Mobile Marketing — 29 décembre 2015 — Aucun commentaire
Affichez vos pages mobiles à la vitesse de l’éclair avec l’Accelerated Mobile Pages !

Face à un monde qui devient de plus en plus mobile, le temps de chargement est devenu un enjeu majeur pour les acteurs du Web. L’utilisateur veut un contenu riche (avec image et vidéo) qui se charge vite dans un contexte de mobilité. C’est dans ce cadre que Google a annoncé sur son blog officiel le projet Accelerated Mobile Pages qui se veut être une initiative open source pour un web mobile plus rapide…

Qu’est-ce que l’Accelerated Mobile Pages ?

L’AMP est d’abord un framework open source, notamment basé sur du HTML que vous pouvez retrouver en partie sur GitHub. Pourquoi est-ce qu’il permet un affichage instantané des pages web ? Parce que celles-ci sont hébergées sur les serveurs de Google ! Grâce à l’utilisation d’un Content Delivery Network (CDN), ces pages sont rapides comme l’éclair, quel que soit l’appareil utilisé ou le contenu et la richesse de ces pages : photo, vidéo, infographie, etc.

Vous n’êtes toujours pas convaincu ? Jetez donc un coup d’œil à cette vidéo de démonstration :

À noter que Google ne travaille pas seul sur ce projet puisque Twitter, Pinterest et Linkedin sont entre autres associés à cette initiative open source.

Preuve de l’attrait pour ce projet, plusieurs grands groupes ont déjà commencé à utiliser ce format :

accelerated mobile pages

Quel est l’intérêt d’implémenter cette solution ?

L’enjeu de l’Accelerated Mobile Pages est d’abord financier, car les annonceurs pourront afficher des publicités avec une performance record. Et surtout, Google ne touchera pas un centime sur leur affichage ! En jouant la carte de la transparence, Google compte challenger les autres solutions proposées par ses concurrents : Instant Articles de Facebook et l’Apple News.

Quel impact pour le SEO de vos pages web classiques ?

Avant de publier vos premières pages au format AMP, il ne faut pas oublier que la version AMP HTML que vous allez créer est un doublon de contenus existants. Qui dit contenu dupliqué dit mauvais pour le SEO. La solution est d’insérer une balise <link rel= »canonical » href= »Votre-url » /> dans la zone <head> qui pointe vers la page HTML classique équivalente, ou vers la même page s’il n’existe pas de version normale.

Le mieux est de définir des objectifs clairs pour les pages créées avec l’Accelerated Mobile Pages avant de réaliser cette opération à grande échelle.

Dans tous les cas, le projet AMP a de beaux jours devant lui et s’inscrit dans une tendance durable pour 2016. Alors à un moment ou un autre, il faudra adopter ce format pour proposer une meilleure expérience web mobile à vos visiteurs, à fortiori si vous avez beaucoup de visites depuis les appareils mobiles.

J’en profite pour vous souhaiter de bonnes fêtes de fin d’année ! Et rendez-vous en 2016 🙂

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Mahdi Mesbahi

Passionné de #Webmarketing, j'ai développé une expertise dans le domaine #SEO grâce à mon expérience de consultant en agence et chez l'annonceur et à une veille quotidienne. Je partage avec vous mes astuces et mes trouvailles en marketing digital et SEO

 


0 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *