Best Of E-commerce Référencement naturel — 22 février 2016 — 6 commentaires
8 façons d’améliorer le SEO de son site e-commerce

Selon la FEVAD, le marché e-commerce devrait franchir la barre des 70 milliards d’euros en 2016. Il est donc grand temps de comprendre les rouages des moteurs de recherche et de placer son site en première position sur ces moteurs de recherche…

Dans le monde du SEO, tous les sites Internet ne se référencent pas de la même manière. Un site vitrine par exemple ne se référence pas comme un site e-commerce, ce dernier ayant une volumétrie de pages plus élevée, un contexte technique plus complexe et des enjeux relativement différents.

À travers mes expériences en tant que responsable acquisition et consultant SEO, voici mes 8 conseils pour améliorer le SEO de votre site e-commerce.

1. Comprendre Google

Cela peut paraître basique, mais comprendre Google permet d’éviter de faire des erreurs et de partir sur de bonnes bases. Durant mes expériences en e-commerce, j’ai dû revoir mes connaissances du fonctionnement de Google pour mieux piloter ma stratégie de référencement.

Pour information, Google possède des robots qui viennent sur votre site, analysent et classent vos pages selon leur pertinence. La qualité d’un moteur de recherche réside bien évidemment sur ce critère capital pour votre référencement. Alors, l’idée est de faciliter l’accès et l’analyse de votre site aux robots.

2. S’intéresser au passage des robots sur votre site

Une fois que vous avez compris le fonctionnement du moteur de ce Géant de Mountain View, il faut s’intéresser au passage des robots de Google sur votre site : le Crawl.

Le Crawl est une étape décisive pour votre référencement. En effet, c’est à ce moment que les robots essayent de comprendre vos pages, jaugent la qualité de votre site et vous classent selon leurs critères.

Il faut donc se poser quelques questions :

  • Combien de temps Google passe sur mon site e-commerce ?
  • À quelle fréquence ?
  • Est-ce que les robots viennent sur l’ensemble de mes pages ?
  • Quel est le chemin emprunté par ces automates ?

Ces questions sont très importantes, et ne pas se les poser, c’est faire du référencement « à l’aveugle ».

Astuce : Il est possible de répondre partiellement à ces questions via Google Search Console. Cependant, pour avoir une vision précise et de qualité, je vous recommande d’utiliser l’outil Watussi (de Jean-Benoît Moingt, responsable SEO des Pages Jaunes) ou Botify, qu’on ne présente plus. Sinon, il y a aussi la possibilité d’analyser ses fichiers logs (via vos développeurs et un bon tableur Excel), mais… bon courage… 🙂

3. S’intéresser à l’indexation de ses pages

Ce point est lié au point précédent, car si les robots n’arrivent pas à parcourir mes pages, ils ne vont pas les indexer. Vous devez donc vérifier si l’ensemble de votre catalogue produits est indexé sur Google. Si ce n’est pas le cas, il va falloir vous pencher sur la qualité de votre arborescence. Gardez à l’esprit que Google attribut un laps de temps limité durant ses passages. Vous devez ainsi lui faciliter l’accès à vos pages importantes et augmenter la qualité de votre site (pour que ce temps consacré puisse augmenter).

Astuce : Pour contrôler l’indexation de vos pages, utilisez Google Search Console. Il est également possible d’avoir un aperçu de l’indexation d’une page grâce à la commande « site : ».

4. Faciliter le passage des robots

Récapitulons : les robots viennent sur mon site, analysent et tentent de le comprendre, tout cela en un laps de temps, alors aidons-les !

En référencement, il y a plusieurs façons de communiquer avec les robots, dont deux, essentielles pour l’indexation de votre site e-commerce : la balise NO INDEX et le fichier Robots.txt.

Petite analogie pour comprendre ces deux notions

Vous souhaitez vendre votre appartement et vous faites appel à un photographe qui publiera les photos de votre logement sur un magazine spécialisé dans l’immobilier.

Ce photographe n’a que 5 minutes (dure la vie d’artiste), il doit photographier les chambres les plus belles de votre maison afin que vous puissiez rapidement céder votre bien. Cependant, il serait mieux pour vous qu’il ne photographie pas certaines pièces comme le sous-sol, les toilettes et le garage qui fait office de débarras.

Le photographe entre dans votre maison et photographie l’entrée (la page d’accueil de votre site). Devant lui, il y a trois portes : celle de la cuisine, de la chambre d’ami et du salon ; il entre et photographie le tout. Il s’aperçoit que dans le salon, il y a une porte au fond qui donne sur… le sous-sol. Il essaye de rentrer, mais la porte est fermée (grâce au robots.txt). Il essaye quand même de prendre en photo la porte, mais il remarque un post-it : «Merci de ne pas prendre en photo cette pièce… et même la porte» (balise no index).

Donc il continue… Il sort du salon, passe dans le jardin, prend ses photos et se trouve devant votre garage. La porte est ouverte (donc rien n’est écrit sur votre robots.txt). Cpendant, il y a encore un post-it qui dit : « Tu peux venir ici, mais ne prend aucune photo » (balise no index). Alors, il traverse le garage et se retrouve dans votre cuisine, prêt à continuer son travail de photographe.

Explications :

  • La balise NO INDEX permet de dire aux robots de ne pas indexer votre page ;
  • Le robots.txt permet de bloquer l’accès aux robots de Google (attention, il est important de préciser que Google peut indexer une page, même s’il n’y a pas accès).

Pour améliorer le référencement d’un site e-commerce, il faut donc savoir faciliter le passage des robots, faire en sorte qu’ils passent sur vos pages intéressantes (pages produits, pages catégories, conseils d’utilisations, etc.).

5. Améliorer vos menus et votre recherche interne

Le pire pour un site e-commerce, c’est de ne pas y trouver facilement ce que l’on veut. Cela a tendance à faire fuir les internautes, augmenter vos taux de rebond et perdre en référencement.

Le menu :

Au-delà du maillage interne (qui est un chapitre à part entière en référencement), votre menu est d’une importance capitale dans l’expérience d’achat de vos internautes.

Ce dernier devra être clair, simple, intuitif, et conçu intelligemment. Un travail avec les chefs de produit et les développeurs devra être organisé. À titre d’exemple, il y a le site Monechelle.com qui propose un menu très détaillé, bien conçu, permettant d’acheter ce que l’on souhaite en quelques clics.

Monechelle.com

Monechelle.com

Le moteur de recherche interne :

Si vous avez un site avec énormément de références, il est primordial d’opter pour le développement d’un moteur de recherche interne.

Véritable clé de voûte de l’amélioration de l’expérience utilisateur, le moteur de recherche vous permettra d’augmenter considérablement vos conversions.

Voici un exemple de moteur de recherche interne très performant, favorisant énormément l’expérience utilisateur :

Moteur de recherche interne RDC

Enfin, le moteur de recherche interne permet également d’affiner une stratégie de mots-clés.

6. Optez pour des URLs simples et claires

Sur quelle URL voulez-vous cliquer ?

A : http://www.lesite.com/fr/index.php/id:43456604zzazea

B : http://www.lesite.com/la-categorie/le-produit

Naturellement la B. Pourquoi ? Car elle est simple à lire et à comprendre. Vous saurez le type de produit sur lequel vous allez tomber lorsque vous cliquerez sur l’URL.

Par ailleurs, d’un point de vue SEO, les moteurs de recherche ont un fonctionnement très sémantique (c’est-à-dire aux mots-clés). Ainsi, optimisez le contenu de vos URLs.

7. STOP au duplicate content

Parfois, il est tentant de faire un « copier-coller » du contenu qu’on peut trouver sur Wikipédia, sur le site du fournisseur ou encore sur le site de la concurrence.

Il existe deux types de contenu dupliqué : l’interne (entre vos pages) et l’externe (avec les autres sites). Les deux sont à éviter pour préserver la qualité de votre SEO ; votre contenu devra donc être unique.

Astuces :

a. « Et si j’ai besoin de citer un autre site Internet » ? Google a tout prévu, il existe une balise qu’on appelle «Canonical» qui va dire à Google que ce contenu est déjà existant et qu’il s’agit d’une citation. Pour aller plus loin : Canonical

b. Pour vérifier si vous êtes victime de plagiat, il existe l’outil CopyScape.

8. Enrichissez votre site avec du contenu pertinent

Le contenu a une place très importante dans le référencement d’un site e-commerce.

Il existe plusieurs moyens d’enrichir son contenu :

  • Développer la description de ses produits ;
  • Développer les avis clients ;
  • Rédiger des conseils d’utilisation sur chaque fiche produit ;
  • Écrire des guides d’achat (exemple : la Fnac propose des guides d’achat pour son univers informatique) ;
  • Rédiger des FAQ sur chaque fiche produit (c’est le cas sur Amazon, pour les produits complexes) ;
  • Rédiger des conseils d’experts ;
  • Sur vos « pages-list », n’hésitez pas à rédiger une gamme de présentation de la collection (sur Rueducommerce, catégorie iPhone, on retrouve un paragraphe présentant la gamme de produits).

En conclusion, le référencement d’un site e-commerce repose sur le crawl des robots de Google, la qualité de votre indexation et la qualité de votre contenu. Après avoir mis en place ces optimisations, je vous recommande de vous attaquer au Netlinking… un sujet que nous traiterons très prochainement.

Source image : Shutterstock

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Youssef jlidi

Conseiller et formateur numérique au sein de la Chambre de Commerce et de l'Industrie, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie digitale. Passionné de Webmarketing, j'ai développé mon expertise autour du E-commerce, du Search Marketing et en Web analyse.

 


6 Commentaires

  1. Bonjour Youssef,

    Super article ! Vous arrivez à expliquer simplement le SEO dans une optique E-Commerce, qui n’est pas une mince affaire 🙂

    Je voudrais vous proposer de découvrir un ebook que nous avons consacré à l’optimisation du moteur de recherche interne E-Commerce, qui prolonge votre article : http://pro.xilopix.com/ebook-gratuit-les-20-fonctionnalites-indispensables-a-tout-moteur-de-recherche-e-commerce/

  2. Super article pour énoncer les bonnes bases de la SEO !

  3. Bonjour Youssef très bon article.
    Je parle très souvent de référencement sur mon propre blog mais c’est vrai que je n’avais pas encore pensé à expliquer précisément comment fonctionne les robots.

    J’aime beaucoup comparaison avec le photographe à qui ont autorise ou pas de rentrer dans une pièce 😉

    Merci !
    Olivier CLEMENCE

  4. Effectivement, la réécriture d’URL est très importante pour le référencement mais surtout pour la compréhension du client.

    Une page composé de chiffres et de lettres incompréhensible n’est pas très avantageux.

    Maintenant le duplicate content aussi est un gros point faible pour certain site e-commerce qui en abusent beaucoup.

    • Cela parait simple et pourtant 80% des sites ecommerce que je visite ont une structure URL pleine de chiffre et sans mot clé.

      Peut être que c’est par peur de changer les URL et donc affecter le référencement du site, en tout cas c’est une très grosse erreur pour ce genre de sites.

  5. Bonjour,
    Perso je retiens particulièrement le point 1 et le point 8 moins sujets aux évolutions techniques et en ligne avec la philosophie du référencement 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *