Best Of Blogosphère Editorial Web — 17 décembre 2015 — 8 commentaires
25 astuces pour devenir un parfait blogueur

Soyons honnête, le « Parfait Blogueur » est une utopie, au même titre que celle du Prince Charmant démocratisé par Disney. Je suis loin d’être un blogueur parfait (ou même un prince charmant) et je n’en connais aucun ! Ceci dit, il est possible d’en dresser un portrait-robot à partir de toutes les bonnes pratiques observées sur le Web. Ainsi, voici 25 astuces qui vous aideront à vous rapprocher de la perfection…

Le parfait blogueur se prépare avant de se lancer sur le Web

1 – Déterminez vos objectifs en tant que blogueur

Si à la question « Quel est mon objectif avec ce blog ? », votre réponse est « Devenir une star », alors inscrivez-vous au casting de Secret Story. Vous aurez plus de chance de réussir (si tant est qu’on puisse parler de réussite).

Plus sérieusement, pour devenir un parfait blogueur, vous devez vous fixer un objectif concret et réalisable du genre : partager votre point de vue et initier le débat, partager votre passion, aider les autres, vous faire un portfolio pour lancer votre carrière, gagner un revenu complémentaire, gagner votre vie… Bref, déterminez clairement ce que vous visez afin de vous y tenir et de savoir où vous allez.

2 – Choisissez la niche de votre blog

Nous pourrions aussi parler de thème ou de ligne éditoriale. Quoi qu’il en soit, il s’agit de trouver le sujet de votre blog en faisant attention qu’il ne soit ni trop large, ni trop restreint, et que vous puissiez avec ce sujet vous positionner comme un expert. Il est important de faire des recherches pour trouver une niche qui vous correspond et éventuellement une niche rentable si vous avez pour objectif de gagner de l’argent avec votre blog.

3 – Ciblez l’audience de votre blog

Si vous dites à un spécialiste du marketing « Moi, ma cible, c’est tout le monde ! », alors vous allez certainement le voir sourire. Même les plus grandes multinationales de ce monde n’ont jamais lancé quoi que ce soit en ayant pour cible tout le monde. En tant que futur parfait blogueur, vous avez pris le temps de choisir votre niche, alors prenez le temps de bien définir votre cible. Des femmes au foyer de 30 à 50 ans ? Des gérants de petites entreprises ? Des passionnés de voyage en sac à dos ? Votre blog et son contenu devront être adaptés à cette cible.

4 – Nommez votre blog et achetez un bon nom de domaine

Cela semble évident et pourtant, c’est un travail conséquent et super important, quitte à passer plusieurs jours à y réfléchir, quitte à faire un véritable brainstorming et à demander l’avis de personnes autour de soi (idéalement faisant partie de sa cible).

Le nom de votre blog parfait se doit d’être clair et concis. Il doit correspondre à votre niche, à votre personnalité, à votre ton, et doit vouloir dire quelque chose pour votre cible. Le but est qu’il reste en tête, qu’il impacte le public, qu’il soit facile à retenir, dire et écrire.

Le nom de domaine se doit d’être personnalisé. Alors, réservez-le au plus vite, même si ça vous coûte quelques euros par an. Si possible, il correspond à votre nom de blog et ses caractéristiques sont identiques : facile à retenir, lire, dire, écrire…

Le parfait blogueur soigne le contenu de son blog

5 – Un article de blog, c’est un seul sujet

Il n’y a pas de parfait blogueur sans contenu de grande qualité, il sera votre cheval de bataille, votre identité et la preuve de votre expertise. Et pour cela, évitez de perdre vos lecteurs et de traiter plusieurs sujets en un seul article. Chaque article doit aborder une question, un problème, un sujet : jamais plus ! Si jamais vous souhaitez aborder un autre sujet, alors faites-en un nouvel article et insérez un lien dans le précédent.

6 – Adaptez le ton de votre blog

Le parfait blogueur est celui qui connaît sa cible, qui la comprend et surtout, qui parle comme elle, avec les mêmes mots. S’il existe un décalage de ton entre votre cible et vous, vous ne l’atteindrez pas et ne l’intéresserez pas. N’hésitez pas à employer un ton sérieux avec des termes techniques ou à l’inverse un ton décontracté et décalé : adaptez-vous à votre cible !

Autre conseil : n’hésitez pas à vous adresser directement à votre cible, à vos lecteurs. Généralement, le vouvoiement est de mise. Mais le tutoiement est envisageable et n’est pas choquant, surtout pour donner plus de proximité et construire la confiance.

7 – Donnez du rythme aux articles

Rythmer un article, c’est éviter les gros blocs de texte, faire des paragraphes et bien les agencer, les imbriquer logiquement. C’est aussi écrire des phrases courtes et pas trop alambiquées. Vous ne faites pas de littérature (a priori) et vous n’êtes pas Émile Zola qui rédigeait des descriptions de plusieurs pages parfois. Soyez clair, allez droit au but : les lecteurs de blog veulent des informations concrètes, rapides, sans prise de tête.

Pour éviter de casser ce rythme, pensez aussi à soigner la construction grammaticale de vos phrases ainsi que votre orthographe. Nous avons tous droit à l’erreur, mais il n’est pas envisageable qu’un article soit difficile à lire à cause d’une orthographe catastrophique ou d’un mauvais français.

8 – Soignez vos titres et mots-clés

Un blogueur parfait écrit bien, mais il connaît aussi les bases du référencement et du SEO, ou alors il sait bien s’entourer et se fait conseiller par un spécialiste. La base est simple : utilisez des mots-clés déterminés au préalable et de façon naturelle, soignez vos titres d’articles et de paragraphes, adaptez l’adresse URL de l’article, écrivez une bonne méta description…

Le parfait blogueur fait partie d’une ou de plusieurs communautés

9 – Intégrez-vous à une communauté qui vous correspond

Ne restez pas dans votre coin, car vous n’êtes évidemment pas le seul dans votre domaine. Il existe des communautés de blogueurs mode, de blogueurs voyage, de blogueurs en webmarketing, etc. Il vous suffit de trouver la ou les vôtres et de vous y intégrer, que ce soit par l’intermédiaire d’un groupe Facebook ou Linkedin, d’un forum ou tout autre moyen, même en dehors du Web.

L’objectif ? Échanger, partager, collaborer… Comme avec des collègues de travail ! Ainsi, vous vous enrichissez de conseils, de techniques, d’opportunités, et vous faites aussi connaître votre blog par d’autres professionnels du milieu.

10 – Développez une communauté autour de vous

Je parle ici d’une communauté autour de votre nom, de votre blog et de votre expertise. Comme un chanteur qui aurait une fanbase, vous allez développer et fédérer autour de vous une communauté de personnes qui fait partie de votre cible et s’intéresse au contenu que vous proposez.

Cette communauté sera votre premier cercle de soutien, vous permettra de vous faire connaître et de partager vos contenus aussi. Aujourd’hui, ce type de communauté se construit essentiellement via les réseaux sociaux. À vous d’apprendre à les gérer correctement dans cette optique (et non dans l’idée de partager vos photos de vacances chez Tata Suzanne !).

11 – Chouchoutez les lecteurs de votre blog

Dans la continuité de l’item précédent, un blogueur parfait prend le temps de chouchouter les lecteurs de son blog afin de développer le mieux possible sa communauté. Il vous faudra être attentionné, répondre aux questions, commentaires et messages privés… Gardez en tête que ce sont vos lecteurs et les membres de la communauté que vous construisez qui feront au final votre succès.

12 – Sachez écrire pour les autres blogueurs

Je parle ici d’article invité ou de guest blogging pour les bilingues. C’est un moyen intelligent et formateur de collaborer avec d’autres blogueurs de votre communauté tout en montrant votre expertise à un public cible qui est proche du vôtre. Le parfait blogueur écrit beaucoup pour son blog, mais écrit régulièrement pour les autres aussi !

Le parfait blogueur sait communiquer autour de son blog

13 – Faites parler de vous sur le Web

L’objectif est de vous faire connaître sur Internet par l’intermédiaire de votre contenu et de votre expertise. Cela consiste à communiquer au sujet de votre blog, que ce soit sur vos réseaux sociaux, dans des campagnes d’emailing, en faisant du guest blogging ou en offrant un produit numérique gratuit par exemple. Vous pouvez aussi commenter intelligemment et de façon construite sur des articles d’autres blogs, ou encore offrir votre aide et vos conseils dans des forums de discussion spécialisés dans votre domaine. Soyez proactif : un parfait blogueur ne s’arrête jamais à de la création de contenu.

14 – Faites parler de vous en dehors du Web

Vous êtes fait de chair et d’os, alors sortez rencontrer le monde ! Un blogueur parfait sait parler de son domaine de prédilection et de son blog sans prendre la tête aux autres. Vous pouvez commencer par en parler autour de vous, à votre famille et vos amis, mais l’idéal sera par exemple des rencontres professionnelles ou des conférences où vous pourrez converser avec des gens faisant partie de votre cible. Montrez-vous passionné en public autant que sur le Web !

Le parfait blogueur soigne les aspects techniques de son blog

15 – Prenez soin du design de votre blog

Cela vous paraît évident ? Et pourtant, encore nombreux sont les blogs qu’on a envie de fermer aussitôt à cause d’un design qui donne mal à la tête ou qui n’est pas du tout user-friendly. Visez quelque chose de simple ou de minimaliste, tout en restant moderne et professionnel et en apportant une pointe de personnalité pour qu’on vous reconnaisse. Sans exagérer bien sûr, pas besoin de petit avion à la place de votre curseur si vous êtes spécialisé dans le voyage !

16 – Proposez un blog rapide

Des temps de chargement trop longs vous feront assurément perdre des lecteurs : un parfait blogueur possède donc un outil rapide d’utilisation ! Parfois, il s’agira de réglages techniques poussés ou du choix d’un bon hébergeur par exemple. Mais souvent, vous pouvez jouer vous-même sur cette rapidité en limitant notamment le nombre d’images lourdes ou les gros designs qui prennent du temps à se charger.

Il est primordial de faire attention à ces spécificités techniques, mais comme dans l’item précédent, sachez que déléguer n’est pas tricher ! Les blogueurs professionnels s’entourent souvent de spécialistes techniques qui pourront les aider (designer, programmeur…).

Le parfait blogueur pense à la monétisation de son blog

17 – Prendre des dispositions dès le début

Évidemment, je parle ici du cas où votre objectif est de gagner de l’argent avec votre blog que ce soit pour payer vos dépenses d’hébergement et de nom de domaine, ou bien de tirer un véritable revenu. Et étant donné que votre objectif a été déterminé en premier (cf item n°1), vous devriez être dans la possibilité de prendre vos dispositions dès le début de la création de votre blog.

Par exemple ? Prévoyez de la place pour mettre des encarts publicitaires, soignez vos articles pour montrer qu’on peut vous faire confiance pour des articles sponsorisés, rédigez une page destinée aux annonceurs qui souhaiteraient mettre en place un partenariat avec vous (pubs, sponsoring…).

18 – Préparez des produits numériques à vendre

Le parfait blogueur propose toujours à la vente de bons produits numériques (ebooks, formations vidéo…). Alors, faites en sorte de travailler sérieusement sur vos propres produits, car ils ne se créent pas en cinq minutes. Choisissez un format, un thème précis dont vous savez être expert et qui intéressera votre cible tout en étant complémentaire de votre blog. Le but est simple : vendre vos propres produits et en tirer un revenu passif à long terme.

19 – Pensez Lead Nurturing

Je vous invite à vous renseigner sur ce qu’est le Lead Nurturing, maillon indispensable d’une stratégie de contenu (Inbound Marketing), car cette technique vous permettra de monétiser votre blog en vendant vos propres produits. En clair, généralement grâce à une stratégie d’emailing pointue, il s’agit de fidéliser vos lecteurs, de les transformer en prospects en leur apportant le contenu dont ils ont besoin pour au final en faire des clients de vos propres produits. Le blogueur parfait va se créer une base d’emails remplie de prospects auquel il pourra, à terme, proposer ses produits.

Le parfait blogueur est un travailleur organisé

20 – Organisez votre temps de rédaction d’articles

Un blogueur parfait se doit d’avoir une hygiène de travail parfaite. Ainsi, vous devez déterminer les plages horaires pendant lesquelles vous allez écrire (les mercredis soir, le week-end, les jeudis et vendredis matin avant le boulot…), car votre but est de produire du contenu régulièrement et efficacement, non de travailler en dilettante. Faites-vous un plan de rédaction, et tenez-vous y.

21 – Planifiez vos publications d’articles

En fonction de votre capacité de production, faites un plan de publication, du genre un article tous les lundis soir, deux articles par semaine, etc. Déterminez quel est votre objectif de publication, quitte à faire évoluer ce plan au fur et à mesure de la vie de votre blog. Puis, pour gagner du temps et garder le rythme, utilisez les outils à votre disposition sur votre blog pour planifier la publication automatique des articles.

22 – Planifiez votre communication

Tenez un emploi du temps précis par rapport à la communication autour de votre blog. Quand poster sur vos réseaux sociaux ? Combien de publications par jour ou par semaine ? Quel type de publication poster (article de blog, autopromotion, actualité ou autre) ?

Dans le même ordre d’idée, prévoyez dans votre planning d’écrire X commentaires par semaine sur des articles d’autres blogs, ou de répondre à X questions sur des forums de discussion spécialisés.

Enfin, donnez-vous un moment chaque jour (ou chaque semaine ?) pour répondre à vos emails et autres messages Facebook par exemple. Répondre au fur et à mesure peut vous prendre un temps monstre, car vous êtes à chaque fois obligé d’arrêter ce que vous faites.

Le parfait blogueur est lui-même et sait se mettre en avant

23 – Montrez votre personnalité en bloguant

Vous êtes un blogueur, pas le webmaster d’un site d’actualités médicales ou le gestionnaire du site de la Sécurité sociale ! Un blogueur est une vraie personne, un humain, pas une machine. Alors, montrez-le. Peut-être que des dizaines de personnes ont déjà écrit sur le thème que vous avez choisi, c’est votre personnalité qui fera la différence.

Vous n’êtes pas qu’une signature en bas d’une page et vos lecteurs seront ravis de mettre un nom sur un visage : osez les photos, osez les vidéos. Plus un lecteur aura l’impression de vous connaître, de vous côtoyer, meilleur ce sera pour le succès de votre blog.

24 – Ne soyez pas trop inspiré

S’inspirer des meilleurs, pourquoi pas, pour commencer, pour apprendre les techniques. Mais sachez que le blogueur parfait propose des articles originaux, dont il ne s’est pas inspiré ailleurs, avec des conseils personnalisés de son cru. Sérieusement, vous imaginez que Picasso aurait été connu s’il avait choisi de faire des reproductions de Monet au lieu de laisser parler sa personnalité ? En clair, soyez vous-même, pensez par vous-même, créez par vous-même.

25 – Soyez passionné pour faire durer votre blog !

Il n’y a pas de secret, le blogueur parfait aime ce qu’il fait, c’est un passionné et ça se sent dans chacune des lignes de ses articles. Pour durer dans le blogging, il faut être passionné. Du moment où vous vous forcerez d’écrire, vous vous ennuierez, vous ennuierez votre audience et vous finirez par abandonner. Tenez-vous-le pour dit !

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Julien Valat

Depuis 2012, je suis un blogueur compulsif, auteur, gestionnaire de communauté pour moi et pour d'autres, bref, j'aide et je conseille ! En 2015 j'ai décidé de sauter le pas et de devenir nomade digital, pour me balader un peu partout avec une seule contrainte : avoir mon ordinateur et le Wifi.

 


8 Commentaires

  1. Salut Julien, j’ai vraiment aimé ce partage d’expérience.

    Je suis ce qu’on peut appeler « un nouveau blogueur ». Alors tu comprend aisément que les conseils et astuces de ce genre ne me feront que le contraire du mal.

    Bref, j’ai une question sur la définition de la ligne éditoriale ou niche comme tu dis. Moi j’ai ouvert ce blog juste pour donner mon opinion, faire mon analyse personne de l’actualité de façon générale. Est-ce tenable, cette ligne généraliste?

    lien de mon blog (non pro… en fin pour l’instant!) tbakharry.wordpress.com.

    Merci!

    • Salut Bakary !
      Content que tu aies apprécié l’article ! Alors par rapport à ta question, je pense que tu peux très bien choisir d’écrire des articles pour donner ton opinion, c’est le propre du blogueur finalement 🙂
      C’est sûr que c’est souvent plus apprécié par les lecteurs qu’il ait une ligne directrice, au moins un thème global pour qu’on puisse se dire « Ah tiens, je vais aller voir ce que pense Bakary sur ce sujet ».

      Le principe de la niche c’est surtout dans l’objectif de cibler un public précis, pour te positionner comme un expert dans un thème, et ainsi devenir une référence, attirer plus de visiteurs dans ta cible, et potentiellement à terme, tirer un revenu de ce blog…

      Mais comme tu dis, tu en es au début. Peut-être qu’au fur et à mesure tu vas te recentrer naturellement sur thème, trouver un sujet que tes lecteurs apprécient plus, etc…

      En tout cas, continue d’écrire !

  2. Article excellentissime !

    C’est vraiment le BABA du blogging.

    Mais aujourd’hui si on veut monétiser son blog, quels conseils donneriez vous pour sortir un produit de qualité dans une niche un peu large ?

    • Merci du compliment 🙂
      Franchement, pour monétiser ton blog, on pourrait faire un site entier de conseils. D’ailleurs je t’invite à consulter le blog de Théophile Eliet (bloginfluent), avec qui je collabore souvent dans ce domaine.

      Mais la première chose qui me vient à l’esprit, c’est d’abord que tu sortes un produit (ebook, formation en ligne…) qui répond à une question précise que se pose ta cible (plus la question parait « impossible » à résoudre, plus tu vas intéresser du monde).

      Puis aussi, je dirai qu’il faut que tu y mettes beaucoup de personnalité, un ton qui te correspond et des conseils qui te sont propres. Parce que sur Internet, tout est déjà là, ou presque. On invente plus grand chose. Donc l’important, c’est que tu de démarques beaucoup par le ton et la personnalité de ton produit. Après ce n’est que mon avis 🙂

  3. Excellent article… et tous vos conseils sont pertinants. Merci surtout pour le dernier paragraphe !

  4. Salut Julien,

    Merci d’avoir pris le temps de me répondre. Je passerai davantage ici désormais. Et merci de m’encourager à écrire.

    J’espère lire un de tes commentaires (critique avisé) un jour sur ce que j’appelle mon blog (je sais bien que ça en a juste l’air… en fin pour l’instant).

    Salutations!

  5. SUPER article !

  6. Merci pour cet article ! Il est super!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *