Best Of Inbound Marketing Mobile Marketing Vidéo — 16 novembre 2015 — 6 commentaires
Pourquoi intégrer la vidéo dans sa stratégie marketing ?

Pendant longtemps, la vidéo marketing a été considérée comme l’apanage des grandes marques et de gros budgets, aujourd’hui ce n’est plus le cas. En effet, les coûts de production ont diminué de manière significative ces dernières années plus besoin d’être un expert en technique pour savoir comment ça fonctionne. Nos terminaux mobiles (iPhone, smartphone, phablette) font très bien l’affaire. Selon Cisco, 74 % du trafic internet comportera de la vidéo en ligne en 2017. En outre, 51,9 % des professionnels dans le monde mentionnent la vidéo comme le contenu avec le meilleur retour sur investissement (étude eMarketer)

La vidéo, médium idéal pour une relation de confiance

Outre l’image dynamique et tendance qu’elle offre à la marque, la vidéo améliore de façon considérable les conversions et la taille du panier d’achats. En effet, le taux de conversion moyen d’un site web sans vidéo est de 2,9 % seulement contre 4,8 % pour un site utilisant de la vidéo (Source : Aberdeen Group).

Attrayante et moderne, la vidéo apparaît comme le support idéal pour apporter des informations intéressantes et détaillées sur un produit et gagner la confiance des consommateurs. En réalité, elle a le pouvoir de combiner son, image et dialogue pour apporter des histoires vivantes et créer des liens affectifs véritables entre le spectateur et la marque. Mais, comme tout contenu, elle se doit d’être pertinente, calibrée et attractive pour que l’internaute accepte de la regarder jusqu’au bout.

En effet, quand vous réussissez à faire venir des visiteurs sur votre site, vous n’avez alors que quelques secondes pour capter leur attention avant qu’ils ne perdent tout intérêt. Aussi, identifiez le public que vous souhaitez atteindre et assurez-vous que la vidéo soit pertinente pour lui, qu’elle apporte de la valeur et réponde à un besoin. Il passera plus de temps sur votre site web à interagir avec votre marque. N’essayez pas de tout mettre dans une seule vidéo, choisissez un sujet simple et mesurez en l’impact. Ensuite, optimisez le message en fonction de vos retours. Par exemple, Brightcove estime que « si votre vidéo présente de nombreux abandons dans les 20 premières secondes, cela signifie que vous devez la modifier ou raccourcir sa durée ».

La vidéo et la mobilité

La vidéo permet de modifier l’expérience utilisateur et de proposer un contenu différent de ce qu’il a l’habitude de voir. Grâce à la mobilité et les réseaux sociaux, la vidéo touche un public beaucoup plus large. Ces plateformes sociales sont effectivement de véritables lieux digitaux sur lesquels les vidéos sont le plus diffusées et où l’ensemble des cibles et des prospects se trouvent désormais. Excellent moyen de diffuser votre message, ces réseaux sociaux vous aideront à vous faire connaître et démultiplieront la portée du message par le partage de la vidéo. Cette dernière offre aux marques la possibilité de se mélanger avec son audience, de développer une relation plus forte, elle permet de raconter l’histoire de votre marque là où vont les clients.

À la fois divertissante et attractive, la vidéo mobile garantit un taux d’engagement élevé et croissant. D’ailleurs, plus de 65 % des vidéos vues sur Facebook se font sur mobile. Pour cela, la vidéo se doit de s’adapter à tous les appareils mobiles et non mobiles. Selon Internetretailer.com, la vidéo mobile devrait représenter 66 % de l’ensemble du trafic de données mobiles en 2017.

Mais pour qu’une vidéo soit efficace, 4 points me semblent essentiels. Elle doit :

  • Avoir une ligne éditoriale en adéquation avec votre cible : quel style pour quel contenu ?
  • Etre courte pour ne pas lasser l’internaute : entre 1mn30 à 2mn ;
  • Être captivante pour donner envie à l’internaute d’aller plus loin et conduire à la conversion ;
  • Être mémorable pour être efficace et garantir sa viralité.

Car, au travers de la vidéo, c’est la mémorisation de la marque qui est en jeu. La vidéo aide le marketing et les ventes à sortir du lot de manière très distincte, augmente la mémorisation des informations et tente ainsi de gagner l’attention de l’acheteur.

Conclusion

Créer une stratégie marketing de contenu axée sur la vidéo est devenue essentielle. Aujourd’hui, la plupart des annonceurs s’accordent à dire que la programmation numérique vidéo va devenir aussi importante que la télévision dans les 5 années à venir. Une étude réalisée par IAB, indique que sur les 300 marques interrogées, 2/3 d’entre elles envisagent de bouger le budget alloué à la TV vers la vidéo en ligne. Une autre étude réalisée cette fois par Invodo.com révèle que les commerçants exploitant les avantages de la vidéo ont vu leurs ventes augmenter de 40 %. Et pour cause, la vidéo raconte une histoire de façon plus vivante et captivante qu’un texte et des images statiques incitant votre public à passer à l’étape suivante du processus de conversion. En s’appropriant ce média, les professionnels s’assurent une visibilité grandissante et surtout une mémorisation de la marque. Selon Aberdeen Group « le développement de compétences en marketing vidéo aidera la vidéo à passer du statut d’événement spécial à celui d’élément plus régulier du calendrier du marketing de contenu ».

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Sylvie Corlay-Knaff

Consultante en Marketing Digital, j’ai travaillé près de 15 ans au sein d’agences et de régies publicitaires. Passionnée depuis toujours par le web, j’accompagne les entreprises à développer leur image sur internet (définition d'une stratégie de communication, production & partage de contenus, conception de sites web, analyse des données, etc). Le digital étant en constante évolution, j’assiste avec beaucoup d’intérêt aux conférences données par les acteurs du marché, ex : Microsoft TechDays, Hubforum, Digital Marketing Symposium organisé par Adobe, etc

 


6 Commentaires

  1. Ce que je reproche aux chiffres un peu généraliste « le taux de conversion moyen d’un site web sans vidéo est de 2,9 % seulement contre 4,8 % pour un site utilisant de la vidéo » ou « Selon Internetretailer.com, la vidéo mobile devrait représenter 66 % de l’ensemble du trafic de données mobiles en 2017 » c’est qu’il faut replacer le contexte.
    Pour 1er exemple, ces sites incluant la vidéo sont certainement plus gros, ont plus de moyen, un SEO & SEA plus fort, un étude UX plus aboutie, des tests A/B… donc ne pas faire le raccourci que la vidéo augmente de 65% le taux transfo.
    Idem, 66% des vidéos feront le trafic en 2017 mais combien avec une visée commerciale ? Quand je mets l’Ane trotro à mon fils, je suis dedans ces 66% ? Pas crédible.
    C’est comme lorsqu’on disait que la moitié du trafic se faisait sur mobile, ok mais t’enlève l’appli mobile Facebook, Lequipe et LeMonde… Alors que 50% des requetes sur Google se font sur mobile, ca c’est de l’info crédible car CONTEXTUALISÉE 😉

    • Bonjour Yohann,

      Merci pour ton commentaire. Oui, bien sûr, ces chiffres ne sont à prendre au « pied de la lettre ». Il s’agit d’études réalisés auprès d’un échantillon de sites. Néanmoins, ils permettent de donner les tendances à venir. A chacun, par la suite, de les prendre en considération en fonction de sa propre activité.

    • Oui je partage votre avis plus modéré.

  2. Il faut effectivement remettre les chiffres dans leur contexte.

    Pour compléter ce que tu dis Yohann, bien sûr que la société qui utilise de la vidéo a sûrement une stratégie digitale assez aboutie. Elle travaille son référencement par ailleurs. Mais en même temps sa vidéo améliore son référencement.
    Donc savoir d’où vient précisément l’augmentation de trafic d’un site internet n’est pas évident.
    Mais par contre ces études permettent de comprendre qu’une stratégie de marketing audiovisuel a du sens pour de nombreuses entreprises.

  3. Youtube est le 2ème moteur de recherche après google.Certaines entreprises ont même carrément zappé google pour rechercher à 100% sur youtube (histoires lues et vues). Tout est dit. La course a commencé et le train passera une fois.
    Bon article !
    DIR COM SEMINAIRETV
    RP

  4. Oui je suis d’accord… La visibilité sur le web est un tout. SEO, Adwards et vidéo sont des outils à manier de concert.
    La vidéo apporte de la mémorisation et de l’affect à la marque. Idem en B2B. A ne pas oublier donc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *