et interviews sur les 2 mois de campagnes afin d’avoir une visibilité linéaire sur le temps de la campagne. Nous avons aussi énormément communiqué sur les réseaux sociaux. Il ne faut pas oublier que notre premier cercle d’amis et famille a beaucoup contribué financièrement et a beaucoup parlé de nous. Nous avons aussi distribué des flyers dans la rue, participé à des évènements sur Strasbourg pour parler de nous et de notre campagne.

Selon vous, quelles sont les clés qui vous ont permis d’atteindre votre objectif ?

D’après nous, nous avons réussi grâce aux nombreux articles de presse que l’on a pu avoir (une bonne dizaine de mémoire), aux passages à la télévision et sur radio. Mais une des clés de notre succès a été notre entourage qui a été généreux et a beaucoup relayé notre communication.

Qu’avez-vous prévu pour vos donateurs après la campagne ?

Les donateurs ont eu droit à des contreparties. Ça va de la carte personnalisée et du nom sur notre site, qui sera bientôt fini, jusqu’à l’organisation d’un brunch à domicile, en passant par des T-shirts et des sacs.

Avez-vous quelques conseils pour ceux qui voudraient lancer une campagne de Crowdfunding ?

Nous pensons qu’il faut énormément aller vers l’extérieur, rencontrer du monde (Apéro Entrepreneurs, etc.). Tout ce qui peut vous donner de la visibilité est bon à prendre. Il faut aussi énormément communiquer durant la campagne. Tenter des choses, même si ça ne marche pas forcément. Et surtout être déterminé, car c’est une période longue qui demande beaucoup de travail et peut être usante mentalement. Notamment durant les périodes où la cagnotte n’augmente pas beaucoup, on peut rapidement se dire qu’on n’y arrivera pas et laisser tomber. Pour vous donner un exemple, une dizaine de jours avant la fin de notre campagne, il nous manquait près de 20% ! Comme quoi, rien n’est joué jusqu’au bout !

Comme cette interview le montre, la réussite d’une campagne de crowdfunding n’est pas le fruit du hasard. Si vous envisagez de vous lancer, un bon conseil : préparez-vous bien !

Source images : Shutterstock

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Pierre Garro

Issu d'une formation marketing, je gère actuellement l'agence PG Linguistics qui accompagne les entreprises dans leur stratégie éditoriale. Je fais également partie de l'équipe de consultants Webmarketing et Com. Et j'anime un site/blog personnel orienté webmarketing pour partager des connaissances dans cette discipline.

 


0 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *