E-commerce Inbound Marketing — 25 février 2016 — 1 commentaire
Notoriété : Vos clients pensent-ils à vous ?

Votre notoriété, la connaissez-vous ? Vos clients pensent-ils à vous en premier au moment où ils désirent acheter un produit ou louer un service ? En décembre dernier, je vous ai partagé un article pour vous aider à développer votre notoriété grâce au digital. Aujourd’hui, j’aimerais aller plus loin à travers ce nouvel article…

A savoir : il existe quatre types de notoriété à déterminer auprès de la cible concernée et des clients potentiels pour définir l’identité de marque. (Source Wikipédia)

Pour découvrir les différents types de notoriété et ainsi mieux les comprendre, nous allons nous imaginer sur une place de marché, au milieu des badauds, armés d’une équipe de sondeurs, et prêts aller à la chasse aux informations.

Petite précision avant de rentrer dans les détails de l’article : les personnages que j’ai choisis sont là uniquement pour contextualiser l’article. Ils ne jouent en aucun cas un rôle dans le choix des différentes notoriétés.

Votre notoriété est-elle spontanée ?

Nous sommes sur notre place de marché et vous posez la première question : « Bonjour Madame, je réalise un petit sondage. Pouvez-vous me citer 3 noms d’enseignes ? »

Spontanément, la personne va citer 3 noms d’enseignes qui lui viennent à l’esprit. C’est ce que l’on appelle la notoriété spontanée.

Votre notoriété est-elle “top of mind” ?

Imagions que la dame ait nommé ces 3 noms :

  • Carrefour Market ;
  • La Banque Postale ;
  • Jean-Louis David.

Comme « Carrefour Market » est la marque nommée en premier par la dame, on peut imaginer que c’est une notoriété “top of mind” (le premier nom qui vient à l’esprit) pour cette enseigne.

Votre notoriété est-elle assistée ?

Nous sommes toujours sur notre place de marché. Vous remerciez la dame d’avoir répondu à votre question et vous vous dirigez vers une autre personne. Cette fois-ci, c’est un jeune homme de moins de 30 ans : « Bonjour jeune homme. Je souhaiterais vous poser une question : connaissez-vous ces 3 enseignes :

  • Apple Store ;
  • Jules ;
  • Nicolas. »

Quelle que soit la réponse du jeune homme, ce n’est pas le plus important. L’essentiel pour comprendre le terme de notoriété assistée est le fait que vous avez cité ces 3 enseignes dans votre question.

Votre notoriété est-elle qualifiée ?

Restons avec notre jeune homme et analysons sa réponse. Il a répondu : « Oui, je connais bien ces 3 enseignes surtout Apple Store, car je viens d’y acheter l’iPhone 6. »

Que remarquez-vous ? En répondant à cette question, il vient de nommer le nom de l’une de ces 3 enseignes et il a ajouté « l’iPhone 6 », donc il connaît un de ses produits.

C’est ce que l’on appelle, une notoriété qualifiée. En allant plus loin, on peut dire que ce jeune homme s’identifie à la marque et se l’est approprié en tant que centre d’intérêt.

Comment peut-on mesurer la notoriété d’une marque ?

Dans le cadre de cet article, j’ai volontairement choisi de parler d’un sondage en le mettant en scène sur une place de marché. Mais celui-ci aurait pu être envoyé par mail à une liste d’abonnés suite à la diffusion d’une campagne de publicité. Au-delà de l’aspect publicitaire de cette campagne, cette dernière a également un rôle à jouer pour mesurer la notoriété d’une marque.

Pour finir, il est important de connaître l’e-réputation et l’image de marque de votre entreprise afin de mesurer de manière pertinente votre notoriété.

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Cédric Debacq

Pour être remarquable aux yeux de vos clients, il est important de créer et de développer une image de marque de qualité. C’est ma mission au quotidien avec mes clients. N’hésitez pas à venir en discuter !

 


1 Commentaire

  1. Bonjour,

    C’est une bonne idée d’écrire un article sur ce sujet. Mais vos définitions doivent être nuancées:

    – La notoriété assistée n’est pas le simple fait que vous citiez des marques à votre public. Mais plutôt que votre public déclare les connaitre une fois que vous les citez.

    – La notoriété top of mind ne se limite pas à la première marque citée. Généralement, on évalue les 5 premières marques citées (le choix est libre).

    Enfin, l’e-réputation et l’image n’ont rien à voir avec la notoriété. Cette dernière représente le fait d’être connu; la réputation et l’image désignent le « comment » on est connu. C’est pour ça que les stratèges en communication commencent toujours par développer la notoriété car c’est la condition indispensable à la construction des autres.

    Voir « Le Plan de communication » de Thierry Libaert, pour plus d’explications

    Merci pour votre article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *