Best Of Editorial Web Inbound Marketing — 29 décembre 2015 — 5 commentaires
11 étapes pour créer du contenu remarquable

La première fois que j’ai créé mon blog, c’était en 2013. Vous n’imaginez pas quelle joie m’a envahi, j’étais tout excité. Enfin le monde entier allait me découvrir. Mais quelques jours après, déception totale : de maigres visites, aucun commentaire. J’étais déçu et triste. Je m’étais dit que je n’étais pas fait pour ça, que c’était pour les autres. Cependant, j’ai eu le temps d’apprendre, de lire et de progresser et j’ai finalement vu à quel niveau j’avais péché. Je créais du contenu médiocre, légèrement passable et pas du tout proportionné à une audience donnée. Mais c’est désormais du passé. Aujourd’hui, je vais vous montrer comment éviter de vivre cette expérience…

Le contenu est roi. On entend des gens le répéter chaque jour. Mais j’ai un problème avec cette acception devenue vulgaire, c’est qu’on oublie complètement de préciser comment rendre ce contenu ROI. Et ce que l’on observe, c’est de voir des milliers de personnes œuvrant avec un fort enthousiasme à produire leur contenu. Mais après, déception. Ils ne voient aucun résultat positif. Conséquence directe, ils ont vite fait d’accuser l’inefficacité du marketing de contenu.

Or, le contenu est et reste la substance du web. Et avec les techniques traditionnelles de marketing devenues désuètes, le marketing de contenu devient l’une des seules armes aux mains des entrepreneurs web pour développer leur activité.

Il faut créer du contenu, cela est vrai.

Mais les marques ne doivent plus créer du contenu comme par le passé, c’est-à-dire créer du contenu pour le contenu. Le contenu pour lui-même n’a plus de valeur d’être. Les marques doivent penser en termes de stratégie avec un regard braqué sur le R.O.I.

Aujourd’hui, que ce soit en offline ou sur le web, on est tous submergé de contenus et d’informations par-ci et par-là. On se sent étouffé, envahi et dans ce méli-mélo informationnel, il devient à la fois difficile de trouver un contenu de valeur et faire valoir le sien. C’est pourquoi sortir de cette jungle de Babel informationnelle doit être la mission de ceux qui produisent du contenu. Sinon, ça sera la dilution, la noyade dans le flot de contenus créés au quotidien.

Vidéos, articles de blog, podcasts et infographies, vous devez les rendre tous remarquables.

Vous l’aurez donc compris, créer du simple contenu ne suffit plus. Il faut sortir du lot et cela passe par la conception de contenus remarquables.

Savez-vous ce qu’est un contenu remarquable ?

Le contenu remarquable se distingue par le fait qu’il est taillé pour un public particulier et lui apporte une réponse précise. C’est d’abord, et avant tout, une tentative forte de chercher à résoudre le problème de son audience. C’est un contenu qui pousse le lecteur à s’exclamer, à sursauter, à lui faire penser à ses 18 ans. Ce contenu-là, il se fait partager sur les réseaux sociaux comme un virus, il se commente des dizaines de fois. Après de longues semaines, on s’en souvient toujours. Hey, c’est le type de contenu que vous devez produire dès aujourd’hui !

Les avantages du bon contenu sont nombreux :

  • Il va drainer un trafic supplémentaire sur votre site corporate ;
  • Il va mieux positionner votre site sur les moteurs de recherche ;
  • Il va générer des leads ;
  • Il va apporter des ventes sur le moyen terme ;
  • En dernier, il va vous positionner comme un expert, un spécialiste de votre domaine.

N’est-ce pas ce dont vous avez toujours rêvé ?

En suivant les étapes suivantes, vous allez être capable de créer du contenu qui se distingue.

Définissez votre audience

contenu

L’une des erreurs fatales que les gens font est de créer un contenu sans prendre en compte leur cible réelle. Ça me rappelle mon premier blog que j’avais lancé sur le marketing. En fait, je parlais du marketing dans tous les sens. Je me disais que tous ceux qui étaient intéressés par le marketing allaient se ruer dessus… mais ce fut une belle erreur. Vous devez toujours savoir à qui vous vous adressez. Sinon, vous allez prendre le risque de créer du contenu, peut-être intéressant quelquefois, mais adressé à la mauvaise personne.

Pour débuter, commencez par coucher sur papier l’image de ceux à qui vous voulez parler en vous posant les bonnes questions :

  • Que font-ils?
  • De quoi ont-ils besoin ?
  • Où vivent-ils ?
  • Où passent-ils le plus de temps ?
  • Quelle est leur activité ?
  • Quels sont les problèmes que les gens de ce secteur rencontrent le plus souvent ?
  • Quel âge ont-ils ?
  • Qu’est-ce qui les fait vibrer ? Qu’est-ce qu’ils détestent le plus ?

Imaginons que vous ayez un blog qui parle de marketing. Allez-vous juste écrire sur le marketing comme ça ? Non. Ça serait une grosse erreur. En vous focalisant sur le marketing pour startup, vous êtes sûr de vous adresser à une audience précise.

Autre exemple, vous pouvez décider de lancer un blog sur la perte de poids. Allez-vous parler de façon générale de la perte de poids ? Non ! Vous irez droit à l’échec. En revanche, en vous focalisant sur les femmes qui viennent d’accoucher, vous êtes à même de bien déterminer quels sont leur préoccupation et d’écrire des articles pour elles uniquement, faits sur mesure et donc pertinents.

Bref, faites toujours l’effort de savoir à qui vous voulez parler en premier.

Définissez leur préoccupation

Pourquoi il est important de dépister la préoccupation de votre audience ? Car vous n’aurez rien à leur dire si vous ne savez pas ce dont ils ont besoin, ceux dont ils souffrent. Au mieux, vous serez en train de produire du contenu mal adapté pour votre audience actuelle. Et laissez-moi vous dire une chose, vous serez déçu de constater que personne ne commente votre publication, ne fait aucun partage. C’est ça que vous voulez ? Je crois que vous êtes sage pour comprendre votre intérêt dedans.

Apportez une réponse précise

Pourquoi croyez-vous que les gens vont sur les moteurs de recherche ? C’est tout simplement parce qu’ils ont un besoin d’information. Alors, faites leur plaisir, comblez leur soif. Que ce soit dans les articles de blog, les infographies ou les vidéos, après les avoir consommés, ils doivent se dire : « Waouh ! Cet article a vraiment répondu à ma question. À présent je suis mieux paré, je sais mieux faire X ou Y. » C’est ainsi que votre contenu aura la chance de se voir partager sur les réseaux sociaux.

Écrivez de façon concise et précise

Le web est semblable à un terrain de bataille où vous combattez continuellement contre plusieurs autres facteurs afin d’attirer l’attention des lecteurs. Ces derniers ont des mails non lus dans leur messagerie, ils ont des messages sur leur compte Facebook. Il y a tellement de distractions autour d’eux qu’il leur est difficile de porter attention à quelque chose de plus intéressant. Si votre contenu est concis, précis et bien présenté, les lecteurs l’apprécieront à coup sûr. Il ne sert à rien de faire de longs textes. C’est n’est pas la longueur qui compte ou la quantité, c’est la qualité et la pertinence qui font la différence. Que pas un seul mot inutile ne fasse donc partie de votre texte. Vous devez lutter à trancher le mot qui dépasse et qui n’apporte rien de supplémentaire.

Vos lecteurs veulent aller au fond de votre pensée, conduisez-les-y rapidement.

Écrivez comme à des enfants

contenu

Connaissez-vous le jeu mental qui se met en place lorsque vous écrivez à des enfants ? Votre cerveau fait un effort pour simplifier la transmission du savoir. Faites-en de même avec vos lecteurs, oubliez qu’ils sont des personnes adultes et éduquées. De grâce, abandonnez donc votre langage pédant et philosophique. Vos lecteurs n’ont pas besoin d’un énième cours de littérature. Quoi ? Vous vouliez utiliser un langage soutenu ? Nous ne sommes pas à l’université de Nanterre ici. Ce dont a besoin votre lecteur c’est de consommer rapidement votre contenu. D’ailleurs vous le savez, il n’a pas de temps devant lui ; il est un être pressé, trop sollicité par son environnement.

Rendez votre contenu actionnable

 

contenu

Vos lecteurs se fichent que vous ayez un bac + 15 ou un MBA machin truc. Vous les aimez, alors facilitez-leur la tâche. Faites du contenu qui ne les enseigne pas, mais qui les rend autonomes. Faites du contenu qu’ils seront capables de mettre en exécution sans vous appeler. Oui, les bons contenus enseignent, montrent l’expertise de leur auteur. Or le contenu remarquable met le lecteur sur la voie du possible, de la réalisation. Faites donc voir et sentir au lecteur que votre contenu est fait pour lui et est pensé à l’aider à être autonome. Il vous le rendra bien. Faites que mentalement il prenne votre place, qu’en l’espace de la consommation de votre contenu et jusqu’au moment de le mettre en pratique, il devienne vous. Vous gagnerez des fidèles à jamais.

Devenez le maître qui l’a rendu maçon et non le maître qui lui a appris des notions de maçonnerie. Finis les jours où on écrivait du contenu épistolaire, du contenu des littéraires intellectuels de bac +… Votre lecteur a un besoin : il veut résoudre son problème. Et seul un contenu conçu selon le modèle des modes d’emploi peut l’aider. Savez-vous pourquoi les modes d’emploi sont toujours appréciés des utilisateurs ? Pour la simple raison que même un nouveau-né peut les mettre en pratique. Et quand je parle de nouveau-né, je ne fais pas de blague. Ne riez pas. S’il vous plaît, ne compliquez plus la vie de votre audience, elle souffre déjà trop.

Créez un contenu engageant et provocateur

Savez-vous ce qui rend les articles populaires sur les réseaux sociaux ? C’est leur capacité à susciter l’avis des lecteurs. Votre contenu doit toujours être conçu de telle sorte qu’il interpelle le lecteur. Cela peut être par des sollicitations directes telles que des questions rhétoriques, des appels à l’action à la fin de l’article, ou indirectes comme l’utilisation des faits imagés. Toujours est-il que le lecteur doit se sentir concerné dans votre contenu, il doit se reconnaître dans le contenu. La seconde technique est d’utiliser des sujets provocateurs ou l’emploi des titres basés sur des clichés.

La seule façon qui permet de maintenir un succès sur le long terme, c’est d’engager continuellement les gens avec son contenu.

Par exemple « Pourquoi tous les marqueteurs sont-ils des menteurs ». Le plus important est que vous devez faire votre maximum pour susciter l’avis des lecteurs. C’est ainsi que votre contenu pourra se propager tel un virus sur les réseaux sociaux.

D’ailleurs, Joe Pulizzi, le grand gourou du content marketing a eu cette inspiration brillante : « La seule façon qui permet de maintenir un succès sur le long terme, c’est d’engager continuellement les gens avec son contenu ».

Vous saisissez tout à présent.

Faites une utilisation smart des images

Le web est devenu visuel. Et avec l’hyper-sollicitation des internautes, utiliser l’image devient un impératif. Non seulement elle rompt le rythme monotone d’un texte, mais elle permet aussi un ancrage plus approfondi des connaissances par le lecteur. Des études ont démontré que l’homme apprend plus vite lorsque cela est représenté par des images. Le visuel permet effectivement un ancrage soudé des informations dans le cortex cérébral humain. Ce n’est pas pour rien que vous voyez des gens plus captivés lorsqu’il y a une image, sans oublier que le visuel rend joli. Vous avez à présent des raisons de l’utiliser dans votre contenu. Ça peut être des photos, des captures d’écran, des infographies ou encore des vidéos. Mais le plus important est que cela doit soutenir le message que vous transmettez à vos lecteurs.

Tenez une conversation

contenu

Je sais, en écrivant votre article, vous vous dites : c’est moi le connaisseur, l’expert, et je vais leur montrer ce que j’ai dans mon sac, des tonnes de connaissances. Cela n’est pas mal en soi. Bien utilisée, votre expertise est mieux démontrée. Cependant, gardez-vous de parler avec un ton trop autoritaire. Personne n’aime à avoir une autorité au-dessus de lui. Pour vous faire mieux entendre, imaginez-vous tenir une conversation avec votre époux, votre femme, votre frère. Le ton conversationnel lie l’auteur au lecteur, il crée une connexion et instaure une communication invisible, mais bien réelle entre vos lecteurs et vous. De plus, cela permet au lecteur d’avoir un visage plus humain dans le contenu qu’il consomme. Brisez le rythme du texte, sortez un peu du cadre du donneur de leçon, faites allusion à un cas d’expérience personnelle et mettez-y une touche d’humour. Vos lecteurs vous adoreront pour cela.

Créez du contenu original

Du contenu, il se crée chaque jour sur la toile. Vous avez décidé de créer du contenu vous aussi ? Tant mieux. Mais il va falloir vous démarquer du lot. Pour dire vrai, je déteste lire un article sur un site X et aller sur un autre site Z voir un article similaire. On le sait, il est difficile aujourd’hui de créer un contenu à partir de zéro. Tant de blogs ou de personnes ont déjà traité le sujet que vous voulez aborder. Mais il faut trouver en quoi vous allez être différent. Libre à vous de créer du contenu léger, mais n’oubliez pas ceci : notre vieil ami Google veille au grain.

Votre contenu doit se distinguer par sa profondeur, l’angle que vous allez aborder doit paraître nouveau. C’est dans cette logique que vous aurez la chance d’être vu, et par les hommes et par les moteurs de recherche.

S’il vous plaît, écrivez bien

contenu

Qui aime lire un texte truffé de fotes de gramère, d’hortaugraphe ou de frapes ? Personne. Et le comble, c’est que vous pouvez avoir le meilleur contenu au monde, mais si vous avez laissé des parcelles de fautes par-ci et là, alors vous êtes très mal parti. Vous employez encore abusivement des adverbes ? De grâce, jetez-les au placard. Utilisez des noms ou des adjectifs à la place. Vous êtes passé maître dans l’art d’utiliser les phrases complexes et volumineuses ? Sachez que vous agacez vos lecteurs. La phrase simple est à prioriser. Adoptez la structure sujet + verbe + complément. Facilitez la vie à tout le monde. Vous n’avez aucune chance de vous distinguer positivement avec un mauvais style d’écriture et des fautes à l’infini.

Utilisez un titre magnétique et électrisant

Neil Patel, brillant entrepreneur et fondateur de kissmetrics et CrazyEgg a affirmé ceci :

Il faut toujours se focaliser à créer des titres forts. Un bon titre attire l’intérêt des lecteurs et les invite à lire votre contenu.

Considérons ensemble un instant ces statistiques de Copyblogger:

  • 80% des gens liront vos titres ;
  • Mais seule 20% de ces gens liront le reste de votre contenu.

Cette statistique met en exergue l’importance cruciale du titre qui devient tout aussi important que le contenu lui-même. La première raison pour laquelle les lecteurs cliquent sur un article ou un autre contenu vient de la conception du titre. Des titres accrocheurs, captivants piquent la curiosité et motivent le lecteur à s’intéresser à votre contenu. Pensez à ces sites d’information en ligne qui ont découvert le secret d’écrire des titres captivants. Buzzfeed pour ne citer que lui, est passé maître dans l’art de rédiger des titres percutants. D’ailleurs, allez-vous en inspirer.

Êtes-vous encore là ? Je sais, cet article fut long (près de 2600 mots), mais il le valait bien.

C’est pour vous éviter de perdre votre temps dans le futur que je l’ai conçu ainsi.

Au final, rendre son contenu « remarquable » n’est pas très compliqué. Avec la volonté, les prérequis nécessaires et du temps à disposition, vous arriverez à faire sortir votre contenu du lot et à l’exposer à des milliers de personnes qui l’apprécieront à coup sûr. Ce qui occasionnera plus de trafic, plus de vente et plus de générations de leads.

Source image: Shutterstock

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Steve Wantong

Steve Wantong est copywriter, rédacteur web freelance et content marketeur. Au quotidien, Il crée des contenus stimulants et engageants, qui aident les professionnels du web à convertir leurs visiteurs ordinaires en clients fidèles. Vous pouvez faire appel à ses compétences pour donner une coloration persuasive à vos textes et générer plus de vente. N'hésitez pas à le contacter pour tous vos besoins de contenus web.

 


5 Commentaires

  1. Excellent article Steve!

    Tout le monde (ou presque) peut créer du bon contenu.

    Mais le contenu vraiment remarquable est beaucoup plus rare. Il y a certains bloggeurs capable de nous faire passer des heures sur leurs sites à toujours en vouloir plus.

    L’écriture est une alchimie difficile à décoder mais je crois que tu en livre les principales clés

  2. Effectivement 11 étapes essentiels pour que son contenu aguiche l’oeil.

    Mais … car il y a un mais dans l’histoire. Cette article est le parfait exemple d’un contenu qui n’est pas remarquable et qui n’utilise pas ces 11 techniques.

    Bien sur il n’y a aucune attaque auprès de Steve Wantong qui fait un bon travail de netlinking avec ce type d’article.

    Je trouve que cette article est l’exemple à ne pas suivre, un sujet vu 1000 fois sous 1000 formes et très léger.
    On parle de « grand » principe en les définissants mais il ne sont n’y illustré ni détaillé.

    Je trouve vraiment dommage de voir ce type d’article qui je trouve pauvre un valeur ajouté et qui loupe la cible des marketeurs 🙁

    • Salut Nicolas et bon début d’année 2016.

      Vous faites là, une remarque forte intéressante. Vous trouvez que je n’applique par les principes que j’énonce. Soit, je l’admets peut être; et j’avoue ne pas tout savoir dans mon champ disciplinaire.
      S’il vous plaît, pourriez-vous lister ici les ingrédients nécessaires pour créer un très bon contenu? Il est évident que les lecteurs de Webmarketing-com en profiteront.

      Bien cordialment.

  3. Article pratique pour se remémorer l’essentiel. Il tient ses promesses. Le titre correspond au contenu.
    Merci.

  4. Merci pour ces conseils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *