Best Of Editorial Web Inbound Marketing — 08 mars 2016 — 2 commentaires
Créer en un rien de temps du contenu percutant : quelques tips

Passez-vous, vous aussi, un temps inconsidéré à créer le contenu qui irrigue votre site web ? Les marketeurs et autres chargés de communication le savent bien : à grand contenu, grands efforts. Pourtant, certains chiffres peuvent faire douter de l’efficacité de ce labeur : la plupart des lecteurs ne parcourent que 60% d’un article sur Internet ! On vous conseille tout de même de finir la lecture de celui-ci, qui vous donnera quelques clés sur ce qu’est un contenu qui retient l’internaute et des conseils pour ne pas perdre votre temps à le créer…

Choisir son sujet : pensez Inbound !

Créer un contenu de qualité, c’est avant tout rechercher un thème qui va intéresser les lecteurs et leur ouvrir des pistes de réflexion qui pourront déboucher, par la suite, sur un intérêt croissant pour votre produit ou vos services. En ce sens, on pense tout de suite Inbound marketing : votre objectif est de répondre à des problématiques que rencontrent vos prospects et donc de centrer le contenu autour d’un seul thème qui challenge ces questions.

Inspirez-vous des méthodes novatrices du content marketing et de la prospection digitale ! Comme le conseille un article particulièrement éclairant sur le blog Hubspot, il est intéressant de tourner ce thème sous forme d’interrogation à laquelle les internautes auront envie de répondre par un grand « oui ! », signe qu’ils sont potentiellement intéressés par vos services.

Choisir un thème unique vous permettra également de gagner un temps précieux, en ne vous écartant pas du sujet de votre contenu, mais aussi de déterminer au préalable les mots-clés qui rendront votre page web SEO-friendly jusqu’au bout des ongles. Notez ces mots-clés dans un document qui restera sous vos yeux : ce seront eux qui accueilleront la mise en gras qui va si bien au teint de votre contenu !

Trouver ses informations : à la récolte des données percutantes

Maintenant que la grande question autour de laquelle va tourner votre contenu est posée ainsi que les mots-clés qui y correspondent, il est temps de regrouper les informations qui seront au cœur de votre page. Marketeur assidu, vous avez déjà certainement mis en place un système de veille permanent qui vous permet de trier les informations par groupes de thématiques : c’est parfait !

Pour gagner du temps, il s’agit tout d’abord de collecter des informations en masse, via les moteurs de recherche et les réseaux sociaux. En les réunissant dans un seul et même fichier, les unes après les autres, vous verrez au fur et à mesure se dégager plusieurs grandes thématiques qui vous permettront d’écrémer celles qui se répètent ou sont moins intéressantes, pour n’en garder que certaines dans des « parties » qui formeront plus tard les différents « chapitres » de votre contenu. À ce stade, n’hésitez pas à user et abuser de couleurs, de bullet-points, de surlignage et de gras, car le cerveau humain fonctionne par sensations. Vous lui prémâcherez le travail pour un mal de tête facilement évité. Le but est donc de commencer à mettre en avant les informations qui vous semblent particulièrement percutantes. Faites varier les formats : études de cas, de business cases, d’exemples, de chiffres pour interpeler votre lecteur et crédibiliser votre contenu web.

Un autre gain de temps considérable se fera dans le fait de rechercher, en même temps que les informations qui se retrouveront dans le corps de votre contenu, les liens et les images qui l’escorteront. Stockez les URLs au même endroit que les éléments qu’ils vous ont apportés et enregistrez d’ores et déjà les différentes images qui pourraient coller à votre thématique : il vous sera ainsi plus facile, in fine, de réaliser un contenu documenté et illustré, fort en valeur ajoutée, que ce soit un email ou un article de blog.

Créer son contenu : des titres frappants, pour une plume incisive

Vient maintenant le temps de faire preuve de littérarité : vous allez entrer dans la phase de création de votre contenu. Vous avez devant vous de grandes catégories d’informations qu’il va désormais falloir transformer en grandes « parties » de votre page : trouvez-leur des titres qui frappent et qui feront ressortir la structure ultra-logique de votre contenu. On privilégie les titres courts et percutants, à l’infinitif s’ils incluent des verbes, ou sous forme de questions. Une technique qui évite de passer trop de temps sur la rédaction est celle du bullet-point : sacro-sainte sauveuse des marketeurs en manque de temps, la liste à puces vous permet de voir en un clin d’œil les différents éléments qu’il vous faut développer par la suite et de pouvoir passer d’une partie à une autre si le syndrome de la page blanche se présente.

Autre conseil qu’on ne saurait que trop promulguer : restez vous-même ! Descartes disait entre autres que « la simplicité est la mère de la beauté »… Alors, soyez cartésien ! Vous connaissez la ligne éditoriale de votre site, vous connaissez votre produit ou votre service, vous êtes donc le mieux placé pour en parler : on évite de rester trop longtemps sur la formulation d’une phrase, on se permet d’être léger, voire humoristique, et on garde sa plume aussi naturelle que possible. Après tout, si vous êtes chargé de la création de votre contenu, c’est que vous le valez bien.

Et pour optimiser votre temps, n’oubliez pas non plus de penser global : la rédaction ne s’arrête pas seulement à la création du contenu, mais continue également après sa publication. Il est ainsi essentiel de rédiger dès ce moment les textes parallèles à votre contenu : méta-description, accroches pour les réseaux sociaux, alt-descriptions et légendes de vos images sont à soigner au moment de la rédaction.

En suivant ces quelques conseils très concrets, vous avez normalement gagné un temps fantastique… que vous pouvez passer à lire et relire votre contenu jusqu’à ce qu’aucune méchante coquille ne s’y présente plus. Il ne reste plus qu’à l’intégrer à votre CMS, où votre template préconçu vous attend tranquillement.

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Eléonor Biriotti

Après deux ans à exercer la fonction de professeur de Lettres modernes, Eléonor s’est réorientée vers sa deuxième passion, le web, et est aujourd'hui Marcom chez neoptimal. Neoptimal est la 1ère agence de prospection digitale qui permet aux dirigeants de PME françaises (B2B) d'accélérer leur développement commercial à moindre coût, en exploitant pleinement le potentiel d'internet.

 


2 Commentaires

  1. Bonjour Eléonor,

    Merci pour ces conseils avisés ! C’est vrai qu’une bonne organisation est essentielle lorsque l’on s’attelle à l’écriture de contenus 😉

  2. Article très intéressant,

    J’ajouterais qu’il faut « penser en dehors de la boîte » au moment de trouver son sujet, pour se démarquer, car le volume de contenu disponible sur le web est en pleine explosion!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *