Référencement naturel — 26 novembre 2015 — 20 commentaires
6 légendes SEO qui me font enrager

Vous savez ce qui me fait enrager le plus dans mon activité de référenceur ? Ce sont ces légendes urbaines qui sont fondées sur de fausses croyances. J’ai découvert le référencement naturel peu après la naissance de Google. Et depuis, certaines légendes SEO persistent et semblent immortelles. Mais d’où vient cette vie éternelle ?

  • Manque de formation des webmasters, développeurs web et responsables marketing ?
  • Désir de « référenceurs » trop peu formés de conserver leurs secrets ?

Je pense que ces 2 raisons coexistent.

Remettons à plat certaines légendes qui courent toujours dans le monde du référencement. Il semblerait que nous n’en sommes pas quittes, mais vous n’aurez plus d’excuses pour 2016 !

Mythe 1 : Les réseaux sociaux vous feront monter au sommet de Google

Vous pensez vraiment qu’obtenir des liens à partir de Facebook améliorera votre référencement sur Google ? En réalité, les réseaux vous aideront à acquérir une meilleure visibilité. Il y a une vraie différence entre cause et conséquence, comme de nombreuses études l’ont montré.

Je vous invite à méditer ce processus :

Plus de partages sociaux -> meilleure visibilité -> plus d’opportunité d’obtenir des backlinks -> plus de liens à partir de sites faisant autorité -> meilleur positionnement sur Google.

Mais publier un maximum de tweets pour améliorer votre référencement ne vous mènera pas loin. Les liens réalisés à partir de réseaux comme Facebook, Twitter ou Linkedin ne sont pas pris en compte par Google.

Par contre, il semblerait que la visibilité d’un compte Google+ soit jugée plus importante par son père, Google. Quoi de plus surprenant ?

Mythe 2 : Référencement = des mots et des liens

Ce mythe est le produit des évolutions du monde du référencement. Il n’y a pas si longtemps, le SEO se reposait encore sur les liens et les mots-clés. Des liens d’autorité et la recherche de mots-clés sont toujours des éléments essentiels. Mais Google tend aujourd’hui à mettre les marques en devant de scène.

Tapez « études relations publiques » sur Google et lancez la recherche. La majorité de ces 10 premiers résultats n’ont pas énormément de liens entrants et ils n’ont probablement jamais réalisé de recherche de mot-clé. Mais y reconnaissez-vous un nom ou l’autre ? ISCOM, ONISEP, Université de Montréal… Aujourd’hui, investir dans votre marque vous aide immédiatement et vous apporte de la notoriété. Cela vous permet aussi d’acquérir plus rapidement des liens d’autorité.

Créez une marque et sa réputation n’a jamais été autant à la mode. Et Google suit le mouvement.

Mythe 3 : Le référencement technique est mort

Google a investi dans Google Webmaster Tools Search console pour rendre le côté technique du SEO plus accessible. Mais cela ne vous épargne pas de mettre des redirections en place lorsque vous refondez votre site. De nombreuses entreprises me contactent après avoir refondu leur site et perdu leur visibilité. Des redirections propres sont à mettre en place. Google pourra alors profiter pleinement de la fraîcheur de votre site, et donc, vous mettre plus en avant.

Tout webmaster devrait donc étudier et comprendre les bases du référencement naturel, d’un point de vue technique également.

Mythe 4 : Super, c’en est fini avec le SEO !

En réalité, vous n’en aurez jamais fini avec le référencement, ce monde est en constante évolution. Suivez les meilleures pratiques, et dans 6 mois certaines seront à éviter.

Prenons l’exemple des photos d’auteurs qui s’affichaient dans les résultats de Google il y a encore quelques mois. J’ai expliqué à mes clients qu’avoir une telle photo les crédibilisera et augmentera leur taux de clic (la photo attire l’œil). Et puis hop, voilà que Google supprime ces photos de ses résultats.

J’avais auparavant ma photo sur différents articles de blog et je trouvais ça sympa et utile. Mais voilà, it’s all gone. Aujourd’hui, nous devons attirer l’attention autrement.

Mythe 5 : Adwords vous garantira un bon SEO

Voilà encore une légende qui a du mal à se faire comprendre comme telle. Adwords est tout à fait pertinent, surtout pour des expressions sur lesquelles vous n’êtes pas encore bien visible.

Aussi, analyser vos stats Adwords, via Google Analytics, vous permettra de mieux comprendre l’intérêt de tel ou tel mot-clé. Il est donc intéressant de réaliser une campagne test Adwords pour juger de quels mots-clés mettre en avant sur votre site.

Mais le mythe chantant qu’utiliser Google Adwords pour faire monter votre site dans les résultats naturels de Google, vous pouvez l’oublier.

Mythe 6 : Votre stratégie ne devra jamais changer

L’homme tombe facilement dans la routine, et cela peut se faire au détriment d’un bon travail SEO : suivi, analyse, travail récurrent… Mais certaines méthodes évoluent.

Aujourd’hui, dans Google Analytics, il est difficile de voir quels mots-clés vous amènent le plus de trafic. Votre stratégie de mesure doit évoluer en fonction des données dont vous disposez.

En résumé :

  • L’internaute évolue dans son comportement de recherche ? Votre SEO doit s’adapter.
  • Google adapte sont algorithme ? Faites évoluer votre site en conséquence.

Et vous, avez-vous déjà eu affaire à d’autres légendes du référencement ?

Source image : mobiusmedia.co.uk

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Patrice Decoeur

Consultant SEO et stratégie web, Patrice a débuté sa carrière dans le référencement en 2001. Amoureux du marketing, il accompagne les entreprises qui veulent grandir aussi grâce à internet.

 


20 Commentaires

  1. Mythe 5 : Adwords vous garantira un bon SEO

    Alors je suis pas vraiment d’accord sur ce point.

    Ce n’est pas faire une campagne adwords qui augmentera le seo.

    En revanche l’augmentation de trafic ciblé de qualité sur le site diminu les taux de rebond et augmente le temps moyen de fréquentation du site. Chrome ou autre toolbar observe cela.
    Et qui nous dit que Google n’exploite pas ces données pour tester de nouvelles position dans les SERP.

    En fait j’ai observé que toutes campagnes d’acquisition de trafic pouvait avoir un impact sur le SEO.

    Rien de mesuré mais un sentiment bien présent je trouve.

    • Bonjour Nono
      J’ai indiqué qu’Adwords ne garantissait pas un bon SEO. Mais je suis tout à fait d’accord qu’il peut participer à l’optimisation du référencement.
      Par exemple, il fait connaître un site et cela peut faire que l’on parle de lui, avec des backlinks -> positif pour le SEO.
      Merci pour tes précisions.

    • Effectivement google optimise le référencement via adword – analytic ou le Search console…Mais c’est tres technique tous ça, google ne nous fournie que 20% des données pas de backlink – domaine utilisé, ip/ domaine….

  2. dsl pour l’orthographe j’ai été un peu vite…

  3. Autre Mythe : Que les sites non-responsive vont disparaître de Google.
    J’entend ça presque toute les semaines ! Et des agences utilisent cet argument pour faire peur aux responsables de communication ou chefs d’entreprise pour inciter à faire une refonte rapidement….

    • Entièrement d’accord avec vous Thomas V.

      Par ailleurs, j’ai un contre exemple pour le mythe 1, qui doit nous rappeler que l’essentiel est d’abord de savoir qui sont nos clients, où sont ils et qu’attendent ils.

      J’ai développé l’un de mes sites avec une agence peu connue de Province car aucune agence parisienne n’a voulu me suivre à l’époque. L’agence n’est pas un spécialiste du SEO mais après 2 appels d’offre, je n’ai pas eu le choix.

      Réfractaire à Facebook, je n’avais que Twitter pour m’exprimer. Résultats après 7 mois de visibilité : 8000 visiteurs uniques par mois et près de 200 usages, sans compter la presse et d’autres professionnels.

      La communauté que je comptais sensibiliser était quelque peu représentée sur Twitter mais la viralité a fait son oeuvre car le site répond aux besoins de ces personnes.

      A méditer aussi.

      Merci pour l’article et la discussion

    • Merci pour ton ajout Thomas
      On y croyait tous avant le fameuse mise à jour « responsive design ». Mais de fait, le fait d’avoir un non responsive ne porte toujours à l’heure actuel aucun préjudice au référencement. Par contre, point de vue utilisateur, pensez-y.

  4. Super article, merci pour cette mise au point !

  5. A propos de mythe 5, c’est vrai Adwords ne garantie pas le bon SEO mais il y a vraiment un impact sur le positionnement si tu arrêtes la campagne. C’est le cas que j’ai rencontré, j’ai décidé de ne plus faire l’Adwords et après ça mon site a perdu 4 places.

  6. C’est vrai qu’aujourd’hui, beaucoup ne font plus trop attention à la dimension technique du SEO. Pourtant, c’est indispensable. Si beaucoup d’outils existent aujourd’hui pour simplifier un maximum tous ces aspects techniques, il ne faut pas oublier ni négliger sur quoi sont basés ces outils. Les moteurs de recherche ne sont pas humains. A la base, tout est technique. Alors oui, la sémantique est importante mais sans la technique, elle ne sert à rien. La sémantique et la technique ne peuvent pas fonctionner l’une sans l’autre. Rien que le fait d’analyser et de classer de la sémantique, c’est technique pour un moteur de recherche !

  7. Quid d’un bon vieux lien taggué en commentaire d’un article de blog? 🙂

    • Bonjour Armagnac,
      Oui, mais non ! Les liens sur les commentaires ne sont généralement plus suivis de Google (attribut nofollow). Google a même tendance à vouloir « punir » ces liens. Le mieux est de mettre des liens pertinents, en rapport direct avec le sujet dont il est question sur le site.
      Merci

    • Les liens nofollow sont pris en compte par google mais avec un poids moindre . De plus il convient de garder un bon ratio nofollow/follow pour rester « naturel » aux yeux des moteurs donc si vous vous engagez dans une sttategie d acquisition de liens follow il est bon de placer aussi des liens nofollow

    • Merci pour ta précision Antoine.
      Pour éviter d’être détecté par Google comme « lien voulant améliorer votre SEO », n’hésitez-pas à utiliser des mots sans rapport direct avec la page de destination. Avoir des liens optimisés ET non optimisés vous apporte plus de crédibilité pour Google.
      Sur un commentaire de blog par exemple, vous pouvez indiquer votre prénom, plutôt qu’un mot clé.

  8. Le Mythe 1 est vraiment ancré dans les moeurs, pour certains, Facebook va bouffer Google ! Sans déconner…

  9. Le trafic additionnel apporté par Adwords peut tout de même impacter positivement les statistiques Google Analytics (trafic, taux de rebond …) ainsi que le nombre de liens partagés naturellement, et donc être très positif pour le référencement !

  10. Mythe 4 : en effet, le travail de référencement naturel n’est jamais, sans compter que Google met régulièrement à jour son algorithme.

    Il suffit de comparer une période ou l’on met en place une stratégie de SEO et une autre ou l’on est inactif pour voir que votre site dégringole dans les pages de résultats….

  11. Je peux vous compter plus qu’un trentaine de mythes au niveau SEO, il y a le mythe de mettre un mot-clé dans le nom de domaine, les White Hats existent, l’achat de liens est pénalisé par Google, s’inscrire sur des centaines d’annuaires est bénéfique pour votre référencement (celle là me rend fou), le but du référencement, c’est d’être N°1 sur Google…ect si je continue je n’arrêterai jamais et malheureusement tous ces mythes ont été lancés par des référenceurs!!!

  12. Des mythes qui peut-être ont été valables pendant un moment non ?
    Dans tous les cas, il n’y a pas à se poser la question de quelle technique fonctionne ou non, il convient avant tout de produire du contenu de qualité, car la qualité est prise en compte par google et ça ce n’est pas un mythe 😉

  13. Mythe 2 : Référencement = des mots et des liens

    DÉSOLÉ mais ce n’est pas un mythe, c’est une réalité. On peut ajouter la notion de comportement, mais ce critère reste moins important que le texte et les liens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *