Best Of Référencement naturel — 12 avril 2016 — 6 commentaires
Noms de domaine expirés : qualification et utilisation

Nous sommes nombreux à utiliser les noms de domaine expirés (ndd) dans nos stratégies de référencement. Nous allons donc décortiquer cette partie du SEO avec un focus sur la qualité des domaines et leur utilisation qui va en découler…

Analyser un domaine expiré

Avant toute chose, il est important de clarifier son utilisation dans la stratégie SEO. Effectivement, nous ne pouvons pas analyser les mêmes metrics pour un nom de domaine que l’on utilisera pour faire une simple 301 et pour remonter un site par exemple. Il ne faut pas oublier qu’un ndd peut être très bien dans un cas et moins bien dans un autre.

Par conséquent, il faudra se baser sur plusieurs metrics :

  • Le nombre de root domain (domaine référent) ;
  • Le ratio nombre de liens / root domain ;
  • Le placement des liens ;
  • Les ancres ;
  • Nofollow / Dofollow ;
  • L’évolution des liens dans le temps ;
  • La wayback ;
  • La présence de pénalité.

majestic seo

Le nombre de root domain est important pour qualifier un domaine et permet de donner de bonnes informations. Si un ndd a beaucoup de liens d’annuaires, un SEO est potentiellement passé par là et a peut-être spammé le ndd, que ce soit avec du contenu ou des liens, attention donc ! Mais cela peut également être positif. Il ne faut pas fuir un ndd qui a des annuaires si ces derniers sont qualitatifs avec un contenu correct… Le ndd reste alors en course.

Le Trust Flow de MajesticSEO par exemple servira à qualifier le nom de domaine, le TF du ndd, mais également à affiner le TF des liens qui pointent vers ce ndd. Dans la plupart des cas, un TF de plus de 18 est à préconiser. Certes, on ne jure pas uniquement par ces metrics, mais cela reste un indicateur très fiable sur lequel on peut se baser. Ensuite, il y a le TF des liens qui pointent vers ce domaine. Il faut que les liens soient sur des pages qui elles-mêmes reçoivent de la puissance afin de transmettre du jus au nom de domaine en question. Il faudra privilégier les liens placés dans du contenu sémantiquement en relation avec le ndd.

Attention toutefois au nombre de liens placés sur cette page. S’il y a 10 liens externes sur la page, cette dernière va envoyer 10% du jus. Le TF va être envoyé, mais au final, la puissance de la page sera très réduite (ce qui peut être très bon dans une stratégie de modelage de TF…).

Le ratio link / domain quant à lui est important afin d’avoir une vue d’ensemble sur la typologie de lien. Un ratio trop élevé soupçonne beaucoup de liens en sitewide et donc, peut être mauvais. Si le ratio est élevé parce qu’un lien est placé en sitewide sur un site de 10 000 pages, cela n’est pas alarmant. Tout dépend du profil de liens dans sa globalité. Il est donc essentiel de comprendre pourquoi ces chiffres sont là et non de suivre uniquement des indicateurs.

Par ailleurs, l’analyse des ancres, sujet sensible du SEO, va permettre d’aller plus loin dans l’analyse du nom du domaine. Pour faire simple, si le ndd a plus de 10% d’ancres optimisés, il devient dangereux de le récupérer. Rien ne vous empêche par contre de récupérer un nom de domaine expiré avec des liens « très » spammy en ancre, et s’il n’est pas pénalisé, de lui renvoyer des liens avec une ancre neutre afin de le faire passer en dessous du radar. Concernant les ancres en langues étrangères, beaucoup les fuient. Mais avant de vous alarmer, traduisez-les, car elles sont peut-être dans la bonne thématique.

ancre seo

Et pour analyser l’évolution dans le temps du rythme d’acquisition des liens, je vous conseille Ahrefs.

referring domain ahrefs

Des courbes comme cela montre une belle progression, pas trop brutale, donc « naturelle ».

referring pages ahrefs

Et inversement, avec des chutes et des hausses de backlinks, cela peut être dangereux…

Assurez-vous également que les liens vers le ndd soient en dofollow. Les meilleures metrics peuvent être là, mais si les liens sont en nofollow, cela ne vaut pas le coup…

follow ahrefs

Une fois que vous avez passé ces indicateurs, allez voir l’antécédent du domaine. Si le site a déjà fait de multiples redirections vers des sites de très basse qualité, c’est que ça cache quelque chose.

En revanche, si le site a un contenu dans une langue étrangère ou spammy, ça cache également quelque chose, mais vous pouvez le remettre sur pied (voir partie Utilisation).

Et bien entendu, si le site a un contenu très propre, il est possible de le récupérer afin de monter un nouveau site.

Enfin, si vous avez trouvé votre pépite, n’oubliez pas (si vous pouvez / voulez) de le mettre dans Webmaster Tool et d’aller vérifier si le ndd est pénalisé ou non.

penalite google

Que faire de ces noms de domaine expirés ?

Le plus souvent, vous avez deux solutions :

  • Remonter un site ;
  • Faire une redirection.

Il n’y a pas selon moi de « best practices », tout dépend des moyens que vous voulez mettre en place. Le moins couteux est la redirection, car elle permet d’envoyer du jus rapidement, ce qui n’est pas gourmand en temps. Il y a simplement le ndd à acheter. Même si cela ne marche plus comme avant, vous pouvez toujours faire vos propres tests et analyser les retombées. En revanche, remonter un site permet de réactiver la machine, mais cela est plus cher. L’intérêt est de véritablement rethématiser le nom de domaine.

Des chutes et des hausses de backlinks peuvent être dangereuses

Si vous souhaitez acheter un ndd « poker » et que vous avez acheté un ndd « roulette », le fait de remonter un site permettra d’associer la bonne thématique pour le nom de domaine et donc d’envoyer un meilleur signal lorsque vous ferez un lien.

Il est également important de « réveiller » le ndd en lui renvoyant des liens en direct et/ou d’envoyer des liens aux pages les plus puissantes qui font un lien. Une fois le réveil effectué, afin de tester si l’expiré est bien en place, je vous conseille de suivre ses positions. S’il rank, il s’agit très clairement d’une marque de confiance des moteurs. C’est donc à ce moment-là que vous allez pouvoir faire un lien via un article ou faire une redirection vers un autre site en question.

Conclusion

Le check de vos listes de noms de domaine expirés peut s’avérer long et fastidieux. En automatiser une partie peut se faire, ce qui reste tout de même la meilleure solution. Mais le plus important lorsqu’on s’adonne à ce genre de pratique reste votre capacité de réflexion et le fait de faire travailler votre matière grise !

Source image : Shutterstock

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Romain Mikula

Consultant Off Site chez Korléon'Biz : axé stratégie de réseau de sites, domaining & footprints.

 


6 Commentaires

  1. Merci pour l’article,
    j’ai une petite question concernant la récupération de ndd expiré, peut on récupérer des ndds sans passer par des plateformes comme kifdom ou domraider?

    • Bonjour « Handballtransfert » ;),

      Bien sûr ! On peut récupérer des ndd expi via des crawlers comme Xenu par exemple, tu trouveras des articles qui en parle facilement sur le web.

      Par contre, souvent les meilleurs ndd sont snappé par ces plateformes… mais il en reste encore des très très bien en cherchant dans les bons endroits 😉

      Romain,

  2. Bonjour Romain,

    Bravo pour cet article relativement complet.
    J’ajouterai juste qu’il faut vérifier la cohérence des metrics car ils peuvent être quelque peu faussés.

    • Salut Marc,

      Oui c’est pour cette raison que j’ai mis en conclusion qu’il fallait se servir de sa matière grise et ne pas se focus uniquement la data pour juger un ndd 😉

      J’aurai pu aller plus loin dans ce sens c’est vrai.

      Romain,

  3. Superbe article, on peut même considérer cet article comme un mode d’emploi tellement c’est vulgarisé. J’ai tout de même une question : domraider par exemple, propose un hébergement mutualisé, donc forcément via une même ip pour chaque ndd acheté chez eux. Qu’en est-il lorsqu’on est en possession de plusieurs ndd d’une même thématique avec la même adresse ip pointant vers le site client? Bon ou mauvais. En ce qui me concerne je ne l’ai pas fait par précaution

  4. Merci pour l’article, c’est une technique assez puissante si bien planifiée et maîtrisée. Je suis en course avec un concurrent qui utilise cette technique et il est passé devant moi sans mm faire d’optis (plus pour longtemps j’espère…), donc à étudier 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *